A la plage en Bulgarie

Soyez prudents sur les plans d’eau l’été

Pendant les chauds mois de l’été, les touristes cherchent à se rafraîchir sur la côte de la mer ou dans les cours d’eau et barrages à la montagne. Pour se sentir en sécurité aux bords des nombreux plans d’eau sans surveillance, il faut « se reposer sur leurs bords mais ne pas tenter à s’y baigner », recommande le directeur du Service des maîtres-nageurs de la Croix-Rouge bulgare (CRB) Anton Nalbantov.

Les statistiques révèlent que 3 200 personnes ont été sauvées de la noyade en 2020 en Bulgarie. On a enregistré 83 noyés avec 70% des noyades dans des rivières, des canaux, des micro-barrages à l’intérieur du pays. Pour ne garder que de bons souvenirs de nos vacances il serait bon de choisir un des nombreux complexes avec des piscines ou bien une des 100 plages surveillées au bord de la mer Noire, recommande Nalbantov. Ces sites disposent non seulement de maîtres-nageurs mais également d’équipes médicales. En dépit de la pandémie de Covid-19, de telles équipes seront disponibles cet été également:

„La Croix-Rouge bulgare organise chaque année des cours de formation dans son centre de formation à Sozopol où les soignants suivent des cours de sauvetage en mer. J’espère que leur nombre cette année sera suffisant pour toutes les plages“- a expliqué Anton Nalbantov.


Selon lui, le nombre des médecins dépend de la grandeur de la plage. Selon les exigences, toutes les plages doivent disposer de personnel médical et celles avec plus de 5 postes de maîtres-nageurs – d’une équipe de réanimation, une ambulance et un centre médical.

En plus des cours de formation de personnel médical, la Croix-Rouge bulgare organise chaque année des cours d’un mois pour des maîtres-nageurs et déjà plus de 20 000 personnes ont suivi ces formations. Les candidats doivent avoir au moins 17 ans, être en bonne santé et savoir bien nager. Les tests psychologiques ne sont pas encore obligatoires bien que selon le directeur du service de sauvetage maritime cela est nécessaire avant les cours eux-mêmes.

La CRB forme des maîtres-nageurs depuis 1964 et jusqu’en 1989 leurs nombre était chaque année de 2 500-3 000, mais maintenant ce nombre est inférieur. Chaque année nous délivrons des certificats à 2 000-3 000 maîtres-nageurs, a précisé le président de la Commission nationale de sauvetage maritime, le prof. agrégé Stoyan Andonov.


Les experts recommandent aux familles ayant décidé d’aller à la plage avec des petits enfants de surveiller attentivement chaque leur pas. Bien qu’ils soient à leur poste pour nous aider si nécessaire, les médecins et les maitres-nageurs ne peuvent surveiller des centaines d’enfants tout le temps.

Afin d’éviter des incidents avec des adultes, Nalbantov rappelle les mesures de sécurité de base que doivent connaître les Bulgares et les étrangers ayant choisi pour leurs vacances d’été la mer Noire.

„N’entrez-pas dans la mer, même sur une plage surveillée, si auparavant vous avez consommé de l’alcool ou des drogues. Attendez au moins deux heures après un repas copieux. Ne restez pas longtemps exposé au soleil si vous êtes plus âgé. Des accidents se produisent assez souvent en dehors de la mer suite à des infarctus du myocarde ou des attaques cérébrales. Ces choses tout le monde doit les savoir si l’on souhaite rester en bonne santé et s’amuser sur la plage“, évoque Anton Nalbantov. Directeur du Service de sauvetage maritime de la CRB.

Version française : Vladimir Sabev

Photos : BNR - archives et CRB
Още от БНР уеб