Participation plus élevée des Bulgares de l'étranger le 14 novembre

" Nous pouvons nous attendre à une plus grande participation des expatriés bulgares surtout de Grande-Bretagne et dans les autres pays européens". C'est ce que pense Maria Spirova qui vit en Grande-Bretagne. "Le gros problème des élections à l'étranger est qu'elles sont organisées par des volontaires locaux qui ne sont nullement engagés institutionnellement dans ce processus. Ils le font de bon cœur". Il faut faire preuve de sagesse aux prochaines élections. Les machines à voter minimisent les irrégularités, mais s'il y a un problème avec leur logiciel on peut toujours passer aux bulletin de vote papier, a souligné Spirova sur la RNB.