Face à la sous-vaccination, le ministre de la Santé se sent démuni...


Le ministre de la Santé Stoycho Katsarov n'envisage pas d'instaurer des mesures coercitives pour accélérer la vaccination contre le Covid en Bulgarie. Rappelons que la Bulgarie est à la dernière place en Europe pour le taux de vaccination de sa population /moins de 20%/.
"Se faire vacciner est un acte volontaire. Un surcroît d'agressivité à ce propos ne pourrait que faire empirer la situation. La thèse selon laquelle les Bulgares sont mal informés ce qui explique le refus du vaccin est fausse. Par les infos ou les infox, tout le monde est au courant de l'efficacité des vaccins", a indiqué Katsarov sur la chaîne NovaTV.
Dans ce contexte, "la seule arme contre le coronavirus consiste à limiter les contacts par de nouvelles restrictions sanitaires. Ce sera le prix que la société devra payer tant que le pourcentage des vaccinés reste faible".
Подкасти от БНР