Pass sanitaire: les étudiants demandent une période de grâce...

L'instauration du pass sanitaire à compter du 21 octobre est une décision prise dans la précipitation. Tel est l'avis des membres de l'Association nationale des conseils étudiants. Dans une interview à la RNB ils ont souhaité une période de grâce qui permettrait aux étudiants, enseignants et autre personnel des universités de se faire vacciner et d'obtenir le précieux sésame. Compte tenu de la faible couverture vaccinale dans le pays, la grande majorité des universités passeront dès demain à l'enseignement à distance. Selon le président de l'Association, Daniel Parouchev, les étudiants doivent avoir le droit d'assister en cours physiquement en échange d'un certificat de présence d'anticorps.
Подкасти от БНР