Les hôpitaux bulgares sous pression...

"La situation est extrêmement grave et c'est ce qui a contraint le gouvernement à durcir les restrictions sanitaires, même si les Bulgares en sont mécontents". C'est ce qu'a déclaré le ministre de la Santé Stoycho Katsarov sur la chaîne NovaTV. A ses dires, la 4e vague du coronavirus doit être freinée d'ici 10-15 jours, faute de quoi le pays sera totalement reconfiné. Si les mesures sont boycottées, elles ne donneront pas l'effet attendu. Mais si les résultats sont encourageants, les enfants du primaire pourront reprendre le chemin de l'école.

Подкасти от БНР