Lancement des péages en Bulgarie : mode d’emploi…

Il ne reste plus que quelques jours avant le lancement du nouveau système de péages en Bulgarie. Que doivent savoir à ce propos les routiers bulgares et étrangers et quel est le produit de ce système qui est le mieux adapté au transit ? C’est ce que nous avons demandé à l’expert de la Direction nationale de péage Guéorgui Balabanov:

„La carte routière est le produit le mieux adapté aux besoins des transitaires. Elle doit être achetée avant le voyage en indiquant le trajet que suivra le véhicule. On a installé aux postes-frontières des terminaux de self-service. Il y a également des guichets où les cartes peuvent être achetées en espèces. Dans le but de faciliter le trafic des transitaires par le pays, nous avons mis en place 34 nouveaux points de vente de cartes d’itinéraire, nous avons formé les employés et dans leur majorité ils parlent des langues étrangères. Nous avons préparé les itinéraires les plus courts, les plus rapides et les moins chers de chaque poste-frontière d’entrée à chaque poste-frontière de sortie du pays afin que les citoyens étrangers ne perdent pas beaucoup de temps. Pour se munir d’une carte d’itinéraire il faudra saisir la plaque d’immatriculation, la nationalité du conducteur, la catégorie du véhicule (de 3.5 tonnes à 12 tonnes et plus de 12 tonnes), la classe d’émission du véhicule et le nombre des essieux. »

Guéorgui Balabanov souligne qu’il faudra faire attention au moment de la saisie des données, la plaque dimmatriculation plus spécialement. Les conducteurs doivent respecter strictement les inscriptions sur cette plaque. Le plus souvent, la lettre O est confondue avec zéro. Ceci doit être clair aux conducteurs car s’ils se munissent d’une carte d’itinéraire avec une fausse plaque d’immatriculation ils seront par la suite sanctionnés, or les sanctions sont considérables ».

En 2020 les voitures touristiques continueront à rouler sur le territoire bulgare avec des vignettes électroniques dont le prix na pas changé. Selonl’expert, desamendementsàlaDirective 62 sont à l’étude pour permettre de taxer les automobiles sur la base des kilomètres parcourus. Ceci devra être fait à l’horizon 2030 pour la mettre en service par la suite. Mais d’ici-bas, les voitures de tourisme rouleront avec des vignettes ce qui signifie que la taxation sera sur la base du temps – weekend (10 leva/5 EUR), une semaine (15 leva/7.5 EUR), un mois (30 leva/15 EUR), un trimestre (54 leva/27 EUR) et un an (97 leva/47.5 EUR).

Les conducteurs ont-ils des raisons pour se préoccuper de leurs données personnelles lors de l’achat de vignettes et de produits de péage?

Il ny a aucune raison de se préoccuper car dans les appareils de taxation on n’enregistre pas des données personnelles. Avec ces appareils on n’effectue que des virements bancaires avec des cartes bancaires ou des cartes de carburant. Le système de péage lui-même ne conserve que des données de la plaque d’immatriculation et le pays d’origine du véhicule. “

Lacarte routière de Bulgarie peut être achetée sur le site BgToll.bg et son application mobile, sur les sites Vinetki.bg, TollPass.bg, DigiToll.bg, aux caisses et dans les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile, des Postes bulgares tout comme sur les terminaux de lIntercapital Group.

L’applicationélectroniquedelaloiest entrée en vigueur le 17 février. Les fautifs ne possédant pas de vignette ou sans taxe de péage qui n’ont pas été verbalisés sur place par la police recevront dorénavant des procès-verbaux électroniques. Ils pourront pendant 14 jours après réception du PV payer une taxe de compensation qui coûte pour les poids-lourds de 75 à 375 euros. Si elle n’est pas payée dans les délais requis, il y aura une amende de 900 euros. L’amende pour des fausses données se monte à 1 250 euros.

Après la dernière rencontre hier entre le gouvernement et les transporteurs bulgares, il est devenu clair que jusque-là pas tous les véhicules sont munis des appareils nécessaires et de GPS trackers qui mesureront la distance parcourue. Le cabinet a repoussé la date finale jusqu’au 27 mars pour que les transporteurs se munissent de ces équipements et au cours de la période de transition du 1 au 26 mars les poids-lourds et les cars rouleront avec des cartes routières.