56% des Bulgares préfèrent un gouvernement de compromis au lieu de nouvelles élections

56,2% des électeurs bulgares préfèrent plutôt la formation d’un gouvernement même au prix de compromis et 37,4% se prononcent en faveur d’élections. C’est ce que démontre un sondage express de l’agence sociologique « Gallup » auprès de 831 personnes au téléphone conduit du 12 au 14 avril et financé par l’agence elle-même.

Le sondage démontre toutefois que les Bulgares ne croient presque pas qu’il sera possible de former un gouvernement – c’est l’avis de 64.4% des enquêtés. Selon 54.7% des répondants le vote a été équitable. Mais ceux qui sont satisfaits des résultats ne sont que 43,8% des citoyens tandis que 41,7% considèrent qu’il n’y a pas de vrai vainqueur, révèle le sondage. Selon les sociologues il n’existe pas de perspectives claires en cas de nouveau vote permettant d’augmenter le soutien au « Il y a un tel peuple » ou bien on observera une mobilisation en faveur de GERB-UFD.