Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

L’archéologue Ivaïlo Kanev en quête de la vérité sur Rodostiouik

Cela fait le troisième été déjà qu’une équipe sous la direction d’Ivaïlo Kanev du département Moyen Age du Musée national d’histoire étudie la forteresse Rodostiouik. Elle se trouve dans la partie orientale de la montagne Rhodope, non loin de la frontière avec la Grèce.

« En 2009 notre objectif était de poursuivre les fouilles d’un grand bâtiment public, se trouvant sur l’endroit le plus élevé de la forteresse et de tenter de comprendre quelles étaient ses fonctions, dit Ivaïlo Kanev. Malheureusement l’année 2009 s’est avérée très difficile du point de vue financier, mais nous avons eus des amis généreux qui nous ont aidés. Ils l’ont fait de manière désintéressée au nom de la science. Nous avons travaillé pendant un mois, nous avons réussi à mettre au jour une salle. Dans ses fondations nous avons découvert 193 pièces de monnaies. C’est là le rêve de tout archéologue –grâce à des monnaies dater le début de l’existence d’un site et nous avons vraiment eu cette chance. La plus vielle de ces pièces date de l’époque de Constantin le Grand (aux premières décennies du IVe siècle) lorsque le plus probablement ont été construits les fondements de la forteresse. La plus récente date de la fin du Ve siècle lors du règne de l’empereur Marcien. La couche historique suivante est du VIe siècle avec des pièces de monnaie du temps de l’empereur Anastase. Elles sont très caractéristiques étant donné qu’il a fait une réforme monétaire. Mais le sixième siècle se termine par un énorme incendie qui est causé le plus probablement par les invasions des slaves et des avars en ces temps là. L’année passée dans la couche de la fin du sixième siècle nous avons découvert un encensoir à plusieurs cotés en parfait état de conservation. Il nous a incité à estimer que nous sommes probablement dans un sanctuaire des débuts du christianisme-une sorte de basilique ».

Selon l’archéologue le bâtiment est très solide. Il a été construit sur d’autres fondements et il peut s’avérer qu’en réalité il s’agit d’une basilique, qui a été construite sur un sanctuaire antique plus ancien. Une chose qui arrive très souvent.

« Il est bon de savoir que la grande archéologie n’est pas seulement des trésors en or », explique Ivaïlo Kanev. « L’archéologie est celle qui nous aide à comprendre la culture matérielle de nos prédécesseurs, mais aussi qui prouve ce que nous lisons dans les sources historiques. Et c’est un plaisir incroyable que de trouver sur le terrain quelque chose que vous avez déjà lu. Ma grande joie a été que dans la strate du VIII-IXe siècle j’ai découvert une application sur une ceinture.
Pour moi cela signifie aussi un grand changement dans notre science historique. Car une présence durable des Bulgares de cette époque et aussi loin au sud de la Stara Planina, à 30 kilomètres d’Edirne n’a pas été encore attestée jusqu’à présent.
Le travail des archéologiques est très difficile, car les murs des bâtiments de Radostiouik se sont effondrés il y a des siècles et les pierres ont recouvert les strates culturelles en dessous. Sur les pierres se trouvait une nécropole du XI même siècle. Cela a compliqué les fouilles et la description des couches.

« Ce grand bâtiment doit être dévoilé entièrement et il faudra pour cela au moins 3-4 années – dit encore Ivaïlo Kanev. Nous espérons que jusqu’alors sera ouvert le poste de contrôle frontalier avec la Grèce qui est à 3 kilomètres au sud de la forteresse. La route n’est pas mauvaise, on peut y mettre des panneaux d’information pour les touristes. Je pense qu’il est vraiment temps que les municipalités bulgares aient des chantiers archéologique prioritaires, qu’elles en prennent soin car notre pays doit tout de même pouvoir compter sur le tourisme.

Version française: Roumène Miliov

Tous les articles

140 ans de la naissance de Todor Alexandrov

Le 4 mars on marque les 140 ans de la naissance du voyvode Todor Alexandrov . Né à Štip, le révolutionnaire est considéré comme le No 2 des luttes macédoniennes après Gotsé Delchev . Encore étudiant de 16 ans à Skopje il adhère au VMRO...

Publié le 04/03/21 à 11:39

La forteresse médiévale "Saint Esprit" revit dans un spectacle "Son et lumière"

Un spectacle multimédia de son et lumière, d’animation et de feu d'artifice présentera la transformation de la forteresse « Saint Esprit » pendant les différentes époques. Celle-ci se trouve dans le complexe de villégiature « Bains minéraux de..

Publié le 28/02/21 à 06:35

150 ans depuis le premier rassemblement œcuménique

Le 23 février seront marqués les 150 ans depuis le premier rassemblement œcuménique en 1871 à Istanbul. 50 représentants siègent au rassemblement avec une composition variable. Cette sorte de parlement bulgare a rédigé et adopté «Les statuts..

Publié le 23/02/21 à 07:30