Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Les nouveaux investisseurs de la centrale nucléaire de Béléné

Le sort de la centrale nucléaire de Béléné se joue cette semaine
Photo: Tania Harizanova
La compagnie finlandaise « Fortum » a exrpimé le désir d'acquérir 20% des parts du projet de nucléaire de Béléné. Des représentants de cette société en charge de plusieurs projets nucléaires arrivent en Bulgarie cette semaine afin de discuter des possibilités d’accroître leur participation à ce projet. La compagnie française « Altran technologie » participera probablement avec environ 10% à l’édification de la deuxième centrale nucléaire en Bulgarie. Selon des informations préalables la partie russe pourrait demeurer avec environ 15% et de cette manière sera respectée l’exigence de Bruxelles pour une participation de plus d’actionnaires à la construction de la centrale. Et ce qui est le plus important – l’investisseur européen a fait preuve de son désir de financer la participation de la Bulgarie à la construction de Béléné qui est de 51%. Un représentant de l’investisseur devrait arriver ces jours-ci à Sofia. Ainsi, cette semaine il sera définitivement décidé si la centrale sera construite ou non.
En 2006, la Compagnie nationale d’Electricité signait un contrat avec la compagnie russe « Atomstroyexport » pour la construction d’une deuxième centrale nucléaire. Selon des données préalables la construction de la centrale nucléaire de Béléné doit coûter environ 4 milliards d’euros et le premier des deux réacteurs être opérationnel fin 2012. Les négociations ont pris du retard à cause de l’absence d’investisseurs stratégique et entre-temps la partie russe a augmenté le coût à 6,3 milliards d’euros à cause de l’inflation.

© Photo: Tania Harizanova

Le gouvernement de la Bulgarie a réagi immédiatement et a exprimé son désaccord sur le montant réclamé par les Russes. Ainsi l’on en est arrivé à la création d’une compagnie pour le projet dans laquelle la part majoritaire de contrôle de 51% revient à la Bulgarie et 40-45 % des actions sont restées la possession de la Compagnie d’Etat Russe Rossatom. Ainsi, en tant qu’actionnaires avec une part de 1% se sont joints la compagnie finlandaise « Fortum » et la française « Altran technologie ». Conformément au mémorandum ils se réservent le droit d’augmenter leur participation au projet au détriment de la partie bulgare ou russe. L’option finlandaise est jusqu'à 25 % et les plans des français étaient pour une part jusqu'à 5%. La Russie a intérêt de développer des projets énergétiques en Europe, c’est pour cela que « Rossatom » a même proposé de donner 100% du crédit pour le projet et que la Bulgarie garde la majorité de contrôle.
L’accord entre Sofia et Moscou jusqu'à présent contient 14 annexes. Le dernier s’écoule le 31 mars cette année. Jusqu'alors la banque de Londres HSBC, consultant au projet doit présenter son analyse pour savoir si une nouvelle centrale nucléaire est nécessaire à l’économie de la Bulgarie.
« Le projet sera approuvé ou rejeté sur la base de l’évaluation de l’efficacité, du coût et de la sécurité », commente le premier ministre Boyko Borissov. Le ministre de l’Economie et de l’énergie Traytcho Traykov défend toujours la thèse que la construction de puissances de production supplémentaire sur le site de la centrale nucléaire de  Kozlodoy est la solution la moins coûteuse et plus efficace qu’une deuxième centrale nucléaire.
Cependant, selon des sources de Radio Bulgarie la décision est plutôt politique qu’économique. Bruxelles n’est pas d’accord avec le projet dans lequel la Russie joue le triple rôle de bâtisseur, de concepteur technologique et d’investisseur.

Version française :Roumène Miliov.
По публикацията работи: Tania Harizanova


Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

Hausse de 8% du gaz naturel en mai...

Selon le président de la Commission de régulation de l’Énergie et l'Eau /CREE/, Ivan Ivanov, le prix du m3 de gaz naturel devrait augmenter d'un peu plus de 8%en juin. Près de 81% du gaz distribué par BULGARGAZ est en provenance d' Azerbaïdjan, a ajouté..

Publié le 30/05/24 à 13:46

Légère amélioration du climаt des affaires en mai...

La conjoncture économique en Bulgarie s'améliore depuis deux mois avec une hausse des indicateurs dans le commerce de détail, le BTP et les services. En revanche, l'industrie bat toujours de l'aile. Contrairement aux prix de détail qui devraient augmenter..

Publié le 30/05/24 à 13:38

La Bulgarie a souscrit un nouvel emprunt obligataire...

La Banque nationale de Bulgarie /BNB/ a lancé une nouvelle émission obligataire de 150 millions d'euros pour une période de maturité de 3 ans et à un taux d'intérêt de 3% à rembourser tous les 6 mois. Le ratio de couverture est de 1.19. 81% des bons du..

Publié le 28/05/24 à 09:33