Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

La Semaine de la Passion, une sublimation des vertus chrétiennes…

Photo: BGNES
Reconnu sans conteste comme un des événements religieux les plus importants du calendrier, la fête de Pâques est entrée dans les traditions et la vie des pays dont la culture fut formée par le christianisme. Et même si cette année, il existe un sérieux décalage entre les célébrations des catholiques et des orthodoxes /plus d’un mois/, la fête de la Résurrection du Christ marque un temps de ferveur, de recueillement et d’introspection les plus profondes pour chaque être humain appartenant à la communauté chrétienne. Mais Pâques garde aussi son importance comme une fête de printemps, qui apporte de la joie, de l’allégresse et de l'apaisement pour tout un chacun. Dans la conscience populaire, la résurrection est le signe du renouveau, de la purification de l'âme et des pensées, l'arrivée d’une nouvelle étape dans la vie, l'avènement du printemps longtemps désiré après l'hiver rude.

Etymologiquement, « Pâques » signifie « passage » : par ce passage de la mort à la Vie, le Christ a sauvé l’Homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C’est pourquoi la fête de Pâques est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour-là est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie.

La Semaine sainte est, pour les chrétiens, la dernière semaine du Grand carême pascal. Les trois derniers jours (jeudi, vendredi et samedi) composent le triduum pascal. Elle commence avec la célébration du dimanche des Rameaux et se termine le Samedi Saint par la célébration de la veillée pascale et de la messe de la Résurrection. Le Lundi Saint, Jésus se rendit au temple de Jérusalem où il trouva les vendeurs de boeufs, de brebis et de pigeons. Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les boeufs. Il dispersa la monnaie récoltée, et renversa les tables. Et il dit aux vendeurs de pigeons : « Otez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic ! »

Dans l'Église orthodoxe, trois événements sont rappelés le Jeudi Saint : le lavement des pieds, la cène mystique et la trahison de Judas. Les vêpres sont suivies de la liturgie qui implore le Christ à accorder sa miséricorde aux fidèles, tout comme il a été clément à l’égard d’un brigand crucifié comme lui.
Tout au long de la semaine sainte, on entendra chaque jour un chant rituel, interprété après le coucher du soleil et accompagnant la sortie de l’icône reproduisant la Passion du Christ. « Je vois ton temple somptueux, mon Sauveur mais je ne trouve pas de vêtement approprié pour l’y honorer. Donne-moi la lumière pour habiller mon âme, et épargne-moi les souffrances ! »

Le Vendredi Saint on célèbre la déposition du corps du Christ de la Croix. Le prêtre dépose le Corps du Christ, il l’enveloppe dans un tissu blanc et le reporte, en procession, dans l’autel. Dans une célébration vespérale, appelée le service de la Lamentation au Tombeau, le prêtre sort l’Epitaphios, l’image du Christ mort peinte ou brodée sur une nappe, de l’autel et le porte en procession autour de l’Église, avant de le placer dans le Sépulcre, un catafalque qui symbolise le Tombeau du Christ. Cette procession, durant laquelle les fidèles portent des chandelles allumées, représente la descente du Christ aux Enfers. 

Les célébrations de Pâques, la Fête des Fêtes débutent juste après minuit le dimanche, lorsqu’on chante les Odes de la Lamentation et les Vêpres de la Résurrection commencent avec l’église toute dans le noir. A l’approche de minuit, le prêtre allume un cierge de la chandelle de l’autel, cierge qu’il offre par la suite aux fidèles pour allumer les leurs, en chantant.

« Approchez et recevez la lumière de la vie éternelle et glorifiez le Christ, qui est resurgi du royaume des morts ! » Puis, le prêtre conduit la procession des fidèles qui sortent de l’église. Après avoir fait le tour de l’église soit une fois, soit trois fois, lorsque la procession approche de la porte d’entrée de l’église, le prêtre dirige les fidèles dans l’intonation de l’hymne de la Résurrection : « Le Christ est ressuscité des morts. Par la mort, il a vaincu la mort. A ceux qui sont dans tombeaux, il a donné la vie ! » En ce moment, le prêtre est les fidèles rentrent dans l’église bien éclairée pour le reste des vêpres et pour mettre fin au carême par la Divine Liturgie. Après la fin de la Liturgie, dans maintes communautés, les fidèles se retirent pour une « agape », un déjeuner en commun pour marquer la fin du Carême. En Bulgarie, on mange des œufs durs et la brioche pascale appelée « kozounak ». Puis, chacun rentre à la maison à l’aube. Plus tard dans la journée de Pâques, les fidèles se réunissent encore une fois pour prier, les cierges allumés, durant un service vespéral, en chantant l’hymne de la Résurrection : « Le Christ est ressuscité », en se saluant joyeusement avec : « Le Christ est ressuscité ! » auquel la réponse est : « En vérité, Il est ressuscité ! »

A l'annonce de la Résurrection, les fidèles reprennent en chœur les paroles suivantes : "Christ est ressuscité d'entre les morts. Par sa mort, il a vaincu la mort. Et aux morts il a donné la vie". La "lumière sainte" se propage dans l'assemblée des fidèles.

Présenté par Sonia Vasséva

По публикацията работи: Albéna Bézovska

Tous les articles

L’Opéra de Sofia est à Plovdiv avec les dernières nouveautés de son répertoire

L’Opéra et le ballet de Sofia se produisent sur la scène du Théâtre antique de Plovdiv. Le départ sera donné les 6 et 7 août avec la comédie musicale « Mamma mia », texte et musique des membres du célèbre groupe pop ABBA Benny Andresson et Björn..

Publié le 07/08/22 à 08:10
Miroslava Katsarova

"Jazz Fest" d'été pour la première fois à Plovdiv

Plovdiv accueille du 3 au 5 août la première édition estivale de son "Jazz Fest". Les concerts de Miroslava Katsarova, Béloslava et la Brésilienne Rosalia de Souza auront lieu à partir de 21H00 au cinéma en plein air "Orphée". "L'édition d'été du "Jazz..

Publié le 03/08/22 à 08:00

Journées de la musique classique à Baltchik…

Du 23 au 30 juillet, la ville de Baltchik sur le littoral Nord de la mer Noire accueillera la 13 e édition des Journées de la musique classique. Un évènement organisé par la Fondation « Académia Classica » en coopération avec la municipalité...

Publié le 23/07/22 à 08:00