Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Les professionnels du tourisme craignent une baisse significative des touristes ukrainiens et russes...

БНР Новини

Personne ne pourrait prédire l’évolution de la situation en Crimée dans les mois à venir. Cette situation imprévisible et cachant de nombreux risques rend impossibles toutes les prévisions au niveau du tourisme. Or, le secteur en Bulgarie compte beaucoup sur les touristes ukrainiens et russes pour lesquels notre pays est une des destinations préférées pour les vacances d’hiver et d’été. Est-ce que nous devrions nous attendre à un recul des touristes de cette région ? A en juger des avis des experts, la réponse serait plutôt positive.

Les voyagistes et des maires de communes situées sur le littoral observent déjà une diminution préoccupante des réservations précoces de la part des touristes russes et ukrainiens. Certains même signalent des cas d’annulations de réservations. Dans le contexte de la croissance de presque 14% du nombre des touristes ukrainiens l’année dernière, la branche touristique en Bulgarie est en ce moment à se demander ce qui va arriver cette saison. Chaque année environ 200 000 Ukrainiens viennent en Bulgarie, 35% desquels sont des touristes. L’Ukraine d’autre part est un pays de transit pour les Russes en route vers le littoral bulgare de la mer Noire et les stations de vacances au sud de la Bulgarie. L’escalade de la tension dans la région menace non seulement les touristes individuels venus en voiture mais également ceux qui ont préféré des forfaits en autocar. Ne parlons pas des colonies de vacances au bord de la mer qui accueillent normalement des groupes d’enfants de Russie et d’Ukraine venus en autobus. De nombreuses stations de vacances bulgares comptent précisément sur ces touristes surtout au début de la saison quand les touristes occidentaux sont encore peu nombreux sur les plages bulgares. A l’heure actuelle, les gérants de ces hôtels se font de la bile et se demandent quels contrats signer pour le prochain été. La branche touristique d’autre part est fort préoccupée par la perspective d’éventuelles sanctions contre la Russie de la part de l’Union européenne, sanctions principalement au niveau des visas qui pourraient décourager et refouler les touristes de ce pays. Roumen Draganov, chef de l’Institut d’analyses et d’évaluations dans le tourisme aperçoit tout de même de la lumière dans le tunnel. En effet, il y a des dizaines de milliers de Russes et d’Ukrainiens qui ont eu le bonheur et la chance d’acheter une résidence secondaire en Bulgarie, explique l’expert. Ces gens-là n’ont pas un très grand choix et seront plus ou moins obligés de passer l’été en Bulgarie dans les propriétés qu’ils possèdent, d’autant plus que le pays reste dans la tourmente calme et accueillant.

Снимка

« La Bulgarie est une destination qui offre la sécurité, ajoute Draganov. De ce point de vue, il est fort probable que les familles arrivent ici avec leurs enfants pour profiter de leurs maisons secondaires. Sans frais supplémentaires, cet investissement pourrait également être utilisé par leurs parents, amis et collègues. Dans le même temps, les prix en Bulgarie sont beaucoup plus bas qu’en Ukraine ou en Russie, sans parler que posséder une maison secondaire dans un pays proche est un grand avantage ».

Снимка

Il semble cependant que les maisons secondaires ne pourront pas attirer autant de touristes que les stations de vacances. Les perspectives sont devenues encore plus sombres après que la Bulgarie ait renoncé à participer au salon touristique de Kiev avec l’argument que la situation dans ce pays est instable. Dans le même temps, les organisateurs de la 20e édition de ce salon ont annoncé qu’il se tiendra comme prévu et que le nombre des participants y sera de 658 de 61 pays.

Снимка

Il n’est pas très clair pourquoi en ce moment critique les voyagistes bulgares renoncent à profiter d’une aussi grande opportunité sur un des marchés les plus importants pour le tourisme bulgare. Le fait cependant que d’ordinaire les touristes russes et ukrainiens qui viennent en Bulgarie sont des gens aisés laisse à penser que de grandes secousses cet été sont peu probables. Certains observateurs estiment que le nombre de ces touristes est tellement élevé qu’il y en aura toujours suffisamment pour remplir les stations de vacances bulgares. Il n’est pas non plus exclu que la chute des réservations précoces soit plus tard compensée. On sait très bien que les ressortissants de ces deux pays, tout comme les Bulgares d’ailleurs, sont imprévisibles par rapport à leurs plans pour les vacances. Il ne nous reste donc plus qu’à toucher du bois et se demander de quelle manière se déroulera cette saison estivale.

Version française : Vladimir Sabev

Photos: Veneta Nikolova

Tous les articles

La Bulgarie est une destination touristique toujours plus populaire

Le Sommet mondial du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) qui se tient en Arabie Saoudite a révélé la popularité et la reconnaissabilité toujours croissantes de la Bulgarie en tant qu’une destination touristique en augurant de belles..

Publié le 29/11/22 à 16:49

En octobre, les Bulgares ont surtout voyagé en Turquie et en Grèce...

En octobre 2022, les déplacements des Bulgares à l'étranger augmentent de 15.3%, comparé à 2021. Pour ce qui est des visiteurs étrangers, nous en avons accueilli 49.2% de plus, comme l'attestent les derniers chiffres de l'Institut national de la..

Publié le 29/11/22 à 12:38

Les stations de ski sont fin prêtes pour l'hiver...

La station de sports d'hiver Pamporovo annonce une hausse de 10% des réservations pour le prochain hiver, comme l'indique l'agence BTA. La plupart des hôtels ouvrent début décembre. Pour les pistes, tout dépend des conditions météo et de..

Publié le 25/11/22 à 11:44