Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Au plus près des étoiles: le Planétarium de Smolyan

{ include file="./partials/authors.html" } БНР Новини
Photo: Венета Николова

Quand on regarde les étoiles dans le ciel, la pensée qui nous vient souvent à la tête est combien la vie est éphémère et le sentiment qu’on éprouve est une sorte de solitude. Finalement nous savons si peu de choses sur le monde qui nous entoure! Mais notre curiosité continue à nous pousser en avant sur les sentiers sinueux de la connaissance. Et pour ceux qui s’intéressent au Cosmos, il existe plusieurs moyens de s’y transporter, quoique virtuellement. Une des possibilités est de visiter le Planétarium de Smolyan qui propose justement un voyage dans le temps et l’espace à la vitesse de la lumière et de notre imagination.

Снимка

Les spectacles stellaires au planétarium sont déjà plus de quarante. Les visiteurs sont dans la plupart des enfants et des jeunes qui y reviennent souvent pour contempler le jeu des corps célestes. Pendant l’été, quand la ville et ses alentours sont envahis par les touristes, sa salle circulaire surmontée d’un dôme hémisphérique est pleine à craquer et a du mal à accueillir tous ceux qui veulent s’approcher du Cosmos. Le projecteur qui y est installé est fabriqué dans une des usines de Carl Zeiss à Jena (Allemagne). Il représente une combinaison opto-mécanique permettant la reproduction exacte des mouvements de la sphère céleste, du Soleil, de la Lune et des planètes, ainsi que des objets et des phénomènes astronomiques. Sur la coupole se succèdent, l’une après l’autre, des images fantastiques. Les spectateurs peuvent voyager dans le temps et l’espace, franchir des galaxies, jeter un coup d’oeil dans les constellations, frôler des trous noirs, passer à côté de planètes géantes extrasolaires et des nébuleuses mystérieuses. Tous ces spectacles célestes sont accompagnés par une musique extraordinaire et des conférences sur des thèmes différents. La directrice Mariana Hadjiguentchéva nous donne plus de détails sur les programmes du planétarium:

Снимка“Nous avons des contes pour les plus petits et des programmes pour les élèves, comme par exemple sur la famille solaire, sur notre planète, comment s’orienter dans le ciel étoilé, etc. Nous proposons également des spectacles pour un public plus large. Nous présentons, par exemple, le big bang ou une brève histoire de l’Univers. Une autre proposition qui suscite l’ntérêt de nos visiteurs est notre programme stellaire qui cherche la réponse aux questions est-ce que nous sommes seuls dans l’Univers et où pourrait-on découvrir des formes de vie.”

Les spectacles sont traduits en six langues, car le planétarium de Smolyan, qui est un des plus grands de la région, est souvent visité par des touristes étrangers. Sous sa coupole il y a aussi un observatoire astronomique où on peut observer le ciel réel à l’aide d’un télescope.

Снимка

“C’est très intéressant - continue Mme Hadjiguentchéva. - On peut voir les taches sur la photosphère solaire - celles qui sont la seule manifestation de l’activité du Soleil et qui déterminent est-ce qu’il y aura ou pas des interférences magnétiques, des tempêtes et autres phénomènes, dont les gens s’intéressent. Une fois par semaine, nous proposons des observations le soir. Dans cette partie de la journée beaucoup plus d’objets sont visibles - des nébuleuses, des amas d’étoiles, des galaxies proches, etc. L’intérêt pour eux est très grand. Chaque année notre planétarium est visité par 34 000 touristes.”

Version française: Sia Karaguiozova

Photos: Vénéta Nikolova

Tous les articles

Bienvenue au monastère de Tchirpan, là où Saint Athanase communiait avec Dieu…

Il n’est point nécessaire de parcourir des milliers de kilomètres pour atteindre les lieux saints, chargés d’une puissante énergie chrétienne et boire à la source de la foi. Et les terres bulgares sont riches de centaines d’églises et..

Publié le 18/01/20 à 08:00

Légendes et mystères planent sur l’emblématique forteresse d’Assen

La silhouette de la forteresse se dresse fière et solitaire sur une crête des Rhodopes en surplomb de la rivière Assenitza. D’accès difficile, elle accueillait là- haut sous son aile protectrice Thraces, Romains, Byzantins, Ouest-Européens,..

Publié le 23/12/19 à 09:15

Marcianopolis, la cité aux incroyables mosaïques romaines

Un jour, à l'époque de son règne, l’empereur Trajan (Marcus Ulpius Trajanus, 98-117) s’arrêta avec son armée à proximité d’une des sources karstiques de la Dolna Mizia (Moesia inferior). Sa sœur Marcia envoya alors sa servante..

Publié le 16/12/19 à 14:51