Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

„Grosse neige, grosse miche“: quand le folklore s’habille de blanc

{ include file="./partials/authors.html" } БНР Новини
Photo: BULFOTO

Nous sommes en plein hiver et qui dit hiver dit neige, du moins sur nos latitudes. Et d’après nos anciens, plus le froid est glacial, meilleure sera l’année qui suivra. « Neige abondante, récoltes abondantes » ou « Grosse neige, grosse miche » disent les dictons bulgares sans doute vérifiés au fil des siècles. Et comme la neige recouvre le sol, elle est souvent comparée à un manteau blanc et protecteur. Quant au gel qui recouvre d’une couche plus ou moins fine les cours d’eau, il est sensé envelopper l’eau et les poissons. Nombreuses sont les légendes et les croyances liées à la neige. En voici quelques-unes…

Il fut un temps où l’on croyait que les conditions météorologiques en janvier laissaient deviner le temps de toute l’année. Quant aux prévisions, elles étaient aussi laconiques qu’imagées : « Janvier sans neige, juillet sans pluie ». Ou encore « Grosse neige le Jour de l’an, pluie abondante à la Saint Pierre » /c’est-à-dire le 29 juin/. Pour résumer, le temps du premier mois de l’année était révélateur des phénomènes météorologiques qui se produiront tout au long de l’année. Si le premier mois de l’an, les arbres étaient recouverts de givre, la récolte sera bonne, si une neige fine tombait, les abeilles récolteront beaucoup de miel. Enfin si la neige tombait à gros flocons, il y aura beaucoup d’insectes dans les champs l’été.  

D’après une des légendes, au commencement la neige ressemblait à de la farine. Mais une femme très négligente en essuya le visage de son enfant avec, ce qui attira les foudres de Dieu qui transforma la poudre en …poudreuse bien mordante !

D’après les croyances populaires et chrétiennes à la fois, s’il neige c’est que la chemise blanche de Dieu ou des anges s’effiloche. La neige est aussi le monopole de plusieurs saints, Saint Dimitar, Saint Nicolas et Saint Athanase, connus comme le triptyque des saints de l’hiver qui font tomber des flocons sur terre en secouant leurs barbes blanches. Quant à la première neige, quel que soit le jour ou le mois où elle se manifeste pour la première fois, elle est censée apporter la santé et la vigueur et petits et grands se roulent joyeusement dans son manteau blanc. Un remède naturel aussi contre le mal de tête et le dos fragile…

Et quand vient le jour de la dernière neige de la saison, nos anciens la surnommaient la « neige des cigognes ». Elle tombe à gros flocons, ne tient pas au sol et annonce la prochaine arrivée des cigognes et du printemps. Sinon la langue bulgare connaît les différentes nuances du phénomène - la « neige silencieuse » quand il n’y a pas de vent, ou au contraires les bourrasques violentes ou les tempêtes qui paralysent la vie sur terre…Il y a aussi la « neige du sud » qui fond à peine tombée sur le sol.

Les Bulgares ont aussi de nombreux dictons et proverbes associés à la neige et à son caractère éphémère.

Présenté par Sonia Vasséva

Tous les articles

Olga Borissova nous a quittés

La grande chanteuse traditionnelle Olga Borissova est décédée à l'âge de 80 ans, ont annoncé ses collègues du groupe Svetoglas. "Olga Borissova a traversé la vie avec l'élan d'idées sublimes et pures, les transformant en Lumière,..

Publié le 22/09/21 à 13:26

Défilé de costumes traditionnels bulgares à Bourgas

Le musée ethnographique à Bourgas invite les habitants et les visiteurs de la ville à un défilé de tenues traditionnelles à l'occasion du 22 septembre, journée de l'Indépendance de la Bulgarie. L’événement commence à midi. Le public pourra repartir avec..

Publié le 22/09/21 à 07:30

Kiten célèbre le folklore

Un défilé de tous les participants marquera le début de la 5 e Festival folklorique national « Kiten et amis » sur le littoral sud de la mer Noire. Sur la scène du Parc maritime, du 4 au 6 septembre se produiront 46 groupes de chants..

Publié le 04/09/21 à 10:55