Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

L’Epopée des rois thraces s’invite au Louvre dès le 15 avril

БНР Новини





Au bout de 4 ans de préparatifs, du 15 avril au 20 juillet, le Louvre accueillera une exposition d’objets de valeur découverts en terres bulgares, une véritable « Epopée des rois thraces » qui raconte pour la première fois l’histoire des Thraces grâce à la figure légendaire de Seuthès III. « Ce sera certainement une des plus grandes manifestations culturelles bulgares à l’étranger depuis l’Exposition universelle à Paris en 1900 », a confié devant des journalistes l’ambassadeur de France à Sofia, S.E.M. Xavier Lapeyre de Cabanes.

C’est un honneur pour le plus grand musée du monde de présenter au grand public les témoignages de la civilisation thrace, a ajouté l’ambassadeur, en précisant que sur la douzaine de projets d’expositions préparés par l’ancien président du Louvre, son successeur Jean-Luc Martinez n’en a retenu que deux, dont celui des trésors thraces.

D’après David Weizmann, attaché culturel à l’Ambassade de France à Sofia, à ce jour, les chercheurs n’ont découvert que 10% du patrimoine des Thraces en terres bulgares :

La couronne d'or du roi Seuthès III« Depuis  de nombreuses années les archéologues étudient par exemple les relations qui existaient  entre l’Egypte ancienne et la Thrace antique, et elles existent. Pratiquement nous effleurons le sujet, peut-être nous sommes à 10% du potentiel des découvertes archéologiques. Concernant nos connaissances actuelles en matière d’études thraces, nous n’en sommes qu’au balbutiement. Il y a encore beaucoup à faire. Et on sait que 90% des fouilles archéologiques et des réflexions n’ont pas encore été faites. Les études aujourd’hui sur les tumulus se font par satellites, d’où cette idée du fort potentiel de recherches et je pense qu’une des premières conséquences de ce travail de rapprochement scientifique sera le développement de la fouille archéologique de Sozopol, Apolonia. » 

La Bulgarie s’apprête à entrer au Louvre, mais le Louvre lui aussi sera présent en Bulgarie au travers de deux expositions que nous dévoile Xavier Lapeyre de Cabanes : 

« A Sofia sera présenté le trésor de Boscoreale de l’art romain antique, et Plovdiv accueillera une collection d’antiquités égyptiennes. Sans oublier la cerise sur le gâteau et notamment l’exposition « Le Satyricon »  de gravures d’André Derain que les visiteurs pourront admirer à Kazanlak, Vratsa, Bourgas et Varna, dont les musées ont prêté des œuvres pour l’exposition thrace au Louvre. »

« L’Epopée des rois thraces » au musée du Louvre sera accompagnée d’une série d’évènements qui mettront en valeur la richesse de l’histoire et de l’offre culturelle de la Bulgarie, notamment par l’organisation de concerts, d’expositions et d’une rétrospective du cinéma. Du 5 au 7 mars prochain, un séminaire sera organisé à Sofia par Le Louvre Conseil qui permettra aux experts français et bulgares d’échanger sur les questions de restauration et de conservation des œuvres et sur les questions liées au management des musées. « Nous organiseront également à Paris une rencontre d’affaires à laquelle seront présents des hommes d’affaires français et bulgares », a précisé Xavier Lapeyre de Cabanes.

Le budget total de l’opération « Bulgarie » est estimé à 900 000 euros, dont 2/3 ont été déjà trouvés. Pour ce qui est du tiers restant à pourvoir, on espère sur les cofinancements auprès de partenaires privés et publics, mais aussi sur la campagne de mécénat populaire pour laquelle vient d’être lancé le site www.restavriramezaedno.bg.

La campagne sera à forte visibilité grâce à l’affichage urbain, en collaboration avec la Ville de Sofia, et notamment dans les 27 stations du métropolitain, ou encore à l’aéroport de Sofia. Par ailleurs, 220 affiches annonçant l’exposition des rois thraces seront collées dans les stations du métro parisien. Une occasion idéale pour les autorités bulgares pour lancer une campagne de promotion du tourisme culturel bulgare. « Parce que la Bulgarie est très méconnue en France. Et notamment la richesse de son patrimoine culturel. Pour ma part, je suis parisien et j’ai souvent pris le métro, et je n’ai jamais vu une seule affiche de promotion du tourisme bulgare »,  a dit en conclusion S.E.M. Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France à Sofia.

Version française : Sonia Vasséva

Photos: Archives

Tous les articles

SVETI VLAS FILM FEST 2022...

Martin Campbell, producteur du film “Casino Royal » de la série consacrée à James Bond sera l'invité d’honneur de la première édition du festival du film « Svéti Vlas Film Fest » dans notre station maritime. Jusqu’au 2 juillet, les fans du film d'action..

Publié le 30/06/22 à 08:00

Les polices de caractères cyrilliques russes auront dorénavant une alternative

On ne s’est jamais mis d’accord sur la question de savoir à qui revient le mérite des lettres bulgares. S’étant rendus en Grande-Moravie, les saints frères Cyrille et Méthode inventent un alphabet et une liturgie slave sur la demande du prince..

Publié le 13/06/22 à 09:42

Maria Bakalova rejoint le film Marvel

L’actrice bulgare Maria Bakalova, la révélation du film Borat 2, fera partie du casting de la nouvelle super-production des studios Marvel. Il s’agit des « Gardiens de la Galaxie 3 » qui vient récemment de terminer son tournage...

Publié le 12/06/22 à 12:50