Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Le musée des mines à Pernik: de l’extraction à l’attraction

{ include file="./partials/authors.html" } БНР Новини
Photo: wikipedia.org

La ville de Pernik est connue comme la « Ville des mineurs » car c’est à eux que la ville doit sa prospérité et son développement en tant que centre industriel important de la Bulgarie de Sud-Ouest. C’est ici que se trouve le seul et unique musée en ce genre sur les Balkans. L’idée de son existence voit le jour en 1986 suite au retour de mineurs au pays après une visite au Musée de la Mine de sel historique Wieliczka en Pologne. Le musée des mines de Pernik n'est pas situé dans un bâtiment : il fait partie d'une galerie souterraine, inaugurée en 1981. Elle a fonctionné jusqu'en 1966, date à laquelle ses ressources ont été épuisées et elle a été fermée, mais 20 ans plus tard, elle a été transformée en musée.

Снимка

Une des attractions pour les visiteurs, c’est le port du casque obligatoire avant de pénétrer dans la partie souterraine du musée. Pourtant, dans le tunnel, aucun danger ne les menace. Les galeries de l'ancienne mine ont une longueur de 630 mètres et on y a installé environ 30 expositions, qui passent en revue le développement de l'activité minière en Bulgarie.


La température dans la galerie est quasi constante, un peu au-dessus de zéro, durant toute l'année, raison pour laquelle, les touristes visitant le musée en été doivent disposer de vêtements chauds. La visite au musée s’effectue uniquement en compagnie d’un guide et pour des groupes de 5 à 20 personnes.

A proximité immédiate de l’entrée du musée se trouve un arbre fossilisé âgé de plus de 5 millions d’années. D’après les croyances, ce serait le plus vieil arbre en Europe. Les mineurs qui à chaque descente sous terre, guettés par le danger, l’avaient baptisé l’arbre porte-bonheur.

Снимка
Depuis 2013 le Musée des Mines fait partie des 100 monuments touristiques nationaux de l’Union touristique bulgare. L’intérêt durant toute l’année se fait grandissant depuis.

« Il a même fallu rallonger les heures d’ouverture et nous sommes ouverts même le dimanche, nous explique Emilia Velinova. - Lorsque levisiteur pénètre sur le site, il se sent différemment que lorsqu’il visite un musée traditionnel archéologique, historique ou autre. L’exposition n’est centrée que sur l’extraction de minerai en Bulgarie. Pendant le festival des Koukeri, « Sourva » à Pernik, le mois dernier les visiteurs étaient plus de 2500 venant de toute la Bulgarie. Nous avons une salle multimédia, où tournent des projections documentaires sur les mineurs et la ville de Pernik. En 2012, c’est ici qu’a été fabriqué et installée une iconostase de Saint Jean de Rila, le protecteur céleste du peuple bulgare. LalégendeditqueleThaumaturgeauraitapparu à undesmineursendétresseetl’auraitaidé  à sortirdelaminesain et sauf. D’après les croyances, Saint Jean de Rila aurait vécu dans les grottes près de la colline de Krakra, au-dessus de Pernik ».

Version française : Lubomira Ivanova
Crédit photos : Le musée des mines de Pernik

Tous les articles

Bienvenue au monastère de Tchirpan, là où Saint Athanase communiait avec Dieu…

Il n’est point nécessaire de parcourir des milliers de kilomètres pour atteindre les lieux saints, chargés d’une puissante énergie chrétienne et boire à la source de la foi. Et les terres bulgares sont riches de centaines d’églises et..

Publié le 18/01/20 à 08:00

Légendes et mystères planent sur l’emblématique forteresse d’Assen

La silhouette de la forteresse se dresse fière et solitaire sur une crête des Rhodopes en surplomb de la rivière Assenitza. D’accès difficile, elle accueillait là- haut sous son aile protectrice Thraces, Romains, Byzantins, Ouest-Européens,..

Publié le 23/12/19 à 09:15

Marcianopolis, la cité aux incroyables mosaïques romaines

Un jour, à l'époque de son règne, l’empereur Trajan (Marcus Ulpius Trajanus, 98-117) s’arrêta avec son armée à proximité d’une des sources karstiques de la Dolna Mizia (Moesia inferior). Sa sœur Marcia envoya alors sa servante..

Publié le 16/12/19 à 14:51
Подкасти от БНР