Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

La forteresse Trayanovi vrata “brille” dans l’histoire de Bulgarie

{ include file="./partials/authors.html" } БНР Новини
Photo: bg.wikipedia.org

« C’est ici, dans le col  de "Trayanovi vrata", que le 17 août 986 les troupes du tsar bulgare Samouil remportent une victoire contre les agresseurs de l’empereur Basile II. Gloire éternelle ! ». Chaque Bulgare lira ces paroles gravées sur une dalle de pierre de nos jours qui se trouve à proximité de la forteresse éponyme. Le château-fort se trouve à une soixantaine de kilométras au sud de Sofia, près de l’autoroute Trakia dans le massif de la Sredna gora. Le site est visité chaque année par plusieurs dizaines de milliers de Bulgares car il est lié à de brillantes victoires dans l’histoire bulgare.

СнимкаA la fin du Xe siècle, entre l’empire Byzantin et la Bulgarie éclate une guerre très importante. L’Empereur Basile II était fermement décidé à détruire le royaume des Bulgares. Les Roumis se dirigent vers l’importante ville de Sredets, l’actuelle Sofia, avec une armée de 30 000 soldats. Sous les murailles de l’antique forteresse appelée de nos jours Trayanovi vrata /les Portes de Trajan/, les unités du roi Samouil écrasent les Roumis en massacrant toute leur cavalerie et la plus grande partie de l’infanterie. De longues années le col a porté le nom de Portes du roi mais après cette mémorable victoire il change de nom pour devenir le Col bulgare.

Le nom de Trayanovi vrata, qui signifie les Portes de Trajan, a été utilisé pour la première fois au 15e siècle. Ce château représente la plus remarquable partie d’une fortification plus grande qui a gardé pendant des siècles l’accès à Constantinople et aux détroits. La date de sa construction reste inconnue. Le château a reçu le nom de Trayanovi vrata en adoptant le nom de l’empereur romain Trajan, fameux pour ses travaux de construction. Depuis l’automne de l’année dernière la forteresse romaine est restaurée et elle est ouverte aux visites figurant même sur la liste des 100 plus fameux sites touristiques dans le pays. Rien qu’en cinq mois, le château a été visité par plus de 10 000 touristes, calcule le guide du site Emmanuel Gavriiski.

„Les touristes peuvent visiter la forteresse qui a été restaurée et qui du point de vue culturel est très intéressante. Elle a abrité une garnison militaire d’environ 100 personnes et en fait c’est un bâtiment très beau et élégant grâce à ses arcades qui entourent la cour intérieure. La forteresse elle-même a la forme d’un rectangle et elle est construite directement sur les rochers. L’entrée principale est au Nord et elle est flanquée de deux tours pointues. "Trayanovi vrata possède une large cour intérieure entourée d’une arcade, Il y a en plus de l’entrée principale, cinq portes supplémentaires dans chacune des tours. Comme dans chaque forteresse, ici aussi il y a un tunnel souterrain secret. A l’aide d’un escalier en pierre il menait à la rivière à proximité. Il a servi de sortie de secours et pour l’approvisionnement en eau potable. Le tunnel est bien conservé, on peut le voir mais il est fermé aux visiteurs pour des raisons de sécurité car il n’a pas été restauré par peur que la muraille s’effondre “.

Снимка

Les chercheurs estiment qu’en raison de l’emplacement stratégique sur une route militaire dans le col de Trayanovi vrata, sur le site ont été à plusieurs reprises construites des fortifications. L’archéologue Emmanuel Gavriiski détaille:

 „Par ce col passait la route la plus importante sur la péninsule des Balkans, route appelée La Diagonale et reliant Belgrade à Constantinople. Dans le passé le col a eu une importance stratégique. A 600 m au nord-ouest du château-fort se trouvait La Porte qui était une installation militaire avec une grande muraille et avec deux châteaux-forts aux deux bouts. L’énorme Arque de la Porte haute de 18 mètres a été conservée jusqu’au XIXe siècle. Le site était très important et bien gardé pendant une longue période historique du Moyen-âge en Europe “.

Version française: Vladimir Sabev

Crédit photos : BGNES


Tous les articles

Bienvenue au monastère de Tchirpan, là où Saint Athanase communiait avec Dieu…

Il n’est point nécessaire de parcourir des milliers de kilomètres pour atteindre les lieux saints, chargés d’une puissante énergie chrétienne et boire à la source de la foi. Et les terres bulgares sont riches de centaines d’églises et..

Publié le 18/01/20 à 08:00

Légendes et mystères planent sur l’emblématique forteresse d’Assen

La silhouette de la forteresse se dresse fière et solitaire sur une crête des Rhodopes en surplomb de la rivière Assenitza. D’accès difficile, elle accueillait là- haut sous son aile protectrice Thraces, Romains, Byzantins, Ouest-Européens,..

Publié le 23/12/19 à 09:15

Marcianopolis, la cité aux incroyables mosaïques romaines

Un jour, à l'époque de son règne, l’empereur Trajan (Marcus Ulpius Trajanus, 98-117) s’arrêta avec son armée à proximité d’une des sources karstiques de la Dolna Mizia (Moesia inferior). Sa sœur Marcia envoya alors sa servante..

Publié le 16/12/19 à 14:51