Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Le Musée d’Histoire de Targovichté, un joyau de l’architecture de la Renaissance bulgare

{ include file="./partials/authors.html" } БНР Новини
Photo: archives du Musée

Le Musée se trouve dans le vieux quartier Varocha avec ses bâtiments du temps de la Renaissance bulgare de la fin du 18e et du début du 19e siècle. Il abrite une collection impressionnante – quelque 30 mille objets que les archéologues ont découvert dans la région et dont les plus anciens datent du néolithique. Les collections du Musée sont réparties dans cinq bâtiments rénovés du 19e et du 20e siècle. A l’époque la ville portait le nom d’Eski Djoumaya et accueillait la plus importante foire de printemps de Bulgarie. Avec le temps le besoin de jeunes gens bien éduqués se faisant fortement sentir, une école ouvre ses portes grâce aux dons généreux des habitants. Dans un premier temps c’est une école primaire qui par la suite se transforme en école secondaire. En 1963 l’établissement d’études connu comme l’école de Slaveikov, (un écrivain, folkloriste et politique du temps de la Libération de la Bulgarie de 1878) assume une nouvelle mission sociale – il devient musée et accueille monuments, documents et vestiges archéologiques mis au jour dans la région.

Снимка

L’édifice du Muséen’a subi aucune transformation depuis l’année de sa construction. A partir de 2011 ce bâtiment ainsi que la forteresse Missionis toute proche ont été classés au patrimoine national, connu aussi comme Les 100 sites emblématiques de Bulgarie“.L’exposition archéologique et ethnographique sont très intéressantes et représentent autant de témoignages authentiques. Magdaléna Jetchéva la directrice du Musée d’Histoire régional de Targovichté :

On ne peut dater avec certitude le moment de lapparition de notre ville,mais on peut affirmer queTargovichté a connu un véritable âge d’or au milieu du 19e siècle. Chaque année à la Saint-Georges, Targovichté accueillait une grande foire qui attirait artisans et commerçants. Ils avaient des filiales à l’étranger et grâce aux bénéfices qu’ils réalisaient dans leur négoce ils ont fait édifier les eux édifices emblématiques de Targovichté – l’église en 1851 et l’école de la ville. Je tiens à dire que cet édifice à l’architecture élégante, véritable perle de l’époque de la Renaissance nationale bulgare, qui a traversé les années sans prendre une ride est unique dans notre pays “.

Снимка

СнимкаAu Musée on peut voir des objets découverts lors des fouilles de la nécropole médiévale datant du 12e -14esiècle, fouilles conduites par le grand archéologue bulgare Dimitar Ovtcharov. Les visiteurs peuvent admirer la maquette de la forteresse, de la basilique, des ornements de ceintures, des boucles de ceinture ouvragées, caractéristiques des habits  militaires de cette époque.

Et la directrice du Musée de Targovichté poursuit :

Notre dernière exposition a commémoré les 170 ans del’école laïque et nous avons montré des manuels et des fournitures scolaires de l’époque. Les visiteurs petits et grands se sont beaucoup amusés à écrire avec des plumes d’oie que nous avions mises à leur disposition. Ils ont beaucoup aimé la salle de classe de l’école de Slavéikov qui a été conservée en l’état depuis le 19e s.Au Musée nous accueillons des activités d’associations et d’écoles de Targovichté, des rencontres. Notre objectif est de nous rendre utiles au plus grand nombre de personnes, depuis les tout petits des jardins d’enfants à l’intention desquels les éducateurs organisent des reconstitutions de coutumes et rituels anciens jusqu’aux seniors qui aiment nous rendre visite et qui se plaisent à nous faire revenir dans le temps en se rappelant des événements passés. Très souvent, en voyant un objet exposé ils se remémorent des moments et des expériences vécus autrefois qui les ont profondément marqués.

Снимка


Version française Roumiana Markova

Photos: archives duMusée

Tous les articles

Bienvenue au monastère de Tchirpan, là où Saint Athanase communiait avec Dieu…

Il n’est point nécessaire de parcourir des milliers de kilomètres pour atteindre les lieux saints, chargés d’une puissante énergie chrétienne et boire à la source de la foi. Et les terres bulgares sont riches de centaines d’églises et..

Publié le 18/01/20 à 08:00

Légendes et mystères planent sur l’emblématique forteresse d’Assen

La silhouette de la forteresse se dresse fière et solitaire sur une crête des Rhodopes en surplomb de la rivière Assenitza. D’accès difficile, elle accueillait là- haut sous son aile protectrice Thraces, Romains, Byzantins, Ouest-Européens,..

Publié le 23/12/19 à 09:15

Marcianopolis, la cité aux incroyables mosaïques romaines

Un jour, à l'époque de son règne, l’empereur Trajan (Marcus Ulpius Trajanus, 98-117) s’arrêta avec son armée à proximité d’une des sources karstiques de la Dolna Mizia (Moesia inferior). Sa sœur Marcia envoya alors sa servante..

Publié le 16/12/19 à 14:51