Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Bienvenue dans la Couronne, la plus belle grotte du Nord-Est de Bulgarie

БНР Новини

Avis aux amateurs de déambulations dans l’univers du mystérieux à l’état pur – enfiler de grosses chaussures de marche, surmonter les poussées soudaines de claustrophobie et donner le feu vert à l’imagination ! C’est la meilleure façon de découvrir la magie de cet endroit féerique enfoui dans les replis de la Stara Planina. Ceci dit, soyez les bienvenus dans la grotte „Vénétza“ (la couronne en bulgare).

La grotte se trouve près du village Oréchetz, dans la partie Nord-Est de la Stara Planina, non loin des rochers pittoresques de Bélogradtchik, un phénomène naturel de toute beauté. Mise au jour dès 1973, elle est ouverte au public en 2015 après avoir été prospectée, cartographiée, sécurisée et munie d’un système d’éclairage LED dont la féerie fait l’admiration des visiteurs époustouflés par cette majestueuse beauté, grandeur nature. Pour le moment 5 salles immenses sont ouvertes aux touristes, la longueur totale de ses corridors faisant 300 m. „ Coraux, cristaux, stalagmites, stalactites et j’en passe, on se croirait dans la caverne d’Ali Baba! Car ce que vous voyez autour de vous c’est de l’onyx à l’état pur, excusez du peu ! Et en plus, il n’y a pas deux salles pareilles!“- explique avec fierté le guide Bori Borissov, qui prend en charge les groupes de touristes à l’entrée de la grotte.

Снимка

Nous pénétrons à grande précaution dans le royaume souterrain en nous faufilant à travers un étroit orifice, les escaliers et les parapets sont très glissants, l’humidité à l’intérieur n’est pas moins de 90%. Mais le spectacle qui nous accueille en vaut la peine.

Снимка

Bien qu’étant sous terre, nous avons l’impression d’entrer de plain- pied dans un film de la National Geographic sur la création de l’Univers ou dans une production hollywoodienne sur les extraterrestres. Cette formation là- bas qui, d’ocre, vient de virer en mauve, fait penser à une énorme méduse qui se laisse dériver sur le fond d’un temple bouddhiste aux contours délicatement découpés.

Снимка

On entrevoit la silhouette ondulante bleu -foncé de la Vierge, recueillie dans une prière silencieuse. Elle disparaît pour réapparaître l’instant d’après, éclairée en jaune doré par les lumières des projecteurs qui balaient l’espace.

Снимка

Entre temps défilent en arrière- plan les contours de nébuleuses galactiques, des monstres aux yeux exorbités, des jeunes filles éplorées. Chacun voit dans la pénombre les images et les formes que lui dessine son imagination. Sinon, les concrétions ont leurs noms officiels tel "la tête du pélican", "la lampe de chevet", "la tulipe", "la main de Dieu“… 

Снимка

„Nous avons des concrétions minérales uniques, qui n’existent pas dans les autres grottes. Vous pouvez admirer par exemple, des stalactites qui se développent sur le côté. Or il faut savoir qu’en général elles sont de forme conique. Et ici dans notre grotte magique elles partent plutôt sur le côté, ce qui est un phénomène naturel rarissime !„ – poursuit avec un enthousiasme contagieux notre guide.

La grotte abrite une autre merveille, - ajoute le guide – une colonne de 25 m de diamètre, elle aussi en onyx, ce qui fait la fierté de l’équipe des gestionnaires. Très fair play, il rappelle pourtant que “ la plus grande stalactite – 6 m de diamètre - se trouve dans la grotte „ Magoura“, située elle aussi dans cette région de la Bulgarie.

Снимка

Le guide revient aux années 70 du siècle dernier lorsque la grotte a été découverte – à l’époque elle était déserte, alors que de nos jours elle est habitée par ses propres espèces animales. „ Autrefois il n’y avait pas de chauve-souris parce qu’elle était complètement enfouie sous terre, mais dès que nous l’avons ouverte et que avons démarré le tracé des sentiers 9 chauve-souris s’y sont installées et elles sont déjà 25“. Les troglobies, ces espèces miniatures de la faune cavernicole pullulent dans la pénombre des salles. 

L’éclairage féerique de la „Couronne“, est l’œuvre d’un spécialiste israélien. „Il est tombé en panne à deux reprises, pendant une forte tempête, c’est pourquoi nous fermons en cas d’intempéries“- explique le guide. Sinon la visite de la grotte prend environ une heure et elle est ouverte de 9h à 17 h à l’exception du lundi.

Le sujet a été réalisé en collaboration avec le projet „ Pour le Balkan et pour les hommes“ et le WWF- Bulgarie

Version française : Roumiana Markova
Photos : Vénéta Nikolova

Tous les articles

Promenade nostalgique dans un quartier de pêcheurs à Toutrakan

La ville des couchers du soleil, des canotiers et des pêcheurs – c’est ainsi qu’est connue la ville de Toutrakan – l’un des endroits les plus attrayants le longdu Danube. Les photographes l’apprécient à cause de la vue qui s’ouvre de la ville..

Publié le 18/10/20 à 05:50

Les mystères des sanctuaires thraces dans les Rhodopes

Depuis l’aube des temps, les Rhodopes gardent jalousement loin des regards curieux des sanctuaires étranges qui se comptent par dizaines. Et pour cause - ensevelis sous la végétation, tapis sous des amas rocheux et des broussailles, camouflés..

Publié le 17/10/20 à 06:00
Richard Alibégov

Le secteur du tourisme comptera sur les Bulgares cet hiver...

"Cet hiver, nous allons de nouveau compter sur les touristes bulgares essentiellement". C'est ce qu'a déclaré à la TV publique le président de l'Association des établissements de restauration, Richard Alibégov. "On attend des touristes de Roumanie et..

Publié le 15/10/20 à 11:08