Premier tour des municipales : sans changements radicaux dans le rapport des forces

Photo: BTA

A en juger des déclarations des leaders de GERB et du PS faites à l’issue du premier tour des municipales qui s’est tenu dimanche, les résultats semblent satisfaisants aussi bien pour le parti au pouvoir que pour la principale force de l’opposition en Bulgarie. Selon le leader de GERB et premier ministre du pays Boyko Borissov, son parti avait remporté une victoire incontestable par rapport au PS, ce qui témoigne de la stabilité de la gouvernance. Des responsables du PS se réjouissent pour leur part du fait qu’après une faible présentation aux municipales de 2015, les socialistes « reviennent au pouvoir local ». 

Il est encore trop tôt de tirer des conclusions définitives non seulement en raison de l’absence de la totalité des résultats définitifs mais aussi à cause de l’approche d’un deuxième tour partout où les candidats maires n’ont pu bénéficier de plus de 50% du score électoral. Des constatations importantes peuvent toutefois être faites dès aujourd'hui. Bien que les résultats dont bénéficie GERB soient moins réjouissants que ceux des précédentes municipales, le parti au pouvoir demeure la force politique la plus influente dans les grandes villes. Ses candidats maires se sont imposés dès le premier tour à Bourgas, Varna, Véliko Tarnovo, Vratsa, Gabrovo et Stara Zagora, alors que dans une grande partie des chefs lieu de départements les candidats de GERB bénéficient d’une importante avance face à ceux qui se sont classés en deuxième position. Ce qui confirme notamment la constatation de Borissov de stabilité de la gouvernance, son parti l’ayant pourtant remporté lors des précédentes municipales dans tous les chefs lieu de départements.

La candidate de GERB à la mairie de Sofia, Yordanka Fandakova est avec une avance d’environ 10% face à sa principale concurrente Maya Manolova soutenue par le PS, mais il convient toutefois de reconnaître que Fandakova a récolté une centaine de voix électorales de moins que lors des municipales de 2015. Un deuxième tour des élections à la capitale est donc prévu pour la première fois depuis de nombreuses années et les socialistes ont raison de se réjouir du fait que la concurrente de Fandakova soit leur candidate notamment. Les socialistes se sont également assuré un nombre important de voix au Conseil municipal de la capitale. Il en est de même dans d’autres parties du pays.

Le Mouvement pour les droits et libertés l’a emporté dès le premier tour dans les villes dirigées traditionnellement par des maires MDL : Kardjali, Kirkovo et Kroumovgrad. Outre le parti GERB, le MDL est la seule force politique l’ayant emporté dans une ville départementale (Kardjali) dès le premier tour, ce qui témoigne de ses positions stables dans la région.

La formation nationaliste la mieux présentée aux élections est le parti VMRO qui a cependant atteint des résultats inférieurs à ses attentes, raison pour laquelle des sympathisants du parti déplorent de possibles achats de voix électorales. Le candidat de VMRO à la mairie de Sofia Anguel Djambazki est resté en 5ème position mais son parti ne pense pas que ce soit un échec car il a pour la première fois un candidat à la mairie de la capitale. Pour ce qui est du nombre de conseillers municipaux, VMRO occupe la 3ème place. 

Les observateurs des municipales de dimanche pensent que lors des 7ème élections libres en Bulgarie après 1989, il n’y a pas eu en général de fortes confrontations. Lors du deuxième tour, le 3 novembre nous verrons cependant si ce constat se confirmera.

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

Boyko Borissov:

Les USA prendront part à la mise en place des projets énergétiques bulgares

A son départ pour les Etats-Unis, le premier ministre Boyko Borissov a déclaré qu’il n’admettrait pas que des bases de l’OTAN soient situées dans les eaux territoriales bulgares de la mer Noire. Borissov ne dit jamais n’importe quoi. Il savait bien que..

Publié le 26/11/19 à 13:50

A Thessalonique, Boyko Borissov prône un nouveau dynamisme des processus dans la région

Dans le cadre du 4 ème sommet de Thessalonique qui se tient sous le patronage du président grec Prokopis Pavlopoulos, le premier ministre Boyko Borissov s’est entretenu avec ses homologues de Grèce et de Macédoine du Nord, Kyriakos..

Publié le 15/11/19 à 13:33

La Bulgarie après les élections municipales, entre statuo quo et pluralisme...

A en juger des résultats définitifs communiqués par la Commission centrale électorale à l’issue du deuxième tour des élections municipales en Bulgarie, le rapport des forces reste inchangé, et c’est encore le parti GERB qui consolide ses positions..

Publié le 04/11/19 à 12:16