Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Les charmantes maisons en bois sculpté de Malak Porovets…

| Modifié le 28/11/19 à 16:52


C’est un artiste autodidacte qui passe toute sa vie dans son village natal Malak Porovets, près d’Ispérih /Bulgarie du Nord-Est/. Ayant fait des livraisons dans la région pendant ses années actives, Marin Pétkov /car c’est lui le héros de notre récit/ visite de nombreux villages et reste sous le charme des maisons bulgares de l’époque de la Renaissance, surtout celles aux sculptures sur bois. Une vraie passion qu’i l’anime au cours des 16 dernières années de sa vie grâce au don qu’il se découvre et qui transforme sa maison en un véritable musée du bois sculpté, tel que l’ont imaginé les maitres artisans de la Renaissance…Cette maison musée est aujourd’hui habitée par Eléna Siméonova qui nous guide à travers ses pièces …

A première vue, c’était un homme ordinaire qui a passé toute sa vie dans son village natal, mais qui avait une imagination et un sens de la beauté extraordinaires, sans oublier ses deux mains habiles et son grand cœur. Sa Maison des boiseries date de 1948, lorsqu’il s’amusait à fabriquer des meubles. Mais il reste quand même un autodidacte et un homme qui lisait beaucoup et qu’il s’informait des techniques de la sculpture sur bois à travers le monde. Et l’on peut dire qu’il s’est beaucoup préparé avant de se lancer, d’où ses créations qui obéissent à la logique de la perfection…


Marin Pétkov sculpte le bois de tous ses meubles, plafonds, armoires et vérandas dans sa maison dont la façade est ornée d’une maquette en bois du monument sur le col Chipka, haut-lieu de la guerre de libération de la Bulgarie du joug turc. Une inscription accueille les visiteurs à l’entrée : « Maison ouverte à quiconque souhaiterait la visiter ». Il est aussi l’auteur de la copie de « La roue de la vie » du grand Zakharie Zographe.


Cette sculpture résume en fait le crédo du grand maître, qui essaye de nous dire par cette roue qu’à la fin de notre vie, en nous retournant en arrière, nous comprenons quelles ont été les choses essentielles et ce que nous sommes en mesure de léguer à nos descendants…

Le visiteur du musée ne manquera pas de s’arrêter devant l’autel familial avec ses icônes sculptées. Telle la « Nativité du Christ » qui reprend le thème de la célèbre « Cène » de Léonard de Vinci…Un vrai chef-d’œuvre ! Marin Pétkov aménage aussi dans sa maison quelques pièces thématiques, à savoir la « Salle du trône » avec une immense table en bois, un buffet et une cheminée, la « Salle des sabres » avec son plafond sculpté sur le thème des armes et combats, un éloge aux soldats bulgares et à leur bravoure, enfin la « Chambre blanche » protégée par les 12 apôtres sculptés au plafond…


Il y a aussi une dernière pièce, appelée la « Chambre arabe », car lartiste aimait relever les défis delinconnu, dit en conclusion Eléna Siméonova. – Il a travaillé sur cette pièce pendant deux ans, et même si l’on reconnaît les ornements de type oriental, l’esprit de la Renaissance bulgare est là. Il a utilisé 4 espèces de bois de couleur différente, dont le matériau le plus utilisé dans le monde arabe, l’acajou d’Afrique….

Récit : Sonia Vasséva

Photos : Maisons en bois sculpté

Tous les articles

L'église bulgare à Istanbul a été visitée par 300 mille personnes en deux ans

Plus de 300 mille personnes ont visité l’Eglise de fer bulgare « Saint Stefan » à Istanbul ces deux dernières années. Selon des informations annoncées par le président de la Fondation des églises bulgares à Istanbul Vassil Liaze, au moins la moitié de..

Publié le 19/01/20 à 09:40
La municipalité de Varna est la meilleure destination pour le tourisme maritime et côtier tandis que la municipalité de Samokov est le No1 pour le tourisme de montagne. Le site de Roupité est la destination touristique préférée des Bulgares.

Les prix annuels du Tourisme 2019

Le ministère du Tourisme a remis ses prix annuels que convoitaient 100 sociétés, municipalités et médias. Les vainqueurs dans les 16 catégories ont été déterminés par vote sur Internet. Dans son discours, la ministre du Tourisme Nikolina..

Publié le 17/12/19 à 15:10

2019, une année inhabituelle, mais somme toute réussie pour le tourisme bulgare…

2019 est une année relativement bonne pour le tourisme bulgare. Une année qui peut être même considérée comme celle du plus grand nombre de touristes satisfaits... C’est ce que pense Roumen Draganov, directeur de l’Institut des..

Publié le 12/12/19 à 12:22