Excellente écoute et 73!

| Modifié le 03/12/19 à 12:28
Victor Marinov




Il y a 90 ans, le 24 novembre précisément, un groupe de radioamateurs, tous ingénieurs de formation, plante le fanion de la Bulgarie sur la carte de réception des ondes radio avec une première diffusion de ces signaux. Et pas plus tard que le lendemain ils réalisent la première vraie émission radio. A la date d’aujourd’hui au registre de la Commission de régulation  des communications figurent plus de 6 000 radioamateurs et un nombre considérable de clubs affiliés. Et je parie que vous avez déjà deviné : leur hobby, leurs conversations longue distance, leurs intérêts, leur grande passion,  c’est la radio!

«  Nous sommes intéressés à préserver la pureté des rapports entre les radioamateurs – et c’est l’essentiel dans ce domaine dit Victor Marinov, Dxeur pur et dur depuis 1977 .  – C‘est la règle en vigueur dans nos rapports qui exclut des termes et des propos malpolis, haineux, offensants sur les ondes, pas plus mais qu’il n’est toléré de parler politique, religion, de toucher à des sujets raciaux et ethniques. C’est ce code de bonne conduite que nous suivons et transmettons à nos successeurs, notre devise si l’on peut dire est de communiquer dans un esprit de tolérance, d’éthique et d’entraide.

Le radioamateur est équipé de son propre poste et chacun possède son indicatif unique et reconnaissable des autres « voyageurs » sur les ondes. Il est composé de deux éléments - préfixe et suffixe répartis sur un principe territorial et administratif.

« Pour la Bulgarie l’UIT a alloué  LZ- le préfixe d’appel international pour la radio et la télévision suivi d’un chiffre. Le chiffre pair indique que le poste émetteur est enregistré dans le nord du pays, le chiffre impair dans la partie sud. Les indicatifs qui débutent par LZ0 sont alloués à des stations relais et à des phares radioamateurs.  Le chiffre est suivi d’un suffixe de 2 ou 3 lettres, qui figure notre désignation personnalisée dans la communauté mondiale des radioamateurs. Mon indicatif est LZ1NY et il est unique, personnalisé, cette lettre n’ayant été attribuée à personne n’autre – tient à souligner Victor Marinov.

Une autre facette intéressante qui illustre l’occupation tant prisée par les radioamateurs – la chasse aux cartes QSL délivrées par les stations écoutées, une espèce de reçu, de justifcatif attestant les écoutes.

Carte QSL de Victor Marinov
« Ces cartes QSL reprennent l'indicatif de la station émettrice, celui de la station réceptrice ainsi que les conditions de trafic (date, heure, bande, puissance du signal, mode, etc), éventuellement complétés d'informations annexes (matériel utilisé, nom, adresse, etc)  – précise Victor Marinov. – En principe la carte QSL est faite par le radioamateur et, en dehors des données attestant l’écoute, elle témoigne d’une expérience enrichissante et unique.

Et notre radioamateur de reconnaître que le contact le plus éloigné n’est pas forcément celui qui lui apporte le plus d’émotions. Pour illustrer ses propos il se hâte de donner un exemple - les signaux reçus depuis la Nouvelle-Zélande et l’Australie l’ont moins fait vibrer que le contact qu’il a eu avec l’expédition bulgare sur les îles Kiribati dans l’océan Pacifique.

« Le prochain contact est la nouvelle surprise qui m’attend, je ne connais pas encore mon prochain  correspondant – dit-il en souriant. – Il arrive parfois que le contact avec une personne intéressante remplit toute votre soirée passée devant le poste, lui donne un sens insoupçonné. Les radioamateurs, on ne sait viennent de tous les horizons – acteurs, politiques, chercheurs et scientifiques de renommée mondiale, ce qui est une expérience unique que je souhaite à tout le monde de vivre. On se tutoie, c’est une habitude prise avec le temps, sans égard à la profession ou au statut social de la personne en face, même si c’est au roi de Jordanie qu’on s’adresse, qui est radioamateur lui aussi. Sur les ondes on est tous égaux, on a toujours quelque chose à apprendre de son contact et à lui apprendre à son tour. »

De 1992  à 31 janvier 2012, Radio Bulgarie validait avec des cartes QSL et des diplômes les écoutes des radioamateurs qui suivaient ses émissions en 11 langues diffusées en ondes courtes
Les nouvelles technologies feront-elles disparaître l’écoute radio classique ?

« Le Dxing est cette passion des radioamateurs de rechercher des contacts sur des bandes radioamateurs ou des bandes libres qui est fondé sur des technologies de communications, informatiques et numériques. Par conséquent avec les avancées impressionnantes de ces  technologies non seulement l’écoute radio n’est pas menacée, au contraire il s’enrichit sans cesse. Les nouveaux équipements et les nouvelles méthodes sont testés par les radioamateurs et un nombre considérable ont transformé leur hobby en profession. Moi personnellement j’en ai fait un mode de vie, et faire de la radio m’a aidé à m’épanouir, à vivre pleinement. »

Carte QSL de Victor Marinov
Et avant de terminer, rappelons une autre facette de cette occupation enrichissante, j’ai nommé le fameux code  73:

« Ce code veut dire „nos meilleures salutations“ ou „toutes mes amitiés“. Il est apparu à l’époque où les communications radio se faisaient en morse et l’opérateur devait transmettre des messages concis, d’où les codes et les abréviations et c’est avec cette formule que prend fin chaque contact radio : 73 - “nos meilleures salutations ! “»

Version française Roumiana Markova
Photos archives personnelles et Dessislava Semkovska

Tous les articles

Les cataclysmes naturels éveillent les instincts des bénévoles

Le bénévolat est une mission personnelle et une précieuse expérience. Grâce au bénévolat on peut réaliser l’idée qui nous a inspiré, tout en perfectionnant ses propres compétences personnelles – le sens de la responsabilité, l’organisation, le..

Publié le 05/12/19 à 13:50
L’écrivain et journaliste Diana Glasnova

Des Bulgares sont depuis longtemps établis en Croatie

La blague touristique selon laquelle peu importe où on va, on finira toujours pas tomber sur des Bulgares est valable également pour la Croatie. Ce pays qui est le dernier pour le moment à avoir adhéré (le 1 juillet 2013) à l’Union européenne..

Publié le 04/12/19 à 12:52
Foto: REUTERS

Kaléidoscope des Balkans

Ouverture du procès des crimes commis lors de la révolution roumaine en 1989 La Cour suprême de cassation de Roumanie a été ouvert le procès sur la révolution de 1989, dont un des accusés pour crimes contre l’humanité n’est autre que l’ancien..

Publié le 02/12/19 à 13:07