La Rencontre mondiale des médias bulgares s’est focalisée sur des questions clés pour la diaspora bulgare !

Le président de l'Association des médias bulgares à travers le monde et Directeur général de la BTA, Maxime Mintchev a officiellement clos la 15ème Rencontre mondiale des médias bulgares qui s'est tenue à Tirana
Photo: BTA

Dans plus de 40 pays en Europe et en Amérique du Nord et du Sud sont publiés des journaux, des magazines et sont mis en ligne des sites au service de la diaspora bulgare. Des représentants de ces derniers conjointement avec des journalistes de Bulgarie ont discuté à la capitale albanaise Tirana des sujets d’intérêt réciproque, l’occasion étant la tenue de la XVème Rencontre mondiale des médias bulgares organisée par l’Agence de presse bulgare (BTA). 

L’amélioration de l’image de la Bulgarie à travers le monde, la conservation de la langue et de la culture bulgare, ainsi que du sentiment d’appartenance nationale font partie des principales missions des médias bulgares dont l’activité est déployée au profit des Bulgares résidant à l’étranger. Lors de la Rencontre à Tirana, l’académicien et écrivain émérite bulgare Anton Dontchev a souligné que conserver la culture nationale à travers le monde était une condition sine qua non que devraient respecter tous nos compatriotes, le professeur Mikhaïl Nédeltchev ayant pour sa part ajouté que devraient se produire de sérieux changements concernant les priorités nationales :



Je pense qu’une de nos nouvelles tâches nationales devrait être celle du rétablissement de la communauté nationale bulgare sous toutes ses formes et dans toutes ses limites où que nous soyons à travers le monde et quoi que nous fassions.

« Les gens qui parlent bulgare sont de moins en moins nombreux, alors que c’est la langue qui est le principal indice de l’identité » - a de son côté déploré l’acteur Vladimir Pénev en sa qualité d’ancien ministre de la Culture (2013) dans le cadre d’un des panels du forum. En réalité c’est l’un des principaux objectifs des médias bulgares à l’étranger dont une partie ont cependant de fortes difficultés à s’autofinancer. C’est aussi la raison pour laquelle leurs représentants ont réclamé un plus fort soutien de la part de l’Etat. Ceux-ci ont profité de la rencontre des médias bulgares dans la capitale albanaise pour soulever notamment des questions de nature stratégique. Radko Stoyanovic de Bosilegrad a cité des données officielles fournies par l’Etat serbe selon lesquelles la minorité bulgare en Serbie se chiffrerait à environ 80 000 personnes, soit elle aurait diminué de quelque 15 500 personnes. 

J’ai jamais entendu de la part de politiques bulgares de faire des prévisions concernant l’état démographique du pays dans les 10 à 15 ou bien 20 prochaines années, a-t-il déploré. Nous qui y vivons toujours sommes voués à la pauvreté, à la misère et ne voyons aucune perspective. Je voudrais de cette tribune appeler les médias bulgares et les hommes publics à encourager l’Etat à élaborer une stratégie sur l’avenir de la Bulgarie dans les 15 ou même les 50 prochaines années qui soit assortie, s’il le faut, de l’adoption de nouvelles lois, ce qui permettrait au pays d’avancer. 

Lors de la rencontre médiatique à Tirana, le député de la majorité au pouvoir Toma Bikov qui est également membre de la Commission à la culture et aux médias du parlement est aussi intervenu au sujet des médias bulgares et de la diaspora bulgare qui s’en sert :



Selon moi, c’est l’espace culturel bulgare non seulement sur le territoire du pays mais également à l’étrangers qui devrait être prioritaire. C’est lui qui doit être uni, surtout pour ce qui est des questions d’importance cruciale comme par exemple le nouveau type d’enseignement sophistique qui s’applique déjà dans le pays et qui seul pourrait être à même de faire revenir les jeunes Bulgares dans leur pays d’origine. Sinon, les problèmes sont très spécifiques en fonction des différents pays dans lesquels résident des Bulgares, ce qui exige qu’ils soient réglés séparément.

Dans le contexte des prochaines rencontres des médias bulgares, le directeur général de l’Agence de presse BTA, Maxime Mintchev a déclaré avoir déjà reçu des propositions d’accueillir les futurs forums des médias bulgares, de la part de la Slovaquie, de la Croatie, de la Suède, du Canada, de l’Argentine, de Chypre.

Devant la Radio Bulgarie est intervenue Armela Krasniqi – directrice générale de l’Agence télégraphique albanaise qui s’est félicitée des bonnes relations entretenues avec la BTA, y compris des échanges de bonnes pratiques et d’information du secteur des IT.



En ma qualité de directrice générale de l’Agence de presse albanaise, je dispose de beaucoup d’information sur la Bulgarie et j’apprécie beaucoup votre pays en tant que sérieux partenaire qui nous soutient sur le chemin vers l’UE –
a encore souligné Mme Krasniqi. Nous vivons à l’époque des « fake news » et il y a un an seulement que notre agence a élaboré, conjointement avec 13 autres agences de presse de l’Europe du sud-est, une « Déclaration de Tirana » par laquelle nous protestons contre la propagation des « fake news » dans l’espace médiatique. Sinon, quand j’ai pris connaissance de l’excellente initiative que la BTA avait organisée voilà déjà 15 ans, je me suis sentie un peu perturbée par le fait que nous n’ayons pas pensé jusqu’à présent à organiser de pareilles initiatives. Une chose est sûre et certaine, nous avons déjà l’intention d’en organiser nous aussi et je me suis même déjà entretenu avec un collègue à moi du Kosovo (Kosova Press) et nous sommes en train de réfléchir à préparer quelques chose ensemble, les journalistes albanais devant se charger de l’organisation, mais la rencontre devant pourtant se tenir au niveau mondial. Vous voyez donc à quel point votre expérience nous est utile. 

Le président de l’Association des médias bulgares à travers le monde et directeur général de l’agence de presse BTA, Maxime Mintchev a officiellement clos la rencontre mondiale des médias bulgares qui s’est tenue à Tirana.

Version française : Nina Kounova

Tous les articles

79 médailles décrochées par des élèves bulgares à des olympiades internationales

79 médailles et diplômes d’olympiades internationales – c’est le bilan que font les équipes d’élèves de toute la Bulgarie ayant pris part à des olympiades en sciences naturelles organisées à travers le monde. Le président de la République Roumen..

Publié le 11/12/19 à 15:21

Un “Métier à tisser de Noël” pour enfants et adultes curieux

Il faut beaucoup aimer les enfants pour proposer un programme comme celui-ci. Plus de 200 activités ont été menées et cela a commencé en 2015. Tout à fait dans l'esprit de notre vie quotidienne avec internet, sans trop d'efforts, les..

Publié le 11/12/19 à 13:59

La 28e expédition polaire bulgare est en cours

Du 9 au 13 décembre dans le salon central de l'Université de Sofia "St. Clément Ohridski "on peut voir l'exposition de photos "Histoire de la base antarctique bulgare "St. Clément Ohridski ». Elle montre le développement de la base bulgare..

Publié le 10/12/19 à 12:14