Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Un chapelet s’achète avec le cœur

4
Photo: Archives personnelles

De nos jours on ne sait toujours pas depuis quand les chapelets existent. Il y a cependant plusieurs mythes. Selon l’un d’eux, un prêtre bouddhiste aurait demandé à un pauvre Indien analphabète de lire 108 prières. L’Indien lui aurait répondu qu’il ne pouvait pas compter, raison pour laquelle le prêtre lui remit un chapelet de 108 grains et lui dit que pour chaque prière celui-ci devait déplacer l’un des grains – raconte un connaisseur de Sofia. Ce dernier s’achète le premier chapelet à l’âge de 14 ans et au jour d’aujourd’hui, 50 ans plus tard il continue à enrichir sa collection.

Les chapelets sont parmi les plus célèbres attributs dans toutes les religions servant à compter les prières ou bien les mantras. Les chapelets les plus répandus sont faits en fils de laine avec des nœuds ou bien avec des billes qui y sont enfilées, celles-ci étant fabriquées de différents matériaux :

Les chapelets orthodoxes fabriqués au Mont Athos sont en laine noire. Noirs pour montrer à quel point la mort de Jésus nous rend tristes, la laine évoquant pour sa part la pauvreté des gens – nous raconte le collectionneur. – Depuis apparaissent également les chapelets que portent les riches à l’époque de l’Empire ottoman. Le chapelet est déjà fabriqué en ambre ou autres pierres précieuses, ce qui témoigne du statut de son propriétaire. Le plus important cest que la queue du chapelet soit suffisamment longue et qu’elle soit tissée en fils de soie douce, celui de l’orthodoxie étant noir et se terminant par une croix.

Il existe aussi des chapelets en or ou en argent ce qui est plutôt lié à la vanité de la personne qui les porte.

Les meilleurs chapelets sont faits en ambre ou bien en résine couleur cognac ou couleur vin rouge. Malheureusement cette tradition disparaît pendant la Seconde guerre mondiale. Ces derniers temps les gens sont pris par la manie de mettre une chaîne en argent au chapelet. Ce n’est pas correct car l’argent détruit l’ambre.

L’un des plus intéressants chapelets de sa collection est celui qui est fabriqué en corail noir, appelé « l’arbre de la mer ». 

J’en ai aussi un qui est fait en cornes d’un buffle sauvage et qui vient de l’Afrique, j’en ai aussi un en argent de mon père et quelques autres avec des grains d’ambre, d’onyx, de nacre, etc.

J’ai toujours dans ma poche un petit chapelet avec 8 grains qui m’aide à me calmer quand je suis stressé ou bien fatigué.

En Bulgarie, à la différence de la Grèce ou de la Macédoine du Nord, le chapelet n’est toutefois pas si répandu et il n’y a pas de ce fait des magasins spécialisés pour les vendre.

Faut-il être croyant pour acheter le chapelet?

A l’époque, peut-être, mais plus maintenant. J’ai toute une collection de chapelets mais je suis athée. Rien à voir. La question est de savoir s’il te plaît, si tu en as besoin, s’il t’aide à te calmer. C’est tout ce qui compte. 

Version française: Nina Kounova

Photos: archives personnelles

Galerie

Tous les articles

Valentina et Christian ou la reconversion d’un couple de fashion models dans l’agriculture bio

Des podiums et du glamour des défilés de mode à la bio ferme au village Akandjievo, un parcours à l’envers, diriez-vous. Vu de l’extérieur, le destin avait comblé Valentina Dimitrova et Christian Vassilev - présenter les plus belles..

Modifié le 20/01/20 à 14:39

Kaléidoscope des Balkans

La presse turque se félicite des résultats du sommet de Berlin sur la Lybie Des médias turcs influents ont qualifié succès la conférence internationale d’hier à Berlin sur la Lybie. Sous le titre « Un vent de paix en Lybie”, le journal..

Publié le 20/01/20 à 13:09

Un Français fait la promotion de la Bulgarie en organisant des circuits oenologiques

Le tourisme vinicole est une chance d’attirer des touristes plus aisés en Bulgarie tout comme une possibilité de montrer qu’elle n’est pas uniquement une destination de "tourisme de la cuite". C’est ce qu’essaie de faire comprendre Guy Labeyrie, un..

Publié le 17/01/20 à 12:24