Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

COVID-19: Les masques et désinfectants ne suffisent pas...

Photo: BGNES

Dans les conditions de l’état d’urgence et de prise de mesures de plus en plus sévères par la Cellule nationale de crise contre le coronavirus, une pénurie de masques et de désinfectants est constatée dans les petites municipalités. Des médecins, des conseillers municipaux et des responsables des services sociaux sonnent l’alarme face à ce déficit de produits hygiéniques élémentaires.

Notre plus grand problème consiste en effet à assurer des désinfectants et masques, ainsi que d’autres produits de prévention – déclare sur la RNB Sylvia Guéorguiéva, directrice exécutive de l’Association nationale des municipalités. – Les entreprises sociales ont commencé à fabriquer des masques, mais il manque toujours une régulation des livraisons.

Un autre problème sérieux, selon Sylvia Guéorguiéva, réside dans le fait que les Bulgares rentrés de l’étranger ne respectent pas les restrictions qui leur sont imposées.

Pour que les repas et les médicaments puissent être livrés aux personnes âgées, vivant seules ou en difficultés, le service communal « Patronage social à domicile » sera réorganisé dans toutes les 26 municipalités. Dans le même temps, la plupart des mairies ont ouvert des centres de livraison de nourriture et de médicaments à l’aide de bénévoles.

D’autres mesures prises par l’Association nationale des municipalités concernent notamment la suppression des taxes dans les maternelles pendant que dure l’état d’urgence ; l’exemption de paiement de loyer dans tous les centres commerciaux dont l’activité est provisoirement suspendue et qui se situent dans des locaux appartenant à la municipalité ; l’arrêt de la pratique de coupure de l’eau par les sociétés de distribution en cas de factures impayées. 

Nous informons systématiquement les entreprises concernées des changements intervenus dans les règlements et les délais de mise en place de projets européens – souligne également Sylvia Guéorguéva. – C’est très important en ce moment étant donné que pour une grande partie des projets, les délais devront être reportés. Nous nous attendons à un réexamen des fonds qui sont prévus, raison pour laquelle nous essayons d’en informer les municipalités dans de plus brefs délais.

Entre temps, des responsables de l’Inspection régionale de Santé, ainsi que de l’Inspection de travail à Lovetch ont déclaré qu’ils diligentaient des audits dans les entreprises dans le but de vérifier si les employeurs avaient créé les conditions de travail suffisamment sûres comme l’exige la prévention contre le coronavirus.

Le nombre des personnes infectées du COVID-19 dans la région de la ville départementale Smolian (Bulgarie du sud) augmente.  Plus de 100 personnes sont placées en quarantaine après leur retour de différents pays européens. Nos compatriotes ne cessent de rentrer de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne et de l’Espagne.

Les ressortissants bulgares qui sont rentrés de pays à risque dans la ville de Kardjali sont au nombre de 100 environ.  Des équipes de policiers et de professionnels de santé effectuent déjà des inspections sur place pour voir si la quarantaine est bien respectée.  Une hot-line est ouverte pour enregistrer les signalements en cas d’infraction aux mesures de prévention contre l’épidémie. Les horaires des bus sont espacés.

Dans la région de Bourgas, il y a au total 6 cas avérés de COVID-19 dont 4 sont de professionnels de santé. 

Dans cette même ville un drame est malheureusement provoqué par la présence de 26 ressortissants géorgiens qui sont dans l’impossibilité de quitter le pays étant donné que la Turquie refuse de leur assurer un corridor vert. 8 autres ressortissants géorgiens résidant à Bourgas sont placés en quarantaine. 

Une information nous est parvenue de la ville de Yambol (Bulgarie orientale) concernant l’ouverture d’un deuxième service de réanimation dans l’hôpital municipal. Y devront être soignés uniquement des patients malades du COVID-19 en état grave. L’établissement médical dispose de 8 appareils de ventilation respiratoire, en sont commandés encore 4 qui sont attendus d’ici un mois. Il n’y a pas pour le moment des cas avérés de coronavirus. Une grande partie des habitants de la ville respectent strictement les mesures de prévention requises, les rues sont désertes, les créneaux pour faire ses courses dans les épiceries et les pharmacies ne posent pas, non plus, de problèmes.

A Véligrand, ville touristique et station de villégiature avec de nombreuses sources thermales, il est interdit aux mineurs de sortir dans la rue sans se faire accompagner. Il est également interdit de se rendre dans les aires de jeux afin d’éviter le rassemblement de personnes.

L’une des mesures de la Municipalité de Sofia contre la propagation du COVID-19 prévoit le lavage et la désinfection des rues.



Tous les articles

Le secteur préhospitalier assume de nouvelles responsabilités dans la lutte contre le Covid-19

En début de semaine il s’est avéré que dans 50 polycliniques du pays seront constituées des zones dites « Covid-19 ». 10 d’entre elles seront situées dans la région de la capitale, les 40 autres polycliniques dotées de zones spécialisées se..

Publié le 10/11/20 à 15:21

Quid de la génération d’aujourd’hui ?

72 % de la population de la Bulgarie est répartie entre quatre générations – les « Baby boomers » (nés entre 1946 et 1964), la génération X (1965-1979), Y (1980 – 1995) et Z (1996 – 2009). La phrase la plus fréquente décrivant le mieux la plus..

Publié le 09/11/20 à 15:35

Comment un Bulgare a établi un business record à l’heure du Covid-19

L’élection présidentielle aux États-Unis a quelque peu éclipsé la pandémie du coronavirus dans les grands médias dans le monde. Bientôt, tout reviendra à sa place et la plupart des gens devront revenir à leur principale occupation – le..

Publié le 09/11/20 à 12:13