Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

COVID-19 : les bons désinfectants et leur usage…

Photo: BGNES

Dès le début de la pandémie du coronavirus, les Bulgares se sont rués dans les pharmacies pour acheter des gels hydro-alcooliques et autres désinfectants afin de se protéger. Les stocks ont été  rapidement épuisés, même si d’après les experts, ces substances sont loin d’être efficaces à 100%. 

Les Bulgares sont mal informés sur les désinfectants et leurs propriétés, a déclaré Victor Azmanov, propriétaire d’une société de distribution de désinfectants. Dans une interview à la chaîne de télévision bTV, il a expliqué que chaque produit doit être soumis à des tests de fiabilité avant d’être officiellement homologué.

„Les plus faciles à tuer, quand les concentrations sont faibles, ce sont les bactéries, suivies des mycoses, des bactéries responsables de la tuberculose et en dernier lieu, des virus. Ce qui signifie qu’un gel testé et validé qui porte la dénomination « antibactérien » a très peu d’effet sur les virus.

En clair, les gels hydroalcooliques tuent les bactéries ; pour ce qui est des virus, il faut compter sur les biocides aux propriétés désinfectantes, les produits biocides étant des substances ou des préparations destinées à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l'action ou à les combattre, par une action chimique ou biologique.

C’est justement pour cette raison, que le ministère de la Santé a publié un Registre des substances biocides autorisées et des entreprises agréées pour leur production. 

„L’important est que le gel que nous achetons soit référencé comme un produit désinfectant  ou biocide, et pas seulement antibactérien, ce dernier faisant partie des substances cosmétiques…

Il faut aussi vérifier que le gel est bien homologué pour ses propriétés désinfectantes et qu’il est enregistré en bonne et due forme en tant que tel, ce qui peut être vérifié sur le site du ministère de la Santé. 

Victor Azmanov a mis en garde contre l’apparition, en pleine pandémie, d’un nombre impressionnant de sociétés qui proposent toutes sortes de substances ou gels, qui malheureusement n’ont pas subi les tests nécessaires. Donc, gare à l’arnaque…

N’oublions pas non plus que les surfaces traitées par les désinfectants doivent être sèches et non pas humides.

Ou pour être plus précis, il faut commencer par se laver les mains au savon, avant d’appliquer le désinfectant. S’il est impossible de se laver les mains à l’eau claire et au savon, on peut utiliser le désinfectant en frottant les mains pendant au moins 15 secondes, pour qu’il entre bien dans l’épiderme.


Tous les articles

Un logiciel bulgare analyse le jeu des footballeurs en temps réel

Des informaticiens bulgares ont mis au point un logiciel qui aidera à améliorer le jeu des footballeurs. Il sera testé sur les deux meilleures équipes du ballon rond – les clubs de foot Slavia et Beroé. Le dispositif est intégré aux gilets des..

Publié le 19/09/20 à 04:30

La “nouvelle normalité” et l'état psychique des enfants – à quoi doit-on s’attendre?

Est-il normal d’être en contact avec les enseignants en ligne ou à travers un écran plexiglas, suivre dans les couloirs de l’école un trajet bien défini à l’aide de flèches et porter un masque qui rend la respiration difficile et qui cache les..

Publié le 18/09/20 à 11:00

L’élevage de buffles dans les Rhodopes, ou la tradition rétablie

L’élevage de buffles en Bulgarie connaît ces dernières années un véritable essor. L’Association bulgare de développement de l’élevage de buffles se félicite de ce regain d’intérêt des éleveurs et les chiffres encourageants - une moyenne annuelle..

Publié le 16/09/20 à 11:22