Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

La coalition au pouvoir a annoncé des mesures de relance après la crise

Photo: BGNES

Toutes les dispositions découlant de l'état d'urgence seront prolongées de 2 mois après le 13 mai. Des chèques-vacances seront introduits pour promouvoir le tourisme. Ils seront destinés uniquement aux cotisants. La montant et le fonctionnement des chèques seront précisés, a déclaré le chef du Front national du salut de la Bulgarie, Valéry Siméonov, à l'issue du conseil de la coalition au pouvoir. Les parasols et transats seront gratuits, a ajouté Siméonov. A la demande des restaurateurs, les conditions de travail des terrasses sont assouplies. Le gouvernement poursuivra la construction accélérée d'infrastructures telles que l'autoroute "Hémus", le tunnel "Chipka" et l'autoroute menant au pont du Danube 2.
Le droit de construction dans les stations de vacances est prolongé jusqu'au 15 juin. L'agriculture investira dans la production de légumes et de fruits. La reprise du championnat de football dans le pays suivra le modèle de libéralisation dans les pays de l'UE.

Tous les articles

La Bulgarie adopte un Plan national de gestion des pandémies

Lors d'un point presse, le ministre de la Santé, Kostadin Anguélov, le chef de la Cellule nationale de crise, le général Ventsislav Moutafchiiski et le Directeur général de la Santé, Anguel Kounchev ont présenté le Plan national de gestion des pandémies,..

Publié le 02/12/20 à 10:57

BULGARGAZ saisit le tribunal pour récupérer son dû de l'entreprise "Chauffage urbain" de Sofia

Le fournisseur de gaz public "Bulgargaz" a déposé un recours au tribunal contre l'entreprise "Chauffage urbain" de Sofia qui lui doit 56 millions d'euros. Le recours couvre la période de février à octobre 2020. C'est ce qu'a annoncé à la radio nationale le..

Publié le 02/12/20 à 09:18

Mobilisation des routiers bulgares et turcs à "Kapitan Andréévo"

Des transporteurs routiers manifesteront à "Kapitan Andréévo", à la frontière bulgaro-turque ce matin à 11H00. Ils sont mécontents de la lenteur du traitement des camions et des cargaisons à la frontière entre les deux pays qui sont à l'origine de gros..

Publié le 02/12/20 à 08:55