Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

„Run around the clock“ dans la montagne Vitocha

Pirin Galov au Pirin Ultra

Les amateurs des sports ont accumulé beaucoup d’énergie pendant le confinement en raison de la pandémie du Covid-19. Après la levée de l’interdiction de pratiquer des sports individuels, les fans du marathon ressentent déjà le plaisir de la possibilité de pratiquer ce sport de masse. Pour eux c’est impressionnant d’apprendre que le week-end d’après la levée de l’état d’urgence ils pourront s’offrir cette tentation irrésistible qu’est le marathon « Run around the clock » qui aura lieu dans la partie sauvage de la montagne Vitocha.


« Run around the clock » est programmé comme un marathon de montagne qui diffère cependant des autres courses à pied. Celui-ci n’est pas organisé d’après le schéma standard pour ce type de course, explique son organisateur – le champion de la 37e édition du Marathon d’Athènes de 2019, Pirin Galov. Dans une interview accordée sur Radio Bulgarie Galov a révélé des détails sur le tracé et le règlement de la compétition :

Celui-ci se tiendra sur un tracé circulaire d’une longueur de 11,5 km sur les versants sud du Vitocha, avec un dénivellement de +525 m. Le départ et la finale auront lieu au village Kladnitsa, le tracé devant être parcouru se situant entre ce dernier et le village de Tchouypetliovo. Le marathon débutera à 10h00. Les participants vont courir sur ce tracé, chaque tour devant avoir lieu en l’espace de deux heures. Deux heures après le début du précédent tour, les coureurs devront starter le suivant tour. Celui qui ne réussira pas à terminer le tour en l’espace du temps prévu, sera disqualifié. Sera également disqualifiée chaque personne qui ne pourra starter à la minute précise. Sera proclamé gagnant du marathon le participant qui terminera sa course dans le cadre des horaires de contrôle après avoir effectué un tour de plus que les autres. 


Le strict règlement de la compétition prévoit qu’il y ait un seul gagnant. Ne sera pas désigné de vainqueur si deux coureurs effectuent en l’espace des mêmes horaires le même nombre de tours.Si le dernier arrivé débute à temps mais ne réussit pas à arriver au finish en l’espace de deux heures,  il sera également privé de son brin de laurier. L’idée de ce type de compétitions est née aux USA sous le format « Last man standing » mais a été ensuite développée.


Selon les attentes de Pirin Galov certains participants au marathon réussiront à parcourir plus de 170 km avec un dénivellement de 7 à 8 mille mètres. Je pense même que si les gens viennent suffisamment bien motivés, pourra même être franchie la barrière de 200 km avec un dénivellement de 10 000 mètres, prévoit le champion.


La logistique de cette compétition de montagne sera également hors standard.

A ce jour s’y sont inscrites 40 personnes. Etant donné que le format du marathon est plus particulier, chaque participant devra organiser lui-même sa zone de repos, ses repas et ses boissons, raison pour laquelle il y aura besoin d’un accompagnateur au minimum qui l’aidera à porter les provisions.

Les coureurs participeront au marathon gratuitement, l’organisation ayant entièrement été assumée et payée par Pirin Galov. Le vainqueur au marathon sur le Vitocha bénéficiera d’une place au campeur de Galov pour ses aventures de cette année dans les Alpes. Pirin commence à se passionner des longues courses à pied sur un terrain accidenté il y a 7 ans mais passe auparavant par l’orientation sportive, l’escalade et l’alpinisme. Le marathon l’aide à unir ses passions avec son amour pour la montagne – en Bulgarie et à travers le monde.


Il existe quelques grands marathons de ce type en Bulgarie qui, bien que moins importants que ceux auxquels j’ai pris part à travers le monde, me font énormément plaisir en raison du contact avec la nature et de la possibilité de rester des journées de suite seul avec mes pensées au sein de ces belles montagnes.

Le Rhodope par exemple est une des plus belles montagnes en Bulgarie où est organisé le marathon « Persenk Ultra ». A tel point c’est beau qu’il est difficile de tout décrire : vous courez en pleine nuit, vous vous arrêtez pour une petite collation, un feu y est allumé, vous admirez la musique de la cornemuse. Il faut vivre cette beauté pour la comprendre, s’exclame Pirin Galov.

Pirin Galov /au milieu, cheveux frisés/ à l'ultramarathon aux îles Canaries.

Pour les participants à « Run around the clock » sur les versants sud du Vitocha les sentiments seront les mêmes. Même s’ils ne sont pas vainqueurs, il leur restera le plaisir de sentir la montagne de près, de mieux se connaître car faisant partie intégrante d’une même communauté.


Crédit photos : Pirin Galov

Tous les articles

Nouvelle victoire de la bulgare Victoria Tomova au tournoi de tennis à Belgrade

La No 1 du tennis féminin bulgare, Victoria Tomova, est en tête de la deuxième phase du tournoi de tennis de démonstration sur terre battue à Belgrade, organisé par la Janko Tipsarevic Academy. Tomova a gagné par 5:0 contre Bojana Klincov (Suisse),..

Publié le 06/07/20 à 17:13

Les matchs de football de nouveau sans public?

Les matchs de football pourront se jouer sans public, après les 20 tests Covid-19 positifs chez des joueurs de deux équipes. Aux dires du ministre de la Santé, Kiril Ananiev, si ce processus s'aggrave, les stades seront fermés aux supporters, même s'il..

Publié le 06/07/20 à 14:35

Le doyen de l'alpinisme bulgare Gueorgui Atanassov-Gigi est décédé

A l'âge de 94 ans, le doyen de l'alpinisme bulgare, le professeur Gueorgui Atanassov, connu dans les milieux alpins sous le nom de Gigi, est décédé. Il était le seul professeur d'alpinisme au monde et l'une des figures les plus brillantes de..

Publié le 05/07/20 à 11:11