Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Quoi de neuf à l’horizon politique bulgare ?

Photo: BGNES-archives

Outre le principal sujet de discussion ces quelques derniers mois, concernant la pandémie du Covid-19 et l’état toujours virulent dans lequel se trouve le virus, ces derniers jours a fait son apparition une série d’enregistrements et vidéos compromettants, dont le premier ministre est la cible. Les rapports entre premier ministre et président déjà assez tendus ont fait une fois de plus l’objet d’un échange politique pas toujours retenu dont le but consiste surtout à comprendre à qui profiteraient au final ces pièces compromettantes ayant fuité dans l’espace public. La principale question qui préoccupe l’opinion est de savoir si la tenue de législatives anticipées s’imposerait et si des démissions devraient suivre. C’est dans ce contexte notamment que l’ancien numéro 2 de GERB, Tsvetan Tsvétanov a décidé de quitter officiellement le parti au pouvoir en se démarquant ainsi une nouvelle fois de son leader et ancien ami Boyko Borissov. 

Tsvetan Tsvetanov

Des mois avant la date officielle des législatives qui devraient se tenir au printemps de 2021, nous sommes déjà témoins de tentatives de formation de « configurations partisanes » de plus en plus actives. Différentes figures politiques déclarent leurs intentions de constituer des formations politiques – à commencer par les anciens politiques et députés pour en  finir avec les hommes d’affaires et représentants du show business. Le but de tous étant un seul et unique – déloger de l’exécutif Boyko Borissov et son parti GERB.

Quels sont les éventuels nouveaux projets politiques à l’heure actuelle ?

Une sérieuse candidature est lancée par Maya Manolova, ancienne députée PS, ancienne défenseure des droits et candidate malheureuse à la mairie de Sofia aux municipales de l’automne dernier.

Maya Manolova

Depuis quelques mois elle est devenue très active dans les médias et les réseaux sociaux. Assumant le rôle d’un vlogger habile, Manolova s’exprime sur chaque sujet plus au moins pertinent, encore plus s’il s’agit de « scandales » surgis dans la vie socio-politique bulgare. Compte tenu du sérieux résultat qu’elle a enregistré aux dernières municipales, il serait fort possible que sa plateforme « Lève-toi BG » se transforme en parti politique.

La formation du show man Slavi Trufonov semble également presque sure – il est très populaire animateur TV, chanteur et musicien. La demande d’enregistrement de son projet politique « Il existe un tel peuple » est déposée au tribunal et attend sa décision. Trifonov a fait part de son intention d’entrer dans la grande politique il y un an déjà et depuis, les sondages des sociologues lui accordent un taux de confiance assez élevé, ce qui rend sa présence dans une prochaine législature tout à fait possible.

Slavi Trufonov

Il est par ailleurs sûr et certain que l’ancien vice-président et stratège électoral de GERB, Tsvetan Tsvetanov est en train, lui aussi, de former son propre parti politique. Ce qu’on en sait déjà c’est que sa formation politique se situera dans l’espace du centre-droit. Il est cependant difficile de prévoir dès aujourd’hui quelles seraient ses chances d’entrer dans le futur parlement. Les électeurs n’ont pas encore oublié les histoires liées aux appartements acquis à des prix dérisoires dans lesquelles l’un des principaux rôles avait été « interprété » par Tsvetanov. Même si le parquet spécialisé a suspendu l’enquête faute de preuves pour des crimes de corruption et autres, une amertume demeure dans la conscience de l’opinion publique bulgare en raison des luxueux appartements acquis à des prix dérisoires dont s’approvisionnent les omnipotents. Il convient de rappeler d’autre part que Tsvetanov est un très bon organisateur partisan et président réussi du QG électoral de GERB ce qui ne pourrait que favoriser ses résultats aux prochaines législatives.

La plongée dans la grande politique de l’homme d’affaires controversé à l’encontre duquel un mandat d’arrêt européen a été délivré mais qui se cache à Doubaï, Vassil Bojkov, semble pourtant assez étrange vu le contexte dans lequel il fait part de ses intentions politiques au grand public. Il a même rendu publique sur sa page Facebook l’appellation de son projet politique – « L’été bulgare ». Certains analystes jugent plutôt ironiques les propos de Bojkov concernant son éventuel futur projet politique étant donné que l’homme d’affaire n’affiche aucune plateforme de ce dernier. Le but en serait plutôt provocateur et viserait à maintenir vivant l’intérêt des médias à son égard, pense la plupart des sociologues.

Ainsi, à 9 mois des législatives régulières, quelques nouveaux sujets politiques ont en effet apparu à l’horizon connus plutôt par leurs éventuels leaders que par les idées qu’ils prêchent. Finalement c’est l’avenir qui dira son dernier mot et qui montrera lesquels de tous les projets susmentionnés seraient en mesure d’attirer l’intérêt des électeurs.

Photos : BTA, BGNES

Tous les articles

Accusations contre la mobilisation antigouvernementale du vice-Premier ministre Karakachanov

"Les personnes qui sont allées protester le premier soir portaient des cagoules, des masques, des matraques, ils avaient apporté des fumigènes avec l'idée de les jeter sur la police", a indiqué Krassimir Karakachanov, vice-premier ministre et partenaire..

Publié le 09/08/20 à 13:20

L’ex-premier ministre Ivan Kostov: "Il y a une forte probabilité de crise politique avant les élections"

"Il existe une forte probabilité d'une crise politique avant les élections législatives régulières du printemps 2021". Une telle prévision a été faite au micro de la RNB par Ivan Kostov, Premier ministre bulgare de 1997 à 2001. Selon lui, "cette..

Publié le 03/08/20 à 15:33

Les manifestations sauront-elle accoucher d’une nouvelle politique ?

La réticence des autorités à entendre les voix de la mobilisation, qui réclament la démission du gouvernement et du procureur général depuis près d'un mois, alimente la détermination des manifestants à faire aboutir leurs revendications...

Publié le 03/08/20 à 10:54