Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Des bonbons protéinés titillent le palais avec trois saveurs traditionnelles bulgares

Photo: Facebook / CardinalBites

Il y a deux symboles de la Bulgarie à travers le monde – l’essence de rose et le yaourt. Leur arome et leur goût émerveillent tous les touristes en visite dans le pays. Il existe des légendes à propos de leurs propriétés curatives et le prix Nobel de médecine Ilya Metchnikov affirme que c’est précisément le yaourt qui est l'explication de la longévité de beaucoup de Bulgares.

De nos jours l’intérêt pour “l’élixir de la longévité” ne faiblit pas et il ne manque pas de tentatives de rajouter la fameuse bactérie Lactobacillus bulgaricus qui caille le lait à d’autres produits alimentaires. Vous serez peut-être surpris par la nouvelle qui révèle que ces bactéries sont déjà utilisées dans la fabrication de bonbons.

Souhaitant expérimenter avec les goûts, 4 jeunes personnes confectionnent les premiers bonbons protéinés bulgares contenant un probiotique, de l’essence de rose et du pollen d’abeilles.

„Nous voulions que le bonbon soit riche en protéines, à faible contenu de calories et c’est ainsi que l’idée d’y ajouter un probiotique nous est venue à l’esprit. Nous recherchions une souche probiotique trouvée chez l'un des plus grands producteurs de lait de Bulgarie. On a également décidé d’y ajouter de la rose et du miel. En fait, tout cela est arrivé un peu par hasard mais le résultat final est bon et ceci nous fournit de nouveaux arguments en faveur du potentiel de l’idée.“


Cette idée ne reste pas inaperçue et les innovateurs arrivent à se munir de tout ce qui est nécessaire pour sa réalisation. Parallèlement au perfectionnement des recettes du bonbon et de son goût, il reste maintenant à promouvoir le produit à l’étranger.

„Nous avons déjà des négociations avec des Allemands où nous comptons nous installer sur le marché l’année prochaine – explique le moteur principal du projet Jasmine Guevezieva. Il est sûr que nous allons commencer avec des marchés de premier ordre en Europe, là où nous avons établi des partenariats dans le cadre de projets précédents out tout simplement des amis qui connaissent bien l’environnement et les conditions. “

Pour qu’un produit bulgare arrive à s’installer sur les marchés étrangers, il devra être conforme à la demande et aux besoins des clients, tout comme d’être en mesure de résoudre un problème concret des consommateurs. Jasmine est convaincue que les bonbons protéinés bulgares auront du succès en dehors de la Bulgarie car c’est justement ce qu’ils font :

„Le problème que nous voulons résoudre est de manger quelque chose de sucré qui soit au maximum bon et utile pour chaque personne. Nous connaissons les consommateurs et nous savons ce qu’ils pensent. Nous estimons que parmi eux il existe un suffisamment grand groupe en Bulgarie tout comme à l’étranger. Les produits typiquement bulgares ont des avantages concurrentiels. La rose et le probiotique n’ont jusque-là jamais été combinés dans un bonbon protéiné. J’espère que les gens aimeront le goût et apprendront davantage sur la Bulgarie grâce à nos bonbons. “


Il est curieux de savoir qu’un de ces bonbons pèse à peine quelques grammes mais il est extrêmement nutritif. « Il existe deux raisons pour cet effet. La première concerne les protéines qui sont des substances très nutritives prouvées. La deuxième raison sont les fibres rajoutées qui ont également des propriétés nutritives prouvées“, explique Jasmine Guevezieva qui qualifie les conditions de faire des affaires en Bulgarie de la manière suivante :

„En tant qu’environnement pour le lancement d’un business les conditions sont optimales. Cela concerne également les projets en matière d’informatique. En ce qui concerne le financement, les nouvelles opportunités sont à venir. Cela coïncidera avec notre processus de développement. C’est pour cela que devant nous il n’y a pas de grands obstacles et problèmes pour le moment. Nous travaillons avec consécration, même samedi et dimanche et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons réussi à mettre au point en trois mois un produit dans une niche qui est difficilement accessible en soi-même car elle est fait partie de l’agro-alimentaire ce qui exige le respect de nombreuses règles et exigences. Nous tous de l’équipe nous nous efforçons d’être tolérants à l’égard des différends entre nous – c’est une des formules du succès du projet.“

Photos : Facebook / CardinalBites

Tous les articles

L’agro-alimentaire et la santé des Bulgares : innovation, productivité et durabilité

Le capital de base est le principal défi que chaque entrepreneur doit affronter s’il décide de réaliser son idée d’engager un nouveau business. Pour avoir la chance de bénéficier d’une aide dans le cadre des programmes d’accélération..

Publié le 26/06/20 à 14:49

Le grand retour de la culture d'asperges en Bulgarie...

Les asperges sont connues comme la plante potagère des rois car arrivant à fasciner par leur goût extraordinaire le Roi Soleil (Louis XIV). Il les avait aimées à tel point qu’il avait demandé à ses jardiniers de les cultiver pendant les..

Publié le 17/06/20 à 12:33

Les principaux marchés extérieurs de la Bulgarie

L'Allemagne est le principal partenaire de l'économie bulgare avec 14.8% du total des exportations. Viennent ensuite la Roumanie, l'Italie, la Turquie, la Grèce, la France, la Belgique, la Chine, l'Espagne et les Pays-Bas qui constituent 59.6% du marché..

Publié le 09/06/20 à 11:53