Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Conseils utiles pour les voyageurs en Bulgarie : Que faire en cas de vol ou de perte d’objets personnels ?

Photo: BGNES

Pendant l’été, tournés vers le soleil, la mer, les divertissements on a tendance à oublier les instincts de faire attention. Nous oublions souvent de prendre soin de nous, de nos affaires et essayons de prendre plus de tout ce qui nous manquera jusqu'à l'été prochain. Ainsi, on risque de se retrouver blessé, sans argent, sans documents semés au milieu de nulle part…

Lorsqu’il nous arrive de nous retrouver dans une situation critique, nous autres, Bulgares, nous avons à notre disposition la possibilité de chercher de l’aide ne serait-ce qu’en raison du fait de parler une même langue maternelle. Que peuvent dans des cas pareils faire les étrangers s’ils se retrouvent sans argent et sans même un portable avec lequel demander de l’aide à leur ambassade ?

“S’il s’agit de touristes organisés, c’est à leurs tour-opérateurs d’avoir les contacts nécessaires et de savoir quoi faire – explique pour Radio Bulgarie l’inspecteur principal du Commissariat de police régional à Sozopol. Et même s’ils ne sont pas organisés, le personnel des hôtels où ils sont descendus sait quoi faire pour s’adresser à nous. Dans le cas, par exemple, de perte des papiers d’identité, le Commissariat régional enregistre le signalement et délivre une attestation permettant à la victime de quitter le pays en la présentant à la frontière. Certaines ambassades ont des représentations locales et ont également le droit de délivrer des certificats de ce genre. Sans ces papiers, les gens ne peuvent pas partir ”.


Les signalements les plus fréquents que reçoivent les commissariats de police régionaux concernent des effets personnels perdus ou de l’argent et des papiers volés. Les vols d’effets personnels sont également fréquents – le plus souvent dans des cars et plus rarement dans les chambres d’hôtels. L’inspecteur principal Jivko Daskalov révèle que les vols à la plage sont plus rares actuellement en raison des caméras et la surveillance permanente. “Les voleurs se sont déployés à l’intérieur du pays – dans les complexes et les villes », ajoute-t-il.

Avec la baisse du nombre des touristes en raison de l’épidémie du coronavirus, les délits sur la côte de la mer Noire diminuent également. Les infractions enregistrées à l’heure actuelle concernent plus spécialement la possession de drogue ou la conduite de voiture en état d’ébriété ou  sous l’effet des stupéfiants.

Les vacanciers sont-ils capables de se protéger eux-mêmes ou bien ils ont perdu le contrôle ?

“Les touristes les plus jeunes sont plutôt difficiles à contrôler en dépit de nos consignes à leur égard – par le biais des tour-opérateurs, nous distribuons également des dépliants – ajoute encore l’inspecteur principal Jivko Daskalov. – La consommation démesurée d’alcool est la principale raison pour se retrouver à la merci des voyous ou pour perdre des effets personnels.”


Le chef du Commissariat de police de Sozopol affirme qu’il n’y aura pas d’estivant qui sera laissé pour compte par la police en cas de tracas. Dans certains commissariats il y a des traducteurs et la majorité des policiers parlent déjà des langues étrangères, l’anglais avant tout. Si toutefois il s’agit d’une autre langue mois répandue, on cherche l’assistance des tour-opérateurs et des ambassades.

“La seule recommandation que je pourrai faire aux touristes étrangers et qu’ils soient un peu plus attentifs et vigilants, plus responsables par rapport à leurs effets et papiers personnels – y compris à la plage et de ne pas les laisser sans contrôle. Et quand ils sortent de l’hôtel ils doivent emporter tout ce qui a une valeur donnée. C’est l’essentiel, affirme en conclusions l’inspecteur principal

Photos: BGNES et archives

Tous les articles

Un trésor tatar exposé à Balchik

Le trésor tatar de la forteresse de Kaliakra sera exposé dans le complexe architectural « Le Palais » à Balchik jusqu’à la fin du mois d’octobre afin que les touristes puissent apprécier les objets découverts en 2018. Près de 1000 objets ont..

Publié le 08/08/20 à 05:20
Снимка: ЕПА/БГНЕС

Kaléidoscope des Balkans

Depuis le début de 2020 la lire turque a perdu 19% de sa valeur Depuis le début de la crise du COVID-19 la monnaie turque est à son taux de change le plus bas face au dollar : 1 dollar valait à 7,307 lires ; aujourd’hui elle a plongé..

Publié le 07/08/20 à 16:12

Une carte spéciale proposera des spécialités traditionnelles de la cuisine bulgare

"Nous travaillons sur l'établissement d'une carte des spécialités traditionnelles de la cuisine bulgare, avec une sélections de mets typiques et de vins des différentes régions". C'est ce qu'a déclaré la ministre du Tourisme Mariana Nikolova à l'issue de..

Publié le 06/08/20 à 14:29