Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Après la fin de la crise viendra le tour de l’entreprenariat social

Photo: Pixabay

Près de 4 700 compagnies en Bulgarie se considèrent comme des entreprises sociales et elles contribuent au PIB à hauteur de de 1-2%. Dans le même temps, le secteur de l’entreprenariat social assure dans l’Union européenne 7-8% de la production nationale.

L’épidémie du coronavirus et la crise économique qu’elle a provoqué ont dévoilé la nécessité de réviser le rôle de l’entreprenariat social. D’autant plus que « l’économie sociale concerne beaucoup plus de sphères, elle a donné beaucoup plus de sens à l’aide des groupes vulnérables et exerce une favorable influence sur les hommes et l’environnement ”, souligne sur l’antenne de la Radio nationale Ivana Mourdjeva de l’Association nationale des petites sociétés familiales.

Ivana Mourdjeva

“Malheureusement, cette année tout ce que nous savions de notre vie a radicalement changé et on observe une concentration grandissante dans les grandes villes – souligne pour sa part Gavraïl Gavraïlov, professeur à l’Université de Plovdiv. – En pratique dans beaucoup de régions du pays il n’existe pas d’entrepreneurs sociaux et à l’heure actuelle ils ont disparu en attendant que la crise passe.”

L’expert prévoit qu’après les épreuves actuelles on verra apparaître beaucoup plus d’entrepreneurs sociaux qui essaieront de compenser les effets de la crise et l’absence de politique cohérente de la part de l’Etat– non seulement au niveau des affaires sociales. Il donne en exemple le lien du tourisme culturel à Stara Zagora et l’inévitable fermeture des centrales électriques au charbon dans la région.

“Je suppose que c’est à ce moment-là quand on verra l’ampleur de ces processus que les entrepreneurs sociaux sortiront sur la scène en proposant leur propre alternative. Une grande partie de ces entrepreneurs se tourneront vers le “tourisme” car après la fermeture des centrales au charbon l’image de la région en tant que propre et écologique, un endroit propice aux visites et aux promenades familiales s’améliorera sensiblement.”

Gavraïl Gavraïlov

Selon le professeur, les premiers individus remarquables à tout égard font déjà leur percée dans l’entreprenariat social. « Reste à voir où se trouve la ligne de démarcation entre l’entreprenariat commercial et les gens qui transforment l’environnement ”, souligne-t-il et donne lui-même la réponse – dans le sentiment de bonheur et de satisfaction de ce dont on s’occupe et de ce qu’on laisse aux générations futures ”.

La nature sera un facteur de plus en plus important dans notre vie, prévoit Gavrail Gavrilov. Cette dernière année selon lui nous a montre clairement la lutte entre le micro et macro monde entre les virus et les gens.

“Ce qui manqué le plus a l’heure actuelle, c’est la solidarité – poursuit l’enseignant. – Nous vivons dans un état naturel primaire des gens – la guerre de chacun contre les autres. Les liens sociaux ont été rompus – non seulement a cause de l’épidémie. Plus on essaie de nous développer au niveau de l’économie, plus on nuit a notre environnement, a l’avenir de nos enfants. Or cela ne manque pas d’influencer notre sentiment de bonheur.”

Edition: Diana Tsankova /d’après une interview dur la chaîne “Christo Botev” de la RNB

Tous les articles

La "Nuit européenne des chercheurs" en format virtuel avec une possibilité élargie de participation

Des institutions éducatives de 25 villes du pays dont Sofia, Plovdiv, Stara Zagora, Roussé, Varna prennent part au programme de la « Nuit européenne des chercheurs » 2020. En raison de la pandémie mondiale du Covid-19 l’événement aura lieu..

Publié le 27/11/20 à 08:52

25 novembre: Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Le 25 novembre, le monde entier marque la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette date a été proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU en décembre 1999. A cette occasion l’organisation mondiale..

Publié le 25/11/20 à 13:51

Le tabagisme et l'air pollué augmentent le risque du Covid-19

Des photos prises par satellite sur le niveau de pollution de l’air en Europe donnent des preuves sur le lien entre l’air pollué et la gravité des cas de Covid-19. „Les zones les plus polluées coïncident de manière précise avec les régions où au..

Publié le 24/11/20 à 14:35