Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Ephéméride : Saint Dimitar le Thaumaturge

Photo: archives

Le 26 octobre, l’Eglise orthodoxe bulgare rend hommage à Saint Dimitar de Salonique – le Thaumaturge. Le peuple bulgare célèbre depuis la nuit des temps la fête de Saint Dimitar à laquelle sont associées de nombreuses coutumes et traditions. C’est un saint que se partagent Bulgares, Grecs, Russes et Serbes, allant même jusqu’à revendiquer ses origines…

Sur les fresques des églises, Saint Georges et Saint Dimitar ont toujours été représentés comme des guerriers et vaillants combattants de premier plan, mais ce sont aussi des saints martyres qui sont célébrés à l’échelle des Balkans. 

Né au 3e siècle, Saint Dimitar de Salonique était l’émissaire de l’empereur qui lui avait confié le poste d’administrateur de la ville de Salonique, mais il était déjà connu comme un digne serviteur de l’armée romaine à l’époque. Mais il doit sa réputation et sa gloire au sein du monde orthodoxe à toute autre chose, à savoir son sacrifice. Car au moment où sa foi a été soumise à l’épreuve, au moment où on lui demande de renoncer à J.-C et son église, il refuse fermement et est soumis à des tortures atroces. Mais il résiste jusqu’au bout, refusant de trahir la foi chrétienne et prouvant ainsi la force de la miséricorde de Dieu. A la Saint Dimitar, le Thaumaturge est honoré et encensé par tous les Slaves orthodoxes en dehors de la Bulgarie, en Russie et en Serbie notamment.

Dans le calendrier traditionnel des Bulgares, la Saint Dimitar et la Saint-Georges (6 mai) sont des dates-charnières qui divisent l'année en deux saisons - active et inactive. Pour les Bulgares et leur travail pendant toute l'année, la Saint Dimitar est un jour férié d'une importance particulière. Le jour de la Saint-Georges (au printemps), les troupeaux sont envoyés dans les pâturages de montagne et à la Saint Dimitar, ils sont ramenés pour passer l'hiver dans les villages. Ces fêtes sont populaires non seulement parmi les chrétiens, mais sont également célébrées par les musulmans. Selon les croyances populaires, Saint-Georges et Saint-Dimitar sont des frères jumeaux. Ainsi, on peut les voir sur de nombreuses icônes  côte à côte ou face à face chevauchant  sur un cheval blanc et un cheval rouge. Nous pouvons voir de telles images sur de nombreuses icônes familiales devant lesquelles les gens se recueillent et adressent leurs prières.

Vous en saurez plus sur Saint Dimitar en suivant ce lien ...

Tous les articles

Zlatograd, le joyau architectural des Rhodopes…

Chaque année, le 21 novembre, la petite ville de Zlatograd, à la frontière avec la Grèce, marque sa fête par un riche programme culturel et un grand nombre d’animations. La date n’est pas choisie au hasard, c’est le jour de la..

Publié le 22/11/20 à 05:00

Marcianopolis, la cité de l’empereur Trajan…

Rares sont ceux qui connaissent l’existence de vestiges d’une ancienne cité romaine, à Dévnia, dans le Nord-Est de la Bulgarie…Les vestiges d’un des centres stratégiques pour l’Empire romain se situent au-dessous de l’actuelle ville..

Publié le 21/11/20 à 05:00

Les Rochers sourds des Rhodopes conservent jalousement leurs secrets…

Dans le Nord-Est du massif des Rhodopes, aux portes du village MalkoGradichté, on peut voir un antique site cultuel au nom énigmatique des Rochers Sourds . Ce site devient connu au début du 20e siècle grâce aux frères tchèques Herman et Karel..

Publié le 15/11/20 à 05:00