Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

L‘automne brumeux et pluvieux appelle à la vigilance sur les routes

Photo: БГНЕС

La Bulgarie se range à la première place en Europe dans les statistiques des morts et blessés dans des accidents de la route. Les tronçons à problèmes sur les routes bulgares qui cachent des risques sont nombreux. Et bien que les raisons pour cet énorme nombre et la concentration des accidents soient connues, les mesures appropriées pour les éviter sont rares.

En tête du classement des routes les plus dangereuses dans le pays celle traversant le défilé de Kresna. Ce tronçon pittoresque est la route préférée des voyageurs à destination de la Grèce voisine. Un des virages dans ce défilé est particulièrement meurtrier. « Le virage est très aigu et ceci réduit sa capacité au niveau du trafic automobile qu’il peut desservir », expliquent les ingénieurs. Le problème est impossible à résoudre car la route a été construite de manière à éviter un important glissement de terre.


Toutefois, les secteurs les plus dangereux des routes bulgares peuvent être améliorés du point de vue de la sécurité. Parmi les districts à grande concentration d’accidents de la route on dénombre Roussé, Véliko Tarnovo, Stara Zagora. Ces districts sont traversés par des routes qui sont les plus fréquentées dans le pays – la nationale I-5 qui traverse verticalement la Bulgarie en reliant la ville de Roussé dans le Nord (au bord du Danube) au poste-frontière de « Makaza » sur la frontière du Sud. C’est justement dans la région de Stara Zagora (dans le centre du pays) que se croisent quelques routes particulièrement importantes et fréquemment empruntées – des autoroutes, des routes nationales et régionales.

Le grand nombre de virages signifie que les automobilistes sont souvent contraints à entreprendre des doublements à haut risque – indique une analyse des routes les plus dangereuses de la police de la route de 2019.

Depuis le début de l’année 2020 et jusqu’à la fin du mois d’août on a enregistré en Bulgarie quelque 3712 accidents de la route avec 269 morts et 4654 blessés, indiquent les statistiques de la police de la route. Heureusement ces nombres sont inférieurs à ceux de 2019 mais on est à la veille de l’hiver quand les dangers sur la route augmentent – des chaussées glissantes et verglacées, des brouillards fréquents, surtout sur les routes de montagne. Les principales mesures de sécurité dépendent en grande partie du comportement des automobilistes.


„Pour être honnêtes à ce moment – pendant la saison d’hiver, on ne peut absolument rien faire pour la sécurité sur les routes ” – estime Bogdan Milchev, directeur de l’Institut de la sécurité routière:

„Toute l’administration a raté des possibilités pendant le confinement quand la circulation était réduite pour prendre les mesures nécessaires qui auraient eu maintenant des effets positifs. Ce qu’on observe actuellement sur les routes c’est qu’après les précipitations intenses les routes se transforment en lacs. Nos experts ont inspecté certains tronçons et ils ont constaté que les bordures des routes ne sont pas nettoyées, qu’elles sont pleines de sable, de branches cassées. L’eau ne peut pas être évacuée et nous nous retrouvons littéralement dans des lacs. La végétation n’a pas été nettoyée, les signaux et panonceaux ne sont pas visibles, les voies ne sont pas bien marquées avec des signaux horizontaux. Les automobilistes ne peuvent compter que sur leur chance.

Il faut également avouer qu’il n’existe pas de contrôle en Bulgarie sur les véhicules de transit. Ceux qui traversent en transit chaque semaine le pays le savent très bien. Ils savent également qu’il y a de la corruption et que moyennant 10 euros ils peuvent continuer leur chemin. Ceci fait qu’ils ne respectent pas les règles concernant les pauses de repos et la surcharge des véhicules. Nos autorités exercent une pression inhumaine sur les automobilistes bulgares – pour les excès de vitesse, pour les papiers nécessaires y compris des PV impayés tandis que personne ne fait attention aux étrangers qui traversent le pays de transit. Les recherches de l’Institut de la sécurité routière révèlent que plus de 90% des étrangers ne paient pas leurs contraventions.

Photos : BGNES

Tous les articles

La "Nuit européenne des chercheurs" en format virtuel avec une possibilité élargie de participation

Des institutions éducatives de 25 villes du pays dont Sofia, Plovdiv, Stara Zagora, Roussé, Varna prennent part au programme de la « Nuit européenne des chercheurs » 2020. En raison de la pandémie mondiale du Covid-19 l’événement aura lieu..

Publié le 27/11/20 à 08:52

25 novembre: Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Le 25 novembre, le monde entier marque la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette date a été proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU en décembre 1999. A cette occasion l’organisation mondiale..

Publié le 25/11/20 à 13:51

Le tabagisme et l'air pollué augmentent le risque du Covid-19

Des photos prises par satellite sur le niveau de pollution de l’air en Europe donnent des preuves sur le lien entre l’air pollué et la gravité des cas de Covid-19. „Les zones les plus polluées coïncident de manière précise avec les régions où au..

Publié le 24/11/20 à 14:35