Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

La musique du début de la transition démocratique en Bulgarie…

Photo: BNR - archives

„Je me souviendrai toujours de ce 10 novembre 1989, le jour où nos rêves sont devenus réalité…“, nous confie le musicien Stéphane Valdobrev qui était encore au lycée à cette époque. La nouvelle du retrait du leader du parti communiste Todor Jivkov qui a gouverné la Bulgarie pendant 45 ans trouve un autre musicien, Vassil Guéorguiev, alias Vasko-le-Patch, dans son taxi, au moment où il charge un client pour une nouvelle course. C’est ainsi que le chanteur de blues apprend que la transition du socialisme vers la démocratie a commencé…

„Le communisme s’en va, dormez tranquilles, les enfants!” , une des chansons-phare de Vasko-le-Patch


Suivent des années d’espoir, surtout celui de voir les liens avec le communisme rompus le plus rapidement possible. Malheureusement, le processus est long, lent, douloureux, mais une chose est sûre, la musique devient l’étendard des changements, exerçant une forte influence sur la génération future…

„45 années suffisent ! Le temps nous appartient !”, un refrain qui mobilisait des milliers de Bulgares dans la rue au début de la transition.


Valdi Totev du groupe « Chtourtsité » /les Cigales/ se souvient :

„J’estime que l’art est un monde parallèle. On peut toujours s’y réfugier quand la réalité ne nous convient plus. Dans ces années du « socialisme », la musique était un fragment de liberté qui était appréciée des gens les plus audacieux et intransigeants face à la réalité. A un moment donné, on a dû arrêter de jouer pour éviter de faire piéger nos fans, considérés comme des opposants au régime… »


Et même si la transition vers la démocratie a ses inconvénients, elle a quand même offert d’immenses opportunités qui donnent un sens aux sacrifices du passé…

„ De nos jours, nous avons le choix de choisir où aller, où vivre, dans quel pays travailler, chose que nous ne pouvions imaginer avant les changements. Notre principale acquisition, c’est la liberté ! ajoute l’auteur des chansons emblématiques « Lumière » et « Lève les yeux » …

„Lève les yeux. Voici venu la fin d’un long mensonge, qui nous faisait croire que nous vivions au paradis”- une balade de Valdi Totev.


Au bout de tant d’années de transition, nous voyons toujours la lumière, mais les changements sont difficiles à opérer. Et l’on voit facilement les ratés de la démocratie bulgare… Quant à la génération de cette époque, elle se souvient avec nostalgie des marches et meetings emblématiques qui ont engendré tant de chansons engagées. Telle « Le communisme s’en va. Dormez en paix, les enfants ! »

Stéphane Dimitrov en est le compositeur :


„A cette époque, la mobilisation sociale avait un but bien précis. Nous voulions renverser le communisme et c’était un désir partagé de tout le peuple. Et les chansons nous ont beaucoup aidés…”

Mais les années ont passé et la génération des pionniers a vieilli…

„30 ans après ces premiers élans, nous avons pris de l’âge et notre énergie n’est plus la même. J’attends de voir la nouvelle relève…”


« Je ne suis pas communiste », un des meetings très suivis des forces démocratiques l’été de 1990


Photos : BNR et archives

Tous les articles

Belle récompense pour la violoniste Zornitsa Ilarionova…

Le concours international « Ohrid, je t’aime » a annoncé les grands gagnants de sa 8 e édition, qui s’est déroulée en ligne du 19 au 21 novembre.   Plusieurs catégories étaient en lice – violon, piano, guitare, violoncelle, accordéon..

Publié le 24/11/20 à 09:35

Une jeune violoniste bulgare remporte le prix "Léonid Kogan" à Bruxelles

La jeune violoniste bulgare, Lora Markova a remporté à Bruxelles le premier prix du prestigieux Concours"Léonid Kogan" dans la catégorie des 13-17 ans. En raison de la pandémie du coronavirus, les épreuves se sont déroulées en ligne via des..

Publié le 11/11/20 à 16:21

Décoration pour la chanteuse et pédagogue folk Tsvétanka Varimézova

Le président Roumen Radev a décerné l'insigne honorifique du chef de l'Etat à la chanteuse folk et pédagogue musicale Tsvétanka Varimézova. Elle est sur scène depuis 40 ans. Elle a donné plus de 2 000 concerts et elle enseigne le folklore bulgare..

Publié le 12/10/20 à 18:55