Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Beethoven dans le répertoire des violonistes et pianistes bulgares…

Le grand Ludwig serait venu au monde un 16 décembre…

Placée sous le signe du 250e anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven, 2020 a apporté beaucoup de joie aux mélomanes et admirateurs fidèles de l’œuvre du grand compositeur allemand qui a jeté un pont symbolique entre Classicisme et Romantisme…

Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme en musique et influencé la musique occidentale pendant une grande partie du XIXe siècle. « Vous me faites l’impression d’un homme qui a plusieurs têtes, plusieurs cœurs, plusieurs âmes », lui a dit Haydn vers 1793. En effet, son art s’est exprimé à travers différents genres musicaux, et bien que sa musique symphonique soit la principale source de sa popularité, il a eu un impact également considérable dans l’écriture pianistique et dans la musique de chambre.

Et même si une grande partie des concerts n’ont pas pu avoir lieu devant un public vivant à cause de la pandémie du Covid-19, l’univers virtuel d’Internet a permis de mettre à l’honneur les grandes œuvres de Beethoven que ses admirateurs ne se lassent pas d’écouter.

« Il est bien davantage que le premier des musiciens. Il est la force la plus héroïque de l’art moderne », disait de lui Romain Rolland…

Les pianistes et violonistes bulgares se sont inscrits dans ce mouvement, issus de différentes générations mas partageant le même amour pour la musique de l’immense compositeur. 

Le premier Concerto pour piano et orchestre de Beethoven est joué pour la première fois à Prague en 1798 et il en est le soliste. L’ensemble des « Solistes de Sofia », sous la direction de Vassil Kazandjiev et du pianiste Ivan Drenikov proposent leur version. Quant à Ivan Drenikov qui enseigne le piano au Conservatoire national de Musique « Pancho Vladiguérov » à Sofia, à 18 ans, il est classé 3e au concours international du nom de Ferruccio Busoni, avant d’entrer dans la classe d’Arturo Benedetti-Michelangeli…


Ludwig van Beethoven est né à Bonn en Rhénanie le 15 ou 16 décembre 1770dans une famille modeste qui perpétue une tradition musicale depuis au moins deux générations.Son grand-père paternel, Ludwig van Beethoven l’ancien (1712-1773), descendait d’une famille flamande roturière originaire de Malines5 (la préposition van, « de », dans les patronymes néerlandais n'est pas ici une particule nobiliaire, contrairement à von, « de » en allemand). Son père, Johann van Beethoven (1740-1792), est musicien et ténor à la Cour de l’Électeur. Il ne lui faut pas longtemps pour détecter le don musical de son fils et réaliser le parti exceptionnel qu’il peut en tirer. Songeant à l’enfant Wolfgang Amadeus Mozart, exhibé en concert à travers toute l’Europe une quinzaine d’années plus tôt, il entreprend dès 1775 l’éducation musicale de Ludwig et, devant ses exceptionnelles dispositions, tente en 1778 de le présenter au piano à travers la Rhénanie, de Bonn à Cologne.

Le violoniste bulgare Pétar Delchev peut lui aussi être considéré comme un enfant prodige, puisqu’ayant remporté à deux reprises le grand concours « Paganini » à Gênes. Connu pour son interprétation virtuose de la « Sonate de printemps », nous vous invitons à l’écouter dans une vidéo tournée lors d’un de ses concerts en Allemagne…


Evguéni Bojanov est un des plus grands pianistes bulgares qui a brillé à de nombreux concours de musique à travers le monde. Citons son prix au concours « Sviatoslav Richter » en Russie et son deuxième prix au concours de la « Reine Elisabeth » en Belgique. Il est aussi un des finalistes de « Van Cliburn » aux USA en 2009.

Voici son interprétation de la Sonate opus 31 N°3 qu’il a jouée lors de ce concours :


Nous terminerons cet hommage à Beethoven par une interprétation du violoniste Vasko Vassilev qui a célébré en 2020 son 50e anniversaire. L’enregistrement a été réalisé lors de son concert avec le « Baltic Neopolis Orchestra » et il s’agit de la 5e Symphonie revisitée du grand compositeur allemand, une des œuvres les plus emblématiques du titan de la musique classique mondiale qui nous ouvre les portes de la perfection…


Photo: archives

Tous les articles

Jivko Vassilev présente "Places"

Né à Smolyan, au cœur des Rhodopes, Jivko Vassilev grandit avec la beauté du folklore et de la musique traditionnelle de ce coin de la Bulgarie, connu comme la patrie du mythique chantre Orphée. Et tout naturellement le kaval vient à lui…Le..

Publié le 20/02/21 à 11:10
Sonia Yontcheva  avec Bogomil Grozev

La Diva de l’opéra Sonia Yontcheva, citoyenne d’honneur de Plovdiv

La célèbre soprano bulgare Sonia Yontcheva a été proclamée citoyenne d’honneur de la ville de Plovdiv, a annoncé le directeur de l’Institut municipal “Ancien Plovdiv » Bogomil Grozev. Ceci a permis à la chanteuse d’être inscrite sur la liste..

Publié le 20/02/21 à 07:20

Mitko Chtérev revisite son tube "Chrysanthèmes"

Le compositeur et fondateur du groupe « Diana express » Mitko Chtérev a fait renaître l’une de ses chansons les plus populaires « Chrysanthèmes » à l’occasion de son anniversaire (28 janvier). La reprise de la chanson est sortie quelques..

Publié le 14/02/21 à 10:05