Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Présentiel, distanciel…Le Covid-19 a bouleversé l’enseignement en Bulgarie…

Photo: Vesselina Kiritcheva

Le 21e siècle donne une priorité aux technologies informatiques et de plus en plus d’enfants et de jeunes passent du temps scotchés à l’écran de leur ordinateur, smartphone et autre tablette numérique. Telle est la statistique en Bulgarie dont on peut toutefois tirer des conclusions inquiétantes…

Nous avons rencontré Yana Iltchéva, orthophoniste, qui traite depuis des années les troubles de la voix, de la parole et du langage chez les enfants et les adultes.

„Selon les derniers chiffres, 83%  des enfants bulgares passent leur temps à regarder activement ou passivement un écran numérique, au moins deux heures pendant le week-end et jusqu’à 48% du temps en semaine. Des données qui vont bien au-delà de la dose pédiatrique recommandée.

Яна Илчева

C’est ce qui explique les nombreux problèmes constates dans leur épanouissement – une instabilité émotionnelle, un manque de concentration, des cas de violence fréquents…Est-ce bien la faute aux écrans?

„Tout à fait, même s’il s’agit d’un processus complexe avec beaucoup d’interférences…L’écran ralentit la pensée et l’expression et entrave la communication. Or, les enfants ont besoin d’échanger entre eux, de jouer, de laisser courir leur imagination pour atteindre une vraie maturité", poursuit son récit Yana Iltchéva. "Il y a des enfants aujourd’hui qui ne savent pas ce qu’est un livre, comment on passe d’une page à l’autre à la main et non pas avec la souris…A force de regarder les écrans, ils s’identifient souvent aux personnages des films d’animation…Bref c’est ainsi qu’on voit se former une “génération des isolés” qui présente tous les “syndromes de l’addiction aux écrans” …


„Car à force de visionner sans cesse ce qui se passe sur les écrans, le système nerveux est hyper-sollicité, les processus bio-chimiques dans le cerveau se trouvent modifiés, ce qui impacte les connexions neurologiques. Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux, les enfants d’aujourd’hui qui présentent des problèmes cognitifs et qui ont de problèmes d’apprentissage…

Depuis le début de la pandémie du coronavirus, nos enfants sont passes à l’enseignement à distance et une grande partie d’entre eux le sont toujours. Quel impact du distanciel sur les jeunes?

„Les conséquences seront évaluées avec le recul, mais l’isolement et les heures passés devant les écrans sont les plus dangereux pour les tout petits dont le développement sera ralenti. Ce sont les décrocheurs de demain…Et ils auront beaucoup de mal à leur retour en classe. Quoi qu’il en soit, j’estime que les consequences seront surtout d’ordre psychologique, mais aussi au niveau de la comprehension et de l’assimilation des connaissances…

Les technologies informatiques limitent l’intégration sensorielle, les liens vivants, la vraie communication, les mouvements, même si personne ne nie leur importance. Encore faut-il qu’elles soient utilisées correctement…


„Il existe un grand nombre de programmes et applications qui facilitent l’apprentissage et qui peuvent être utilisés comme une communication alternative. Mais nous ne pouvons pas isoler les enfants complètement, malgré notre dépendance plus ou moins significative des technologies informatiques. Le virtuel ne doit pas remplacer les évenements et faits reels, les échanges humains, les savoir-faire et besoins pratiques, est catégorique Yana Iltchéva.

Photos : Vesselina Kiritcheva, archives personnelles et BGNES

Tous les articles

Pour la première fois un émetteur satellite a été positionné sur un pélican frisé

Fin février une équipe de la Société bulgare de protection des oiseaux a installé pour la première fois un émetteur satellite sur un pélican frisé de la région du lac d’Athanassovo près de Bourgas. L’émetteur est d’un poids de 33 grammes et est..

Publié le 07/03/21 à 09:15
Anguel Raytchev

Un mathématicien bulgare âgé de 17 ans a été récompensé par une participation à un cours estival de formation dans une école américaine de recherche

Anguel Raytchev, collégien à l’école secondaire 125 « Boyan Pénev » de Sofia a défendu la véracité de son propre théorème et a de ce fait été sélectionné par l’Institut de mathématique et d’informatique auprès de l’ABS pour une participation au cours..

Publié le 06/03/21 à 10:25

Comment un vigneron de Varna a ressuscité le vin original des Thraces

Les Thraces aimaient boire du vin consistant au goût fruité et un arrière-goût de …cire d’abeille. Une cave de Varna propose un voyage dans le temps grâce à un cépage ressuscité datant de …l’Iliade d’Homère. Ce n’est pas une anecdote ou une invention..

Publié le 06/03/21 à 08:05