Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

La lutte contre la corruption et les nouveaux emplois sont les priorités du Kosovo


Albin Kurti, dont le mouvement réformiste de gauche «Autodétermination » a remporté les législatives anticipées au Kosovo, a déclaré pour l’agence France Presse que ses priorités principales sont la création de nouveaux emplois, la justice et la lutte contre la corruption au Kosovo suivis des négociations avec Belgrade pour la reconnaissance de son Etat. Kurti a expliqué qu'il changerait le cadre du dialogue avec la Serbie car il est injuste de laisser Belgrade demander sans cesse des concessions maximales de Pristina en ne promettant que la Serbie reconnaîtra l’Independence du Kosovo qu’au bout des négociations pour son adhésion à l’Union européenne.

Kurti et « Autodétermination » ont remporté les élections avec environ 48% des votes et devront chercher un partenaire pour une coalition dans le but de tenir leurs promesses pour un nouveau départ de la politique du Kosovo

Skopje et Belgrade rechercheront le dialogue pour résoudre les différends


Le renforcement des relations de bon voisinage entre Belgrade et Skopje en résolvant toutes les questions en suspens par le dialogue – c’est ce qu’ont convenu le président de Serbie Aleksandar Vucic et le ministre des Affaires étrangères de la Macédoine du Nord Bujar Osmani lors de sa visite à Belgrade.

Les deux interlocuteurs ont étudié les possibilités d’améliorer la coopération économique et le soutien mutuel sur la voie de l’intégration européenne. Vucic a indiqué que le « mini Schengen » est un exemple de bonne coopération dans le but d’améliorer les conditions de vie des citoyens et pour les effets économiques positifs pour les partenaires de l’initiative – Serbie, Macédoine du Nord et Albanie.

Les prochaines négociations sur le problème chypriote se tiendront en avril


La rencontre informelle sur Chypre se tiendra probablement en avril. C’est ce qu’a annoncé pour les medias le porte-parole du ministère grec des Affaires étrangères Alexandros Papaioannou, a rapporté la BTA. Initialement, la rencontre 5+1 était prévue pour le début du mois de mars aux USA. Des représentants des deux communautés sur l’île – les Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs, les trois pays garants – la Grèce, la Turquie et la Grande-Bretagne, tout comme l’ONU sous les auspices de laquelle sont organisés les pourparlers, devaient y participer.

Cependant, les parties en conflit entament les pourparlers avec des positions fondamentalement différentes. La Grèce et les Chypriotes grecs font pression pour une solution par le biais d'une fédération bi-communautaire à deux zones, comme le prévoient les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Cependant, la partie turque souhaite un accord basé sur deux États distincts, qui peuvent être liés par une confédération.

La Turquie lance une campagne "La langue turque – une langue mondiale"


Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, la langue turque est la plus puissante ligne de défense de la Turquie contre l’impérialisme culturel. Dans un discours lors d’une cérémonie dans le palais présidentiel à Ankara à l’occasion de l’année du poète turc du XIIIe siècle Yunus Emré, Erdogan a souligné que la langue est le premier défenseur de la patrie, les forces armées ne venant qu’après et que pour cette raison la langue turque doit être conservée. Il a indiqué que les 700 ans depuis la mort du poète populaire Yunus Emré se dérouleront sous le slogan « La langue turque – une langue mondiale”, a rapporté le site trtbulgarian.com.

Un nouveau patriarche a été élu en Serbie


Le Saint Synode des évêques de l'Église orthodoxe serbe a élu parmi trois candidats le nouveau patriarche Porphyrios, 59 ans, métropolite de Zagreb et Ljubljana, a annoncé BTA. L’élection a été annoncée sous le son des cloches du temple de Saint Sava et la Cathédrale de Belgrade. Le Synode s’est réuni quelques mois plus tôt que le délai final après la mort du Covid-19 en novembre 2020 du chef de l’Eglise orthodoxe serbe, le patriarche Irinej.

Après la fin de ses études, Porphyrios entre dans le monastère « Les Saints Archanges » à Kovil où il se consacre aux souffrants d’addictions. Le monastère s’est transformé en un refuge spirituel pour des jeunes intellectuels, artistes et musiciens de rock. En 2005 Porphyrios organise une communauté thérapeutique « La Terre des vivants » qui est considérée comme le projet qui a eu les plus grands succès dans le traitement de la toxicomanie et qui compte à l’heure actuels plus de 100 patients.

Migléna Ivanova

Version française : Vladimir Sabev

Photos : EPA/BGNES

Tous les articles

Les autorités sanitaires préconisent le prolongement de l’état d’urgence sanitaire jusqu’à la fin mai…

La Bulgarie sort progressivement de la 3 e vague du coronavirus. C’est ce qu’a annoncé lors du point presse hebdomadaire de la Cellule nationale de crise le ministre de la Santé Kostadin Anguélov. “ Pendant tout ce..

Modifié le 22/04/21 à 19:27

Une coalition “Tous contre le premier” est-elle possible au parlement?

Le président Radev a remis le mandat pour la formation d’un gouvernement à la première force politique au parlement – la coalition GERB-UFD. Après les consultations chez le président hier, il est cependant devenu clair que malgré sa victoire..

Publié le 20/04/21 à 13:41

Comment gérer la pandémie du Covid-19 dans les conditions d’une apesanteur politique ?

Le 15 avril, alors que les députés du nouveau parlement bulgares finissaient leur première journée de travail, le Service de presse du gouvernement sortant a annoncé la suspension de la Cellule nationale de crise, chargée de gérer la lutte contre la..

Publié le 20/04/21 à 12:01