Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Le Covid-19 s'invite dans la campagne de publicité touristique nationale

Photo: Veneta Nikolova

Afin de soutenir le secteur du tourisme en 2021, le budget prévoit une considérable augmentation des moyens financiers pour la publicité touristique nationale. En effet, quelque 10 millions d’euros sont prévus à cette fin ce qui est un record pour les dernières années. Cette année de nouveau, le ministère du Tourisme envisage d’attirer l’attention des étrangers avec des campagnes publicitaires traditionnelles qui sont basées avant tout sur la promotion de l’image de la Bulgarie à travers le monde avec une attention particulière sur les produits proches de la nature, le mode de vie sain, la culture, le vin et la cuisine, les traditions et l’authenticité“.

A quel point la publicité nationale est-elle adaptée à l’actuelle situation imprévisible et comment investir de la meilleure manière les finances allouées?  Selon Martin Dimitrov, fondateur et directeur artistique d’une des grandes agences de publicité de Sofia, les moyens prévus ne garantissent pas le succès. „Dans les mois à venir nous parlerons de la Bulgarie comme d’une destination sûre, nais un tel message adresseront beaucoup d’autres pays également.“ – affirme Dimitrov en ajoutant:

Martin DimitrovNous sommes dans une situation difficile dans laquelle nous ne faisons pas assez preuve d’originalité, surtout en cette saison quand les touristes prendront en considération d’autres facteurs aussi. Le système de santé du pays, par exemple, et les possibilités si on est infecté de voir les médecins et les équipes médicales dans la station de vacances réagir rapidement. Et quand nous disons que nous sommes une destination sûre, on ne devrait pas se contenter de dire cela mais expliquer pourquoi concrètement nous sommes une destination sûre – une chose que je n’observe pas pour le moment dans la campagne publicitaire.“

La Bulgarie devrait tout d’abord choisir le tourisme qu’elle souhaite développer dans le contexte actuel. Car les accents de notre publicité internationale sont multiples. On souligne de nouveau la participation aux foires et salons du tourisme, le rôle des blogueurs et des medias, des campagnes de promotion de l’image, des brochures et dépliants, des jolies vidéos sur la Bulgarie où sont présentées sur le tas tous ses charmes et beautés, explique Martin pour ajouter:

„Nous essayons toujours de prouver que nous avons tout. Nous parlons de traditions, nous parlons de tourisme de bien-être, de tourisme côtier et maritime, de tourisme d’hiver. Mais de cette manière nous ne faisons que fermer l’idée que se fait sur le pays le touriste étranger et nous ne lui permettons pas de découvrir quelque chose de diffèrent qui le surprendra. Cela est typique pour notre publicité du tourisme. Car le public pour la Côte du soleil et pour le tourisme rural est différent, il en va de même pour le tourisme à vélo, les tours dans les caves de vin, etc. Nous ne pouvons plus continuer d’exhorter les touristes à venir avec des campagnes publicitaires fourre-tout.“

Selon Dimitrov, il est grand temps de cibler la campagne nationale de communication vers des secteurs définis et adapter les messages véhiculés.

Vénéta Nikolova

Photos: Vénéta Nikolova

Version française: Vladimir Sabev

Tous les articles

La Bulgarie attend de nombreux touristes roumains cet été

L’aéroport de Varna attend cet été 3000 vols charters d'Allemagne, 1500 de Pologne, 900 de République tchèque et 900 de Grande-Bretagne. Mais tout dépendra des restrictions sanitaires et de l'évolution de la pandémie du Covid-19. C'est ce qu'a annoncé sur..

Publié le 24/02/21 à 10:44

Exotisme d’hiver à Bourgas – pourquoi le flamant rose a choisi le Lac d’Athanassovo

En plein hiver glacial, les habitants de Bourgas ont la chance d’admirer une vue exotique. Le Lac d’Athanassovo qui se situe à proximité de la ville, semble à certains endroits….rose. La raison ? Depuis bientôt deux ans s’y est installée une..

Publié le 17/02/21 à 14:38

Un parc naturel avec des circuits parrainés

La société qui gère le Parc naturel « Plateau de Choumen » est à la recherche de parrains des circuits touristiques qui en font partie. L’Initiative « Deviens parrain » a débuté à l’occasion de l’anniversaire du Parc naturel qui a été..

Publié le 13/02/21 à 07:00