Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

En Bulgarie, le printemps arrive avec la martenitsa porte-bonheur…

Photo: BGNES

Il arrive quand le printemps ? Lorsque le soleil aura fait fondre le dernier flocon de neige sans doute ou que les cigognes feront leur retour des pays chauds ? Vous avez tout faux, car si vous posez cette question aux Bulgares, la réponse tombera à l'instant et elle sera unanime : le printemps c’est la marténitsa ! Et vice et versa… Qu’il pleuve ou qu’il vente, le jour de la marténitsa porte-bonheur annonce l’arrivée du printemps…

D’ailleurs, il suffit de vous promener dans les rues de Sofia ou d’une autre ville de Bulgarie pour remarquer que le rouge et le blanc sont partout. Et ce n’est pas par hasard, car depuis des siècles les Bulgares ont accueilli le printemps avec des porte-bonheur de fils rouges et blancs tressés, symboles de santé.

Et qui dit marténitsa dit « Baba Marta » /la mère Marta/, vêtue de ses plus beaux atours, dont une chasuble, un foulard et des chaussettes obligatoirement rouges. Pour les Bulgares, la couleur rouge est symbole de santé, alors que le blanc est la couleur du bonheur sans nuage.

Ce jour chaque Bulgare offre à ses proches et à ses amis une marténitsa, un porte-bonheur en laine rouge et blanche qui symbolise la santé et la force pendant toute l’année. Les marténitsas sont fabriquées uniquement à l’occasion du 1 mars car selon le calendrier populaire bulgare cette date marque le début de la saison agricole. Voilà pourquoi des marténitsas sont accrochées à toutes les boutonnières et même aux arbres et aux animaux en formulant à chaque fois des vœux de santé, de bonheur, de fertilité et de prospérité. Il faut porter sa marténitsa jusqu’au 9 mars, la fête des quarante martyrs de Sébaste ou bien jusqu’au 25 mars, la fête de l’Annonciation. Aussi les Bulgares portent-ils les marténitsas pendant un certain temps. Habituellement, la période est liée aux signes précurseurs du printemps : les arbres en fleuraison ou l’arrivée des oiseaux migrateurs (cigognes, hirondelles).

Lire la suite sur le site de Radio Bulgarie…

Tous les articles

Ephéméride : Pâque chevaline...

Selon la tradition bulgare, le samedi de la première semaine du Grand Carême pascal est appelé le samedi de Théodore puisque en ce jour, l’église orthodoxe bulgare rend hommage au martyre Théodore Tyron qui nous renvoie au début du IVe siècle...

Publié le 04/03/23 à 11:32

Journée internationale de la langue maternelle

La langue maternelle est celle par laquelle les gens des différents peuples se distinguent les uns des autres mais qui, dans le même temps, rapproche ceux qui la maîtrisent. Nous aimons tous notre langue maternelle, ce qui n’empêche toutefois pas..

Publié le 21/02/23 à 12:45
Le maestro Diko Iliev avec des musiciens d'une fanfare militaire

Le Khoro d’Iskar, le tout premier khoro de Diko Iliev né il y a 125 ans

Compositeur, chef d’orchestre, autodidacte de talent, phénomène unique dans la culture bulgare, Diko Iliev est l’auteur de dizaines de khoros et ratchénitsi, mais aussi de valses, de marches militaires et autres œuvres pour fanfares. Depuis des..

Publié le 17/02/23 à 17:14