Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Législatives : le nombre des bureaux de vote à l’étranger largement supérieur à celui des scrutins précédents

L’énorme intérêt des Bulgares résidant à l’étranger pour les prochaines législatives pose de nombreuses question relatives à l’organisation du processus électoral dans des conditions de pandémie, tout en exigeant la garantie du droit au vote de chaque citoyen.

Des déclarations de vote deux fois plus nombreuses que pour les législatives de 2017 sont déjà déposées par nos compatriotes résidant à l’étranger. 87 216 Bulgares ont aujourd’hui demandé à exercer leur droit de vote contre 45 mille en 2017. Le plus grand intérêt pour les législatives bulgares est manifesté par des Bulgares de Turquie, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne et USA.

La Bulgarie s’est vue autoriser à ouvrir des bureaux de vote dans de nombreux pays et a déjà mis en place les scénarios respectifs relatifs à la livraisons des bulletins, leurs itinéraires et toutes les autres conditions indispensables à ce que soit organisée la tenue d’un vote parlementaire correct, a assuré la ministre des Affaires étrangères EkatérinaZakhariéva.

Nous avions déjà engagé les préparatifs pour la tenue du vote parlementaire à l’étranger avant même que ne soit fixée la date des législatives en prenant notamment compte du fait que celles-ci doivent se tenir dans des conditions de pandémie.  – a déclaré Zakhariéva sur la TV publique –Nous sommes cependant d’avis que la date fixée pour les législatives aura très probablement des effets négatifs sur le taux de participation aux élections vu qu’à la veille de Pâques de l’année dernière, ainsi qu’avant les fêtes de Noël et de Nouvel An de nombreux pays étrangers avaient appliqué des restrictions sévères par rapport aux déplacements afin de ne pas favoriser la propagation supplémentaire du virus. Quoi qu’il en soit, le MAE fait correctement son travail et prévoit l’ouverture de nombreux bureaux de vote à l’étranger, plus que pour toutes les autres élections précédentes.

La voix électorale des Bulgares résidant à l’étranger demeure toutefois assez incomplète car ceux-ci n’ont pas le droit d’exercer un vote préférentiel mais bénéficient uniquement de la possibilité de soutenir leur parti politique préféré –explique pour sa part Iva Lazarova de l’Institut de développement du milieu public, dans une interview accordée sur la RNB.


Les électeurs bulgares résidant à l’étranger ne peuvent non seulement élire leurs candidats qui soient à même de défendre leurs droits et d’œuvrer en faveur du règlement de leurs problèmes mais leurs voix sont tout simplement jointes aux listes électorales des candidats députés des différents partis, établies en Bulgarie.Je vais vous donner un simple exemple des dernières élections quand les 118 mille voix électorales de l’étranger ont été comparables au montant des voix électorales de circonscriptions de l’envergure de la municipalité de Sofia, VélikoTarnovo, Haskovo, Roussé, ayant pourtant le droit de désigner 8 mandats chacune.

Compte tenu de la restriction selon laquelle seuls 35 bureaux de vote pourraient être ouverts dans des pays en dehors de l’UE, ainsi que vu les difficultés que provoquent la pandémie du Covid-19, il convient de souligner qu’une mobilisation exceptionnelle est nécessaire en soutien du processus électoral.

Nous avons déjà adressé à la CEC une proposition concrète qui permettrait de respecter la mesure sanitaire de distanciation sociale entre les électeurs de l’étranger et qui prévoit notamment la constitution de commissions électorales plus nombreuses qu’elles ne sont d’habitude, soit de 9 membres.C’est ce qui favorisera également l’installation de plus d’isoloirs afin que les votants soient mieux répartis et que soient ainsi évités les rassemblements et les grandes files d’attente.

La ministre bulgare des Affaires étrangères a également appelé nos compatriotes à prendre part aux commissions électorales et à respecter strictement les gestes barrières appliqués dans chaque pays de résidence.

Des signalements nous parviennent malheureusement concernant des appels adressés aux communautés bulgares de boycotter l’exigence de distanciation sociale devant les bureaux de vote, visant à ce que ces derniers soient de ce fait fermés et que la Bulgarie soit ainsi accusée de ne pas avoir organisé correctement le vote, déplore par ailleurs la ministre.

Selon Iva Lazarova, nos compatriotes ont pourtant prouvé à maintes reprises être capable d’organiser correctement un processus électoral.

Edition : Diana Tsankova

Version française : Nina Kounova

Photos : archives

Tous les articles

Kaléidoscope des Balkans

La Convention de Montreux ne s’appliquera pas au canal « Istanbul ” La Convention de Montreux ne sera pas appliquée pour le futur canal« Istanbul », a déclaré le président turc RecepTayyipErdogan. Le canal « Istanbul » n’a rien à voir..

Publié le 16/04/21 à 13:10

Deux cas de mutation du Covid-19 en Bulgarie du Nord…

“Dans le Nord de la Bulgarie nous avons identifié chez deux femmes atteintes du variant britannique du coronavirus une mutation de la protéine Spike qui est la clé qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer dans nos cellules  ». C’est ce qu’a indiqué..

Publié le 16/04/21 à 12:25

La population de Sofia diminue..

Fin 2020, la Bulgarie compte 6.9 millions d'habitants, soit une baisse de 2.1 millions /23%/ par rapport à 1990. Dans cette période Sofia était la seule ville dont les habitants ne cessaient d'augmenter, passant de 1.12 million en 1990 à 1.33 million en..

Publié le 14/04/21 à 12:59