Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

„Koukerland“ à Yambol, sans guests et dans le respect des gestes barrières…

Photo: kukerlandia

Ce 12 mars, à Yambol, une ville du Sud de la Bulgarie, débute un festival très attendu du nom de « Koukerland », devenu au fil des années emblématique de la ville. En effet, qui ne connaît les koukeri bulgares ? Ces personnages anthropomorphes qui prononcent des formules incantatoires et accomplissent strictement et scrupuleusement un rite que nous ont légué les Thraces… Des hommes vêtus d'épaisses fourrures de chèvre ou de mouton, qui se coiffent d’un masque horrifiant et agitent une ceinture de sonnailles qui produit un son tonitruant. Et tout cet attirail pèse lourd, jusqu’à 50 kilos !


Nous voici plongés dans l’atmosphère du festival des Koukeri, une des plus anciennes célébrations rituelles dont les origines nous font remonter dans l’Antiquité, bien avant que les Bulgares n’arrivent dans la péninsule des Balkans pour y fonder leur Etat.

Le carnaval des koukeri à Yambol est organisé normalement au début du Grand carême pascal, précédé du Dimanche du pardon. La devise de la fête est « Quand le festival donne vie à la vie ».


Malheureusement, la 22e édition de « Koukerland » se déroulera dans le contexte de la pandémie du Covid-19 et tout son lot de restrictions – sans rassemblements ni présence de participants d’autres régions du pays

"Nous ferons en sorte que le public aille applaudir les koukeri dans les agglomérations qui ont conservé la tradition"- a précisé le maire de la commune « Tounja » Guéorgui Guéorguiev devant la correspondante de la RNB. Pour cette raison, des mini-festivals des koukeri seront organisés dans 13 villages de la municipalité.


L’affiche de „Koukerland“ comprend des carnavals des enfants, des expositions photo, un concert du virtuose du kaval Théodossi Spassov, une exposition de masques et de dessins d’enfants, et une retraite aux flambeaux. Sans oublier le traditionnel feu d’artifice…La fête se poursuivra jusqu’au 14 mars dans la bonne humeur et le respect des gestes barrières.

Edition : Vénéta Nikolova

Version française : Sonia Vasséva

Photos : kukerlandia

Tous les articles

La Saint Lazare, fête de la jeunesse et de la beauté…

La Saint Lazare est la première des trois grandes fêtes chrétiennes liées au miracle de la résurrection de Jésus-Christ. Célébrée le samedi précédant le Dimanche des Rameaux, la fête de Saint Lazare , marque un tournant dans la vie des..

Publié le 24/04/21 à 08:00

Ephéméride: Saint Théodore...

Selon la tradition bulgare, le samedi de la première semaine du Grand Carême pascal est appelé le samedi de Théodore puisque en ce jour, l’église orthodoxe bulgare rend hommage au martyre Théodore Tyron qui nous renvoie au début du IVe siècle...

Publié le 20/03/21 à 09:42

En Bulgarie, le printemps arrive avec la marténitsa porte-bonheur…

La Fête du 1er mars en Europe du Sud-Est est une fête traditionnelle bulgare, roumaine et moldave qui symbolise l’arrivée du renouveau. Les dénominations de Martenitsa, Màrtis et Mărțișor dérivent du latin « matronalia »et symbolisent le..

Publié le 01/03/21 à 06:05