Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Patrice Rayssac, le Français qui a immortalisé la mer Noire

Quel est le point commun entre le sud de la France et la côte bulgare du Nord de la mer Noire? Nous allons vous donner l'une des réponses possibles - Patrice Rayssac.

„Je suis du sud de la France, près de Toulouse. C’est une grande ville entre la mer et l’océan à proximité des Pyrénées. C’est très beau là-bas, c’est agréable et il fait chaud mais j’y ai vécu pendant de nombreuses années et j’aimerais voir quelque chose de nouveau.“

Ce nouveau lieu de découverte pour Patrice est la ville de Varna. Il vient pour vivre dans la capitale maritime de la Bulgarie il y a 7 ans, attiré par le mode de vie désinvolte et l’ambiance dans la ville. Il commence à donner des cours de langue française en ligne à des gens du monde entier et de prendre des photos. Il s’estime être un photographe amateur et son sujet favori est la mer, qu’il adore. Il avoue qu’ici, à Varna, il découvre de beaux coins et des vues ce qui le motive beaucoup et l’inspire.

„J’aime la Bulgarie, j’aime la mer, j’aime Varna car il y a le Jardin maritime, cette magnifique plage et une ambiance très spéciale. Il n’y a pas en Bulgarie une autre ville avec une telle ambiance. Les gens sont gentils.“


Patrice parle déjà bien le bulgare mais avoue que cela n’a pas été facile du tout. Il souhaite améliorer son niveau et il le fait à l’aide de livres qu’il lit dans la langue étrangère pour lui. Et tout cela au nom de son amour pour la Bulgarie et la région.

„J’aime cette partie de l’Europe – ici, à l’Est. J’aime aussi la Grèce et la Roumanie – tous les pays balkaniques sont très intéressants pour moi. Vivre toute la vie dans la même ambiance ne me plaît pas. J’ai besoin de voir d’autres endroits car nous sommes un monde avec des gens différents. La culture, la philosophie des différents endroits sont très intéressantes pour moi.“

De la France il lui manque très peu de choses – la famille et les amis, mais il affirme qu’il s’adapte facilement à la Bulgarie et qu’il ne se prive de rien.

Interview: Vania Slavova, RNB-Varna

Edition: Vessela Krasteva

Version française: Vladimir Sabev

Crédit photos : Patrice Rayssac

Tous les articles

Moins de déclarations, mais plus de bureaux de vote à l’étranger

A la veille de l’expiration du délai butoir pour l’envoi de déclarations de vote à l’étranger – le 15 juin, plus de 55 000 déclarations étaient déjà été déposées. Il est peu probable qu’aujourd’hui on arrive à atteindre le chiffre de 87 216..

Publié le 15/06/21 à 13:29

La crise démographique gagne du terrain...

Le Nord-Ouest de la Bulgarie, la région Strandja-Sakar, la zone autour de Kraïchté et le midi de la Stara planina se tranforment petit à petit en des déserts démographiques. C'est ce qu'a déclaré sur la chaîne info de la RNB Nadejda Iliéva de..

Publié le 15/06/21 à 13:20

Soyez prudents sur les plans d’eau l’été

Pendant les chauds mois de l’été, les touristes cherchent à se rafraîchir sur la côte de la mer ou dans les cours d’eau et barrages à la montagne. Pour se sentir en sécurité aux bords des nombreux plans d’eau sans surveillance, il faut « se..

Publié le 14/06/21 à 13:57