Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Les villégiatures en bord de mer anticipent un week-end de Pâques morose …

L’Association du Tourisme de Varna demande des mesures d’urgence du gouvernement pour éviter le pire…

Photo: Vénéta Nikolova

Un long week-end de 5 jour fériés / 30 avril – 4 mai/ s’annonce cette année à l’occasion des Pâques orthodoxes. Mais l’assouplissement des restrictions sanitaires n’apportera certainement pas la bouffée d’oxygène au secteur du tourisme, frappé de plein fouet par l’épidémie du coronavirus. Si les autorités ne prennent pas des mesures d’urgence, nos stations de vacances resteront, ce printemps encore, plus désertes que l’année dernière, lorsque les vacances de Pâques ont coïncidé avec le début de la pandémie du Covid-19. 

Le littoral Nord de la mer Noire a toujours compté sur les touristes roumains qui passent traditionnellement leurs vacances, y compris celles de Pâques, sur la côte bulgare et ils sont pas moins de 200 000 chaque année à traverser le pont du Danube. Mais à cause de la cherté du test PCR obligatoire et de l’absence de règles sanitaires claires pour le séjour en Bulgarie, les annulations sont en cascade, comme l’indique Ilin Dimitrov, président de l’Association du tourisme de Varna : 

„Le ministère de la Santé doit de toute urgence adopter un protocole sanitaire pour le séjour en Bulgarie des touristes roumains, car nous sommes au bord du gouffre. Il faut aussi réglementer les vols charters et renforcer le marketing, sans oublier de vacciner en masse les salariés du secteur. Tous les pays le font, nous seuls sommes à la traîne !“


Selon le président de l’Association du Tourisme de Varna, à l’heure actuelle les marchés concurrents de Turquie et de Grèce ont passé un accord avec le gouvernement roumain accordant un régime préférentiel aux touristes, y compris au niveau de la prise en charge des tests PCR. La Bulgarie n’ayant rien entrepris en ce sens, les réservations de touristes étrangers pour Pâques sont quasi-nulles. Une fois encore, il faudra compter sur les offres Last minute...“, estime encore Ilin Dimitrov.

Or, le week-end pascal a toujours beaucoup apporté au secteur en termes de recettes, donnant le coup d’envoi de la saison d’été. Mais à « Zlatni piassatsi », ils sont très rares les hôtels qui se préparent à ouvrir. Le secteur ne compte plus sur les Bulgares pour augmenter le taux de fréquentation même si les choses sont différentes cette année…


Les touristes bulgares constitueront à peine 30% des clients, explique encore Ilin Dimitrov. – Mais ils ne pourront pas sauver la saison, car cette année, en Grèce comme en Turquie, un protocole spécial est appliqué pour Pâques, qui autorise les personnes vaccinées ou celles qui ont eu le Covid-19 de séjourner sur leur territoire sans l’obligatoire test PCR à l’entrée du pays. Bref, nous anticipons un reflux des Bulgares qui l’année dernière sont restés en Bulgarie, allant même jusqu’à redécouvrir leur pays, alors que cette année ils répondront certainement aux offres plus alléchantes de nos voisins. “

Récit : Sonia Vasséva

Photos : Vénéta Nikolova

Tous les articles

"Week-end moules" sur l'île "Sainte Anastasia"

La municipalité de Bourgas organise un weekend estival thématique les 18, 19 et 20 juin, consacré à la moule de la mer Noire. Les moules font partie de la tradition gastronomique locale et c’est pour cette raison qu’elles figurent aux menus de presque..

Publié le 18/06/21 à 11:41
Zlatni Piassatsi

Des touristes roumains, tchèques et polonais sont arrivés sur la côte de la mer Noire

"On observe une légère hausse du flux de touristes dans la villégiature "Zlatni piassatsi", a annoncé sur Radio Varna Stanislav Stoyanov, vice-président de l'Association des hôteliers et restaurateurs bulgares. "Après la levée des restrictions sur l'entrée..

Publié le 18/06/21 à 10:21

Des chèques de 25 euros pour accélérer la vaccination

Chaque touriste vacciné se verra remettre un chèque touristique de 25 euros à faire valoir sur le séjour à l'hôtel ou un repas au restaurant dans le pays. La proposition vient du Board national du Tourisme qui souhaite que la campagne de vaccination soit..

Publié le 15/06/21 à 11:26