Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Deux cas de mutation du Covid-19 en Bulgarie du Nord…

Kostadin Anguélov : "La suspension de la Cellule nationale de crise est logique"

| Modifié le 16/04/21 à 13:27
Photo: BGNES


“Dans le Nord de la Bulgarie nous avons identifié chez deux femmes atteintes du variant britannique du coronavirus une mutation de la protéine Spike qui est la clé qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer dans nos cellules ». C’est ce qu’a indiqué lors du point presse hebdomadaire de la Cellule de crise nationale le professeur Todor Kantardjiev, directeur du Centre national des maladies infectieuses et parasitaires. « Nous avons placé cette souche sous surveillance, mais je ne pense pas que sa neutralisation ait besoin d’un traitement spécial ou d’un autre vaccin. Nous procédons au séquençage de la mutation à l’Institut de biologie moléculaire auprès de l’Académie bulgare des Sciences. Quant aux deux patientes, elles sont en bonne santé et poursuivent leur traitement à la maison. 

Nous arrivons peu à peu à maîtriser la 3e vague du Covid-19, même si rien n’est acquis, les mesures ont été prises à temps et elles ont donné un résultat. Tel est l’avis du ministre de la Santé Kostadin Anguélov. « Le système de santé à fait face à la pression sur les hôpitaux, de loin supérieure à celle de la deuxième vague ». La tendance à la baisse des hospitalisations s’inscrit dans la durée et on la ressentira mieux dans les semaines à venir.

Le ministre a évoqué 3 scénarios pour parvenir à l’immunité collective, le plus optimiste étant que cela soit atteint fin juin, le plus pessimiste est qu’on attende la fin du mois d’août.

A l’heure actuelle, la Bulgarie est 11e pour le taux d’incidence avec 570 pour 100 000 et 2e pour le taux de mortalité avec 24 cas pour 100 000 dans l’Union européenne, a annoncé de son côté le Directeur général de la santé, Anguel Kounchev. « La courbe épidémiologique baisse légèrement depuis 3 semaines et si tout va bien, nous nous acheminons vers la fin de la 3e vague du coronavirus ». Par ailleurs, on observe une multiplication par deux des cas critiques, moins de contaminés jeunes, mais dans un état grave et avec une forte mortalité.

La suspension de la Cellule nationale de crise, ordonnée par le premier ministre Boyko Borissov, est tout à fait logique, selon Kostadin Anguélov. Pareille structure supra-institutionnelle devra être mise en place par le prochain premier ministre du nouveau gouvernement. L’arrêté est du 26 février dernier, mais même si la Cellule nationale n’est plus, elle continuera avec les points presse hebdomadaires.

Selon le président de l’Autorité nationale des vaccinations, Krassimir Guigov, le plus de Bulgares /307 000/ ont été vaccinés avec le sérum de "Pfizer-BioNTech", contre 240 000 pour le vaccin « AstraZeneca » contesté. 71 000 Bulgares ont reçu le vaccin « Moderna ».

D’ici la fin juin, la Bulgarie devrait recevoir 3.5 millions de doses du vaccin "Pfizer-BioNTech", 450 000 de « Moderna », 1 million d’AstraZeneca et 500 000 de Janssen.

Selon Kostadin Anguélov, l’état d’urgence sanitaire doit être prolongé jusqu’à la fin mai, mais la décision devra être prise par le prochain gouvernement.

Récit: Sonia Vasséva

Tous les articles

Le vote de la diaspora bulgare ajoute de la valeur aux élections à l’intérieur du pays

Lors des législatives anticipées du 11 juillet prochain seront pour la première fois ouverts à l’étranger un nombre record de bureaux de vote – 750. Depuis 30 ans la diaspora vote en dehors du pays mais ce droit suscite toujours des débats. Pour..

Publié le 21/06/21 à 09:34

La santé et les villes intelligentes au centre de l’attention de la "Bulgarian Digital Week 2021"

Le forum "Bulgarian Digital Week 2021" réunira plus de 150 conférenciers du monde entier pendant 14 conférences du 21 au 26 juin. Le forum se tiendra en ligne et il offrira des infos d’actualité et de bonnes pratiques pour les secteurs clés..

Publié le 20/06/21 à 11:45

Maria Ivanovska, meilleur jeune scientifique de Bulgarie

Quel impact a le stress sur le système immunitaire de l’homme ? La Dr Maria Ivanovska qui vient d’être distinguée du plus prestigieux prix de sciences dans le pays – le grand prix « Pythagore » pour jeunes scientifiques, cherche des..

Publié le 20/06/21 à 07:00