Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Durankulak incarne une culture européenne sept fois séculaire

7
Photo: Vénéta Nikolova

La plus ancienne architecture de l’Аge de pierre en Europe continentale, la plus grande nécropole préhistorique dans le monde, le plus vieil or travaillé du monde, les plus anciennes traces d’écriture humaine...Aussi incroyable que cela puisse paraître, tous ces témoignages de l'apparition  de la première civilisation européenne sont effectivement concentrés sur une petite île lacustre situé près de la côte bulgare nord de la mer Noire.

Il existe toujours très peu d’information sur les représentants de la plus ancienne proto-civilisation de l’Europe continentale apparue sur nos terres il y a plus de 7 millénaires. Les scientifiques sont toutefois unanimes pour constater que ces humains avaient anticipé de nombreux siècles les autres cultures du monde préhistorique.


Des traces de leur civilisation très bien développée ont été découvertes à plusieurs endroits en Bulgarie mais il a toutefois été constaté que les plus anciens témoignages de cette dernière sont dispersés sur la grande île lacustre de Durankulak. 

Pendant l’Age du cuivre y est créé un site avec de hauts édifices en pierre, un sanctuaire de la Vierge Marie, ainsi qu’une grande nécropole. Une vie humaine y est constatée aux environs de 5 300 - 5 250 avant Jésus qui prend fin au Xe siècle. « Il y existe 11 couches de différentes périodes historiques, toute une histoire y est conservée », raconte Ivélina Romanova du Musée régional d’histoire de Dobritch.

Y est découverte la plus ancienne architecture de l’Age de pierre en Europe continentale !

Les gîtes avaient été construits au 5e siècle avant Jésus. Leurs fondements sont en pierre, la construction elle-même est faite de plusieurs couches de sable et se termine par un toit en deux étages. Les habitations sont grandes et confortables même conformément à celles de nos jours. Nos ancêtres vécurent alors sur de grands espaces de 160-170 m2. Certains immeubles avaient été construits en plus d’un étage, les planchers ayant été couverts d’argile rouge.

La couleur rouge avait également dominé dans la décoration des ustensiles. Dans leurs ornements nous découvrons le signe du labyrinthe, des croix gammées et d’autres éléments que nous trouvons aujourd’hui dans les broderies traditionnelles bulgares – raconte Ivélina Romanova. Une partie des objets sont actuellement exposés au musée d’histoire de Dobritch, une autre – au Musée national d’histoire à Sofia.


Sur cette grande île lacustre sont également découvertes les premières traces d’écriture humaine

Il s’agit d’une petite figure de femme de la Mère de Dieu. Il y a sur sa poitrine un pictogramme qui témoigne d’un des premiers symboles graphiques de l’histoire de l’humanité – explique Ivélina. C’est toujours à la Mère de Dieu qu’est également consacré le Temple de Magna Mater. C’est là-bas que les archéologues découvrent également une stèle en pierre qui présente la Déesse assise sur un trône entouré de lionceaux.

Pendant qu’ils font des fouilles sur l’île, les archéologues découvrent une nécropole du 5e millénaire avant Jésus. Y sont à ce jour découverts 1204 sépultures, ce qui la rend une des premières nécropoles de l’époque préhistorique retrouvées à ce jour.

Les corps y sont ensevelis assortis d’objets rituels ou bien d’objets du quotidien.


Et encore quelque chose de très impressionnant – les archéologues y découvrent aussi de bijoux fins en or.

Il s’avère qu’ils sont du même âge que le trésor d’or de la Nécropole de Varna reconnu pour être le plus ancien or travaillé dans le monde. Un des objets retrouvé à Durankulak – le bracelet emblématique en spirales travaillé avec beaucoup d’élégance et qui ressemble à un bijou qu’on vient d’acheteur dans une boutique moderne, est plus vieux de 200-300 ans des bijoux du trésor chalcolithique de Varna.

Version française : Nina Kounova

Photos : Vénéta Nikolova et Musée régional d’histoire de Dobritch

Tous les articles

Ephéméride : Sainte Sophie...

L’Eglise orthodoxe bulgare commémore le 17 septembre les Saintes martyres Sophia/ Sophie/, et ses filles  Foi, Espérance et Amour, suppliciées au nom de la foi chrétienne en l’an 126 sous le règne du l’empereur Hadrien. Les soeurs Foi, Amour..

Publié le 17/09/21 à 09:53

14 septembre : Exaltation de la Sainte Croix glorieuse…

Le 14 septembre, l’Eglise orthodoxe célèbre l’Exaltation (l’Elévation) de la Sainte Croix glorieuse, appelée dans la tradition populaire Jour de la Croix. Dans les temples les prêtres font bénir l’eau et font le tour des maisons des fidèles pour..

Publié le 14/09/21 à 09:04
L’entrée d’Alexandre I à Plovdiv, le 10 septembre 1885

La Réunification ou quand le rêve devient réalité

Le 3 mars 1878 se réalisait l’un des rêves les plus chers des patriotes bulgares – au bout d’un joug cinq fois séculaire dans les limites de l’Empire ottoman, la Bulgarie réapparaît enfin sur la carte politique de l’Europe. La liberté chérie est..

Publié le 06/09/21 à 06:35