Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

„Des Femmes pour les Abeilles“, un projet écologique international auquel se joint la Bulgarie

Photo: unesco.org

La Bulgarie est l’un des 5 pays dans le monde qui prendra part au projet de l’UNESCO ayant pour but de former des femmes qui s’occupent d’apiculture. Le programme « Des femmes pour les abeilles » débute le 21 juin en France, sur le territoire de la réserve biologique en Bretagne dans laquelle est également créé un Observatoire français d'apidologie /OFA/. L’objectif de cette initiative consiste non seulement à inciter les dames de commencer à s’occuper d’apiculture mais aussi à leur apprendre théoriquement et en pratique les détails du secteur – à commencer par la façon dont on s’occupe des abeilles jusqu’au savoir-faire professionnel concernant les ruchers. L’idée consiste également à aider les femmes d’acquérir des capacités directrices d’entreprises d’une importance cruciale pour l’environnement et le développement durable. En outre, le programme susmentionné prévoit de mettre en œuvre d’ici l’année 2025, 2500 ruchers pour y installer plus de 125 millions d’abeilles dans 25 territoires protégés, se trouvant sous l’égide de l’UNESCO. 

Le projet « Des Femmes pour les Abeilles » /Women for Bees/ se pose également une tâche sociale – parfaire les connaissances professionnelles des femmes et leur assurer ainsi des emplois stables et des revenus corrects. Après la fin des cursus, les participantes au projet deviendront membres d’un Réseau international de femmes apicultrices.

« L’apiculture est à même d’assurer des revenus aux habitants de régions dans lesquelles l’agriculture est faiblement développée et nous espérons ainsi que des candidatures convenables seront déposées du côté bulgare, permettant de pouvoir participer au projet » - déclare l’ingénieur Mikhaïl Mihaïlov, président de l’Union des apiculteurs en Bulgarie :


Le plus intéressant c’est que la Bulgarie ait été sélectionnée pour le projet, ce qui représente déjà une sérieuse reconnaissance mondiale de notre apiculture. Pour toute la période de formation qui aura lieu principalement en France, il y aura des représentants bulgares. Nous avons envoyé une lettre à l’Union des apiculteurs et à d’autres organisations professionnelles afin que les apiculteurs répondant aux exigences de participation aient suffisamment de temps pour préparer leurs candidatures, le but étant que la Bulgarie soit présentée dignement. 


Au cours des quelques dernières décennies, en raison de l’usage fréquent de pesticides dans l’agriculture, le nombre des abeilles à travers le monde entier diminue dramatiquement. Le développement de l’apiculture qui sera favorisé par le présent projet peut constituer un moyen de sauver les colonies d'abeilles. Car c’est d’elles que dépend la biodiversité et la survie de l’humanité.

Edition : Guérgana Mantchéva (d’après une interview de Bilyana Slavtchéva, RNB-Blagoevgrad)

Version française: Nina Kounova

Photos: unesco.org et BNR-Blagoevgrad

Tous les articles

„Braise“ de Nassimo, le plus grand graffiti en Europe de l’Est

La plus grande en Europe de l’Est et les Balkans peinture murale-graffiti conçue avec tous les détails porte le nom de “Braise” et elle est l’œuvre du graffeur bulgare de renommée mondiale Stanislav Trifonov alias Nassimo. Un des premiers..

Publié le 13/06/21 à 10:20

Une nouvelle locomotive de la SNCF portera le nom de deux souverains bulgares

La toute neuve locomotive des Chemins de fer bulgares, qui est la 11e d’une livraison de 15 nouvelles locomotives "Smartron" au total, est arrivée plus tôt que prévu il y a quelques jours et a déjà effectué quelques voyages. C’est la première qui..

Publié le 12/06/21 à 12:05

Moins de chômeurs, plus d'embauchés...

Les demandeurs d'emploi inscrits sont moins nombreux que ceux qui ont réussi à se faire embaucher /+700/, indiquent les dernières données de la première semaine de juin de l'Institut national de la Statistique et de Pôle Emploi, dans le contexte du..

Publié le 12/06/21 à 11:40