Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

10 mille Bulgares risquent de se voir obligés de quitter la Grande-Bretagne…

Plus de 10 mille Bulgares résidant en Grande-Bretagne ayant déposé des demandes d’acquérir un statut de sédentarité ne répondent pas aux exigences requises, selon une information provenant de la partie britannique. D’autres 264 mille Bulgares ont été autorisés à rester et continuer de travailler en Grande-Bretagne. En raison des difficultés que certains citoyens bulgares rencontrent quand ils se portent candidts pour obtenir le statut de sédentarité, le secrétaire du MAE Ivan Kondov a rencontré l’ambassadeur britannique en Bulgarie, Rob Dixon.

Le diplomate bulgare a souligné qu’en raison de la pandémie du coronavirus et les mesures restrictives qui en ont découlé, beaucoup de citoyens bulgares ont pris du retard à déposer leurs dossiers respectifs. Pour cette raison, la Bulgarie a adressé une demande à la Grande-Bretagne en prônant plus de souplesse après le 30 juin 2021 quand expire le délai de se porter candidats conformément au Schéma de sédentarité, ainsi qu’a réclamé des règles claires concernant les possibles démarches des ressortissants bulgares après cette date butoir.


Tous les articles

Une mission de l’UE arrive en Bulgarie suite aux sanctions imposées par la loi Magnitski

Le Parlement européen a examiné les sanctions imposées par les USA conformément à la Loi globale « Magnitski » à Vassil Bojkov, Délyan Péevski et Ilko Jéliazkov et aux sociétés les concernant. Dans le cadre des débats, les eurodéputés ont réclamé que la..

Publié le 16/09/21 à 16:55

Report de la date butoir du recensement en ligne

Le délai pour le recensement en ligne de la population et de l’habitat est prorogé jusqu’à la fin du mois, a décidé le gouvernement intérimaire. A ce jour 1 million d’habitants se sont recensés en ligne. Selon le directeur de l’Institut national de la..

Modifié le 16/09/21 à 15:31

Le transfert du Bureau de protection des témoins augmentera les risques pour la sécurité des personnes concernées

Le procureur général Ivan Guéchev a qualifié les changements législatifs qui placent le Bureau de protection des témoins sous l'autorité du ministère de la Justice de travail bâclé fait dans la précipitation. A ses dires, ce transfert multipliera les..

Publié le 16/09/21 à 14:24