Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Invasion de coccinelles sur le littoral Nord de la mer Noire

Photo: archive

Au cours des quelques dernières semaines les touristes sur le littoral nord de la mer Noire sont devenus témoins d’un événement complètement inhabituel – une invasion de masse de coccinelles. Selon des experts biologistes, la coccinelle à sept points fait partie des bons insectes. Elle est extrêmement utile car elle mange 200 à 300 pucerons par jour :

La coccinelle est l’ennemi naturel du puceron qui cette année représente une véritable calamité – a déclaré dans une interview accordée à la RNB-Varna le Dr Antoinetta Tontchéva, directrice de l’entreprise publique « Désinfection,désinsectisation et dératisation ». – La raison est complexe. Une forte croissance du nombre des coccinelles, d'une autre espèce, est également observée à différentes périodes de l’année. Pour la dernière fois une surpopulation des pucerons avait été observée il y a 20-25 ans quand il y avait également des nuages de coccinelles qui représentent leur principal exterminateur naturel.

Contrairement aux affirmations selon lesquelles les coccinelles sont de type asiatique et mordent, le Dr Antoinetta Tontchéva a souligné qu’elles étaient bulgares et qu’en Bulgarie il existait 7 à 8 variétés de coccinelles. Pour ce qui est des possibilités de morsures, elle a été catégorique pour dire « qu’uniquement si les coccinelles se sentent menacées, elles pourraient vous piquer légèrement mais vous n’êtes pas leur cible ».

Il est question dans ce cas d’une lutte naturelle contre les insectes lors de laquelle le système écologique essaye de régler lui-même le problème. En cas d’usage d’insecticides de protection végétale, outre les insectes nuisibles sont également tués ceux qui sont utiles. C’est pourquoi le contrôle biologique constitue la meilleure solution au problème. On a même fait des essais avec les coccinelles à sept points dans le but de se débarrasser des pucerons qui attaquent souvent la récolte.

Quant aux petites mouches qui ont les couleurs de guêpes et qui font également peur aux vacanciers, il faut dire qu’elles ne sont pas non plus dangereuses.

Les experts en la matière conseillent de ne pas toucher les coccinelles car elles dégagent une substance qui est toxique pour les autres insectes et qui pourrait provoquer des allergies chez certaines personnes.

L’humidité et les précipitations ont créé des conditions très favorables pour le développement des tiques et des moustiques qui nous embêtent souvent pendant les vacances. Les touristes peuvent cependant être tranquilles car les pelouses, les squares et les parcs sont régulièrement désinsectisés. Le soir quand les touristes n’y sont plus, les châtaigniers sont souvent vaporisés contre les mites. 

Edition : Darina Grigorova (d’après une interview de Daniéla Stoynova)

Version française : Nina Kounova

Photos: archive

Tous les articles

La guerre et le contenu du frigo déterminent les préférences politiques des Bulgares

L’inflation en Bulgarie poursuit sa courbe ascendante. En avril, elle a augmenté de 2,5% par rapport au mois précédent, soit +14,4% par rapport à avril 2021. Les gens voient leurs revenus fondre comme neige au soleil jour après jour. Dans une..

Publié le 19/05/22 à 11:08

Météo : Retour du soleil…

Après l’épisode pluvieux, la journée commencera par des températures fraîches qui grimperont rapidement sous les rayons du soleil. Un vent modéré du Nord-Est soufflera sur l’ensemble du pays. Les températures maximales varieront entre 19° et 24°C,..

Publié le 18/05/22 à 20:00

Nouvelles actions de protestation, cette fois dans les transports

L’instabilité économique causée par la guerre en Ukraine et la montée des prix de l’énergie désorientent les entrepreneurs et les particuliers en Bulgarie, leur faisant appréhender de quoi demain sera fait. Le patronat et les syndicats..

Publié le 18/05/22 à 08:22