Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Covid-19: pourquoi le marché immobilier ne connaît pas la crise?

La pandémie du Covid-19 a incité les Bulgares à investir dans des biens à la campagne…

Photo: archives

Les agences immobilières ont retrouvé le sourire cette dernière année avec une forte hausse des ventes de biens, principalement des résidences ou autres logements loin des grandes villes. Un retour vers la nature que privilégient ceux qui ont découvert le télétravail en période de restrictions sanitaires. « C’est un véritable exode qui va durer longtemps et une tendance qui va s’affirmer dans les années à venir », est catégorique Mikhaïl Tchobanov, patron d’une grande agence immobilière.

A ses dires, la demande est de plus en plus forte pour des biens dans les villégiatures de vacances de la part des Bulgares qui vivent à l’étranger. Les changements intervenus dans les opérations bancaires ne feront qu’accentuer la tendance. En effet, à partir du 7 juillet 2021 au lieu des agios de 0.75% sur les mensualités dues, les clients pourront investir dans un bien immobilier. Mais quoi que l’on dise, c’est le passage au télétravail qui explique le boom du marché de l’immobilier en Bulgarie :

La demande est forte, à l’exception des villégiatures en montagne et des stations balnéaires en bord de mer, ou il existe suffisamment de biens immobiliers de qualité qui cherchent repreneur. Des Britanniques, qui ont acheté très cher à l’époque, cherchent après le BREXIT et la pandémie du Covid-19 à se débarrasser vite de leur bien quitte à brader son prix. Idem pour les Russes qui subissent les revers de la dévaluation du rouble et des difficultés de voyager librement en temps d’épidémie. Alors ils vendent à vil prix, dit encore Mikhaïl Tchobanov.

En revanche, depuis le début de l’année, les prix des maisons de campagne ont augmenté de 3-5%. Idem pour les matériaux de construction qui suivent la tendance mondiale à la hausse. En zone urbaine, le nouveau bâti devrait augmenter de 10% à 30% dans les mois à venir.

Autre tendance intéressante, les visites sur Skype, Viber et d’autres plateformes en ligne organisées pour les candidats à l’acquisition d’un bien. Mikhaïl Tchobanov a aussi remarqué un autre phénomène :

„Depuis quelques mois, ils sont de plus en plus nombreux les clients bulgares qui vivent au Canada, aux USA et en Nouvelle-Zélande à nous contacter, nous, agences immobilières, afin d’acquérir un bien qui leur serve de résidence d’été en Bulgarie, dès que les voyages reprendront normalement après la pandémie. Nous enregistrons une hausse de plus de 20% de ce type de clients. “

Tous les articles

Des prix choc de l’électricité pour le business...

Le prix de l’électricité pour le business a atteint des niveaux record comme c’est aussi le cas des prix des combustibles alternatifs – le gaz et le charbon, se sont alarmés des responsables de l’Association du capital industriel en Bulgarie dans le..

Publié le 17/09/21 à 18:53

Les entreprises des routes restent toujours mobilisées

Un groupe de travail sera chargée de trouver une solution aux problèmes des entreprises de construction de routes. La décision a été prise en Conseil des ministres en présence des responsables de l'Association "Routes". Le premier ministre Stéphane..

Publié le 17/09/21 à 13:45

L’agence nationale des recettes vérifie l’activité du loto sportif

L’ANR a engagé un audit dans l’entreprise publique « Loto sport bulgare ». Les activités de contrôle ont été provoquées par des signalements concernant des fraudes financières commises entre 2015 et 2020. Les services du fisc vérifieront tous les..

Publié le 16/09/21 à 16:08