Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Les sept lacs de Rila

Sans devoir énumérer nommément les dits « Sept lacs de Rila » compte tenu de leurs appellations qui s’approprient plus à l’anatomie et à la biologie qu’à la nature, nous évoquerons la magie que la nature crée et que nous, en faisant des efforts de la « moderniser », détruisons souvent de la manière la plus inadaptée. Il s’agit des sept lacs de Rila qui font partie des sites naturels les plus remarquables de la Bulgarie situés sur un territoire protégée depuis 1992. Les mois les plus propices aux voyages des touristes dont la plupart étrangers sont les mois de juillet et d’août, ce qui est également lié à la Nouvelle Année divine des adeptes de Petar Danov.

Chaque année à la fin du mois de juillet, les disciples de Danov de tout le pays et de l’étranger se mettent à construire un camp dans lequel ils passent les trois prochaines semaines.


A travers le Cirque naturel (le cirque est une enceinte naturelle à parois abruptes, de forme circulaire ou semi-circulaire, formée par une dépression d'origine glaciaire, c'est alors un cirque glaciaire, ou volcanique) des Sept lacs de Rila passe également une partie du Circuit touristique européen E4. Dans le but de faciliter l’accès des touristes à cet endroit magnifique, l’Etat bulgare a engagé l’année dernière des travaux de « rénovation » des sentiers de randonnées dans la région des lacs dans le cadre du projet « Gestion durable du parc national « Rila » - 2e phase, financé par le programme opérationnel « Environnement » 2014-2020, à hauteur d’environ 4 millions d’euros.

Bojidar Dokin de l’équipe de secours nous en dit plus :

On est en train de travailler sur la route qui part du chalet « Les 7 lacs de Rila » en direction du 7e lac « Babréka ».

L’écologue de la ville de Kustendil, l’ingénieur Sevdalin Athanassov est catégorique qu’il ne faut abslument pas qu’il y ait des sentiers menant aux 7 lacs de Rila :

D’après moi c'est plus qu'un crime de vouloir urbaniser un site dans la montagne…


Une position similaire est exprimée par Maya Chtarbova, correspondante de la RNB à Dobritch :

Les Sept lacs de Rila sont pour moi une attraction. C’est un miracle de la nature, heureusement un des nombreux miracles pouvant être admirés en Bulgarie. Je les ai visités pour la première fois il y 3 ans, avant même que ne soit prise la décision pour leur « embellissement »


Je suis catégorique que ce projet de « modernisation » de cette magie de la nature devrait être suspendu dans l’immédiat avant que de plus sérieux dommages n’y soient causés. Si nous souhaitions nous promener à travers des allées et nous appuyer sur la rampe des escaliers, nous serions restés dans les villes et nous aurions promené dans les parcs, déclare Maya Chtarbova.

Edition : Vesséla Krastéva

Version française : Nina Kounova

Photos : archives, BGNES, Sevdalin Atanassov

Tous les articles

Une exposition à Stara Zagora à l’occasion de la Journée du Tourisme

A Stara Zagora, à l’occasion du 27 septembre – la Journée mondiale du tourisme, sera présentée l’exposition « La basilique épiscopale et les mosaïques romaines de Philippopolis ». On pourra y voir 25 photos et tableaux d’information sur les..

Publié le 27/09/21 à 07:00

Bourgas accueille le bateau de croisière "SeaDream II"

Ce 26 septembre dans le port de Bourgas accostera le paquebot "SeaDream II", ce qui marquera la reprise des croisières en mer Noire, interrompues à cause de problèmes géopolitiques et de la pandémie du Covid-19. Le paquebot a pris la mer le 21 septembre au..

Publié le 26/09/21 à 08:30

Le secteur touristique demande un protocole sanitaire précis à l'approche de l'hiver

"Nous insistons pour que l'entrée dans les établissements de restauration, les télécoms, les banques et les espaces commerciaux se fasse uniquement sur présentation d'un test Covid négatif". C'est ce qu'a demandé la présidente du Board national du Tourisme..

Publié le 23/09/21 à 12:30